Aortique, cervicale, artérielle... Qu'est-ce qu'une sténose ?

Il existe autant de sténoses qu'il y a d'organes dans le corps humain. La sténose peut être aortique, artérielle, cervicale, carotidienne, peptique, pulmonaire... Si leurs symptômes et leurs causes sont tout autant différents, il existe toutefois des manières de traiter cette pathologie.

Définition : qu'est-ce qu'une sténose aortique, carotidienne, cervicale, artérielle... ?

Une sténose correspond à un rétrécissement permanent du calibre d'un canal ou d'un vaisseau sanguin. Ce rétrécissement est pathologique. Il peut être congénital ou acquis. Il existe plusieurs types de sténose selon le canal ou le vaisseau affecté :

  • sténose aortique (aorte),
  • sténose du canal vertébral (entraînant des douleurs dans le bas du dos),
  • sténose de l'artère rénale (provoquée par un déséquilibre hormonal),
  • sténose du pylore (maladie intestinale qui affecte les nourrissons),
  • sténose et atrésie pulmonaire (ventricule droit du cœur), sténose mitrale (ventricule gauche du cœur),
  • sténose peptique de l'œsophage…
  • sténose coronaire,
  • sténose carotidienne,
  • sténose artérielle,
  • sténose aortique qui touche principalement le sujet âgé.

"Les sténoses coronaires, carotidiennes et artérielles entrent dans le cadre de l'athérosclérose. Cette maladie générée par un dépôt de graisse et de calcium va obstruer les artères que ce soit au niveau du cœur, des carotides ou des axes de jambe pouvant entrainer des occlusions (ou fermeture complète de l'artère)", explique le Dr Patrick Assyag, cardiologue et vice-président de la Fédération Française de Cardiologie.

© corbacserdar - Adobe Stock

Symptômes en fonction du type de la sténose

Sténoses liées au cœur

Les symptômes vont différer selon la localisation de la sténose. Par exemple, "le symptôme principal de la sténose coronaire est l'infarctus du myocarde représenté classiquement par une douleur thoracique irradiant au niveau des mâchoires et du bras gauche, quelquefois une symptomatologie beaucoup plus atypique, fréquemment chez la femme représentée par des symptômes qui peuvent faire égarer le diagnostic", précise le Dr Assyag.

La sténose carotidienne "sera évaluée en fonction de la symptomatologie qui peut être représentée par une faiblesse au niveau d'un hémicorps, perte de vision transitoire au niveau d'un œil, déformation de la bouche, difficulté à parler de façon transitoire. Pour la sténose aortique, les symptômes peuvent être une syncope, une angine de poitrine, un essoufflement anormal. Elle est quelquefois asymptomatique, découverte lors d'une échocardiographie-doppler".

Sténoses non liées au cœur

En ce qui concerne les sténoses non liées au cœur, les symptômes diffèrent également. Pour la sténose de l'artère rénale, l'un des principaux symptômes est une hypertension artérielle. Si la sténose peptique de l'œsophage, le patient observera des difficultés à déglutir, comme si la bouchée stagnait au niveau de la gorge.

Sténose du pylore

Chez le nourrisson, la sténose du pylore induit des vomissements abondants et réguliers après chaque biberon.

Causes

Selon la localisation de la sténose, on distingue différentes causes. Pour la sténose coronaire, la cause en est l'athérosclérose tandis que pour la sténose peptique de l'œsophage, elle est le plus souvent la complication d'un reflux gastro-œsophagien sévère ou d'une œsophagite mal soignée. A noter que l'origine de la sténose du pylore n'est pas bien connue : les facteurs génétiques et héréditaires sont souvent mis en avant.

Diagnostic : que faire en cas de sténose ?

Après consultation de son médecin traitant, le patient sera orienté vers un spécialiste selon le type de sténose. Là encore, pour poser le diagnostic, le médecin utilisera des outils différents selon la localisation. Mais les échographies seront recommandées pour la plupart des sténoses. D'autres examens peuvent être pratiqués : prise de sang, fibroscopie et endoscopie, radiographie… Sans oublier l'examen clinique.

Traitements : quand opérer ?

Il sera possible de laisser la sténose en l'état si elle ne met pas la vie du patient en danger et ne l'incommode pas dans sa vie quotidienne.

Au besoin, des traitements existent, et notamment des techniques chirurgicales. Pour les sténoses liées au muscle cardiaque, "le traitement classique repose sur l'angioplastie avec stent ou le pontage chirurgical. Pour la sténose aortique, le traitement consiste en la mise en place d'une prothèse par voie transcutanée ou par voie chirurgicale", précise le Dr Assyag, qui ajoute que des traitements médicamenteux de suivi peuvent être mis en place.

Merci au Dr Patrick Assyag, cardiologue et vice-président de la Fédération Française de Cardiologie.

Aortique, cervicale, artérielle... Qu'est-ce qu'une sténose ?
Aortique, cervicale, artérielle... Qu'est-ce qu'une sténose ?

Sommaire Définition Symptômes • Sténoses liées au cœur • Sténoses non liées au cœur • Sténose du pylore Causes Diagnostic Traitements : quand opérer ? Définition : qu'est-ce qu'une sténose aortique,...