Cancer de l'œsophage : stades, symptômes, traitements

L'un des cancers digestifs les plus répandus, le cancer de l'œsophage est plus fréquent chez les hommes de plus de 50 ans qui consomment fréquemment du tabac et de l'alcool. Symptômes, causes, âge et traitements... Le point sur cette maladie.

Cancer de l'œsophage : stades, symptômes, traitements
© Kleber Cordeiro Costa - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'un cancer de l’œsophage ?

L'œsophage est l'organe du tube digestif qui relie le pharynx à l'estomac dont le rôle est de transporter les aliments. Il est constitué de plusieurs couches, dont une muqueuse qui tapisse sa paroi interne.

Le cancer de l'œsophage existe sous deux formes :

  • Les carcinomes épidermoïdes (les plus fréquents) : ils affectent les deux premiers tiers de l'œsophage.
  • Les adénocarcinomes : ils se développent à partir des cellules glandulaires situées dans le tiers inférieur.
Schéma du cancer de l’œsophage © Roberto Biasini - 123RF

Causes

Le cancer de l'œsophage est associé à plusieurs facteurs de risque :

  • le tabac,
  • l'alcool (ou leur association),
  •  l'obésité.
  • Pour les adénocarcinomes, l'œsophage de Barrett, associé à un reflux gastro-œsophagien de longue durée et à une obésité, constitue également un autre facteur de risque reconnu.

Un cancer plus fréquent chez les hommes de plus de 50 ans. 

Personnes à risque : tabac, âge, IMC

Les personnes à risque de développer un cancer de l'œsophage sont les hommes de plus de 50 ans, fumeurs, qui consomment régulièrement de l'alcool et souffrant d'obésité (un IMC supérieur à 30).

Stades du cancer de l’œsophage

On utilise le système de stadification le plus fréquemment employé : la classification TNM. Dans le cas du cancer de l'œsophage, il y a 5 stades : stade 0 (ou in situ), 1, 2 (traites par chirurgie), 3 (stade le plus fréquemment retrouvé) et 4 (atteinte de l'adventice).

Signes et premiers symptômes du cancer de l’œsophage

Le plus souvent, le cancer de l'œsophage est évoqué devant les symptômes suivants :

  • une dysphagie (difficultés pour avaler et déglutir) progressive et persistante, en particulier lors de l'ingestion d'aliments solides,
  • une perte d'appétit,
  • une fatigue,
  • un amaigrissement,
  • la survenue de régurgitations,
  • un hoquet et une haleine fétide.

Cependant, ces symptômes ne sont pas spécifiques et seuls des examens médicaux peuvent confirmer le diagnostic d'un cancer de l'œsophage. Dans le doute, mieux vaut s'adresser à un médecin.

Diagnostic

Le diagnostic repose sur les signes cliniques, les facteurs de risque et surtout l'analyse anatomopathologique des prélèvements effectués directement dans l'œsophage (biopsies) qui confirment la présence d'un cancer et son type (carcinome épidermoïde ou adénocarcinome). Un bilan d'extension est ensuite réalisé pour rechercher la présence éventuelle de métastases.

Examens

L'endoscopie sous anesthésie locale ou générale est l'examen de référence pratiqué en cas de suspicion de cancer de l'œsophage. Il permet d'observer l'aspect de l'intérieur du tube et la présence d'une éventuelle tumeur. Des biopsies (prélèvement de tissus) sont également réalisées pour confirmer le diagnostic et déterminer le type de cancer. Un bilan de l'état de santé du patient et d'autres examens sont effectués pour évaluer l'étendue de la tumeur et son opérabilité : scanner thoraco-abdominal, écho-endoscopie, examen ORL, scintigraphie osseuse, scanner cérébral…

Traitements

Le choix du traitement d'un cancer de l'œsophage est décidé au cas par cas selon le type de cancer, l'étendue de la tumeur et son degré de gravité. La prise en charge peut passer par une intervention chirurgicale (œsophagectomie), par la radiothérapie et/ou la chimiothérapie. Des mesures hygiéno-diététiques sont également proposées pour éviter la dénutrition.

Evolution

L'évolution du cancer de l'œsophage dépend du type de cancer, de sa taille et de son stade (présence ou pas de métastases). L'état de sante de la personne, les comorbidités associées et la possibilité d'opérer ou de traiter vont aussi déterminer son évolution.

Espérance de vie et chances de survie

Malgré les progrès réalisés au cours des dernières décennies, le pronostic du cancer de l'œsophage reste sombre. Actuellement, tous stades confondus, la survie médiane à cinq ans n'est que de 14% environ. Pour les stades où une résection chirurgicale est possible, elle est de l'ordre de 25%. Lorsque le diagnostic est tardif et qu'il existe des métastases, la médiane de survie avec un traitement palliatif ne dépasse pas une année.

Les conseils du médecin

La meilleure façon de réduire votre risque de cancer de l'œsophage est :

  • d'éviter toute forme de tabac,
  • de limiter votre consommation d'alcool,
  • de perdre du poids en cas de surpoids ou d'obésité,
  • de se faire traiter en cas de reflux.

Cancer de l'œsophage : stades, symptômes, traitements
Cancer de l'œsophage : stades, symptômes, traitements

Sommaire Définition Causes Facteurs de risque Stades Symptômes Diagnostic Examens Traitements Evolution Espérance de vie Conseil médical et prévention Définition : qu'est-ce qu'un cancer de...