Cancer de la vésicule biliaire : causes, symptômes, survie

Très rare, le cancer de la vésicule biliaire n'entraîne des symptômes que tardivement, une fois la tumeur étendue aux organes voisins. Quels sont les facteurs de risque ? Quelle est la prise en charge ? Le pronostic de survie ? Le point avec le Dr Jean-Philippe Wagner, oncologue.

Cancer de la vésicule biliaire : causes, symptômes, survie
© 123RF-archnoi1

Définition : qu'est-ce qu'un cancer de la vésicule biliaire ?

La vésicule biliaire est un petit organe en forme de poire situé sous le foie. Cet organe renferme la bile sécrétée par le foie qui est reversée dans les intestins via le canal cholédoque pour aider le corps à digérer les matières grasses. Il se développe à partir de 65 ans et touche plus de femmes que d'hommes. Selon certaines études, le cancer apparaitrait dans un contexte de formation de calculs à l'intérieur de la vésicule biliaire qui évolueraient depuis plusieurs années. 

Quelles sont les facteurs de risque ? 

"Les seuls facteurs de risque reconnus sont les inflammations chroniques de la vésicule biliaire, quelle que soit la cause de cette inflammation, la plus fréquente étant la lithiase (vésiculaire ou calcul), les anomalies de la jonction bilio-pancréatique, l'obésité et la sédentarité", indique le Dr Jean-Philippe Wagner. 

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes du cancer de la vésicule biliaire apparaissent de manière tardive et sont les suivants : 

  • Des nausées et des vomissements ; 
  • Des douleurs au niveau de la moitié droite de l'abdomen, sous les côtes. Ces douleurs peuvent aussi s'étendre à l'épaule droite ; 
  • Une perte d'appétit, accompagnée d'une perte de poids ; 
  • Un ictère ou jaunisse.

Quel est le diagnostic ? 

schéma vésicule biliaire
Vésicule biliaire © 123RF-myboxpra

Le cancer de la vésicule biliaire est détecté grâce à des tests spécifiques, quand les symptômes se déclarent ou lorsque le médecin soupçonne la présence d'un tel cancer. Il peut s'agir d'analyses sanguines, de prélèvements directs au niveau de la vésicule ou biopsies, et d'une échographie. Des tests complémentaires sont aussi effectués pour déterminer le stade de la maladie.

Quels sont les traitements ?

Les plans de traitement du cancer de la vésicule biliaire varient en fonction des personnes atteintes. Le cancer de la vésicule biliaire est peu sensible aux médicaments et rayons utilisés dans le traitement des cancers, et comporte un risque de récidive très important après une chimiothérapie ou une radiothérapie. C'est pourquoi le traitement privilégié de ce type de cancer consiste en l'ablation de la vésicule biliaire qui, s'il est pris en charge assez tôt dans l'évolution de la maladie, donne de bonnes chances de guérison.

Pronostic de survie : quelle est l'espérance de vie ?

"C'est un cancer qui est en général découvert tardivement parce que les symptômes comme la douleur et la jaunisse apparaissent une fois que le cancer est déjà évolué, explique l'oncologue. Il est donc le plus fréquemment découvert au stade III (sur IV) ; il y a moins de une personne sur 10 encore en vie à 5 ans. Au stade I, la survie à 5 ans n'est que de 50% car ce cancer récidive souvent malgré la chirurgie qui est difficile à cause des comorbidités souvent associées (grand âge, syndrome métabolique avec obésité…) La meilleure solution est la prévention en contrôlant son poids et en ayant une activité physique suffisante."

Merci au Dr Jean-Philippe Wagner, oncologue.