Réglisse : bonne ou pas pour la santé ?

Réminiscence de notre enfance, la réglisse en bâtons ou en rouleaux fait toujours le bonheur des petits et des grands. Mais faut-il pour autant la consommer sans modération ? Quelles sont ses contre-indications ? Est-elle autorisée pendant la grossesse ? Réponses avec notre diététicienne.

Définition, nom botanique

La réglisse, appelée racine sucrée ou bois doux, est une plante herbacée de la famille des Fabacées qui pousse principalement en zone méditerranéenne mais aussi en Chine. Elle pousse dans les sols riches et humides, en buissons pouvant atteindre un mètre de haut. Les racines principalement utilisées sont celles de l'espèce Glycyrrhiza glabra. 

Vertus thérapeutiques

La réglisse contient de nombreuses substances actives mais elle est surtout réputée pour renfermer de la glycyrrhizine aux effets thérapeutiques incontestables.

En effet, parmi ces derniers, on peut citer une lutte efficace contre les troubles digestifs comme la dyspepsie mais aussi contre les ulcères gastriques, les douleurs abdominales, la toux (action calmante) et les problèmes respiratoires. Elle possède également des vertus apaisantes sur de nombreuses maladies de peau comme l'eczéma.

Poudre ou bâton : comment l'utiliser ?

En phytothérapie, les parties utilisées de la réglisse sont les racines, les rhizomes (parties souterraines de la tige), et les stolons (les tiges qui poussent à la base de la tige principale). On peut la consommer en infusion, en décoctions (en compresses pour soulager des irritations de la peau), en bâtons à mâcher, en confiseries, sous forme de boissons anisées comme l'antésite (à diluer). En cuisine, la réglisse réduite en poudre est utilisée dans les desserts pour ses propriétés adoucissantes.

Précaution d'emploi

Prise en grandes quantités et sur une longue durée, la glycyrrhizine aurait des effets identiques à l'aldostérone, une hormone pouvant être responsable de rétention d'eau, de l'augmentation de la tension artérielle et de la déperdition du potassium dans l'organisme.

Mais une consommation raisonnable ne pose aucun souci.

Contre-indications

L'utilisation de réglisse est contre-indiquée en cas d'hypertension artérielle, d'insuffisance rénale, de manque de potassium dans l'organisme, de même en cas d'hépatite ou de cirrhose du foie.

Effets secondaires indésirables

Un excès de consommation de réglisse peut se traduire par des maux de tête, un état de somnolence, de l'hypertension artérielle.

Interaction avec les médicaments

La réglisse peut interagir avec certains traitements médicamenteux. En effet, certains diurétiques, la digitaline (traitement de l'insuffisance cardiaque) ou encore des corticoïdes pris en même temps que la réglisse peuvent entraîner une perte élevée de potassium. Elle peut également avoir une action concomitante avec certains compléments alimentaires à base de plantes. Il convient alors de prendre l'avis de votre médecin traitant.

Réglisse pendant la grossesse : à éviter ?

Le temps de la grossesse, il est préférable de ranger aux oubliettes la réglisse sous toutes ses formes.

Conseil de la diététicienne

La réglisse présente un apport calorique faible essentiellement représenté par des sucres divers comme le sirop de glucose, de l'amidon... Sous forme de rouleaux de réglisse, les sucres sont agrémentés de gélatine ou gomme arabique, de colorants, d'agents d'enrobage comme la cire d'abeille… Elle n'apporte donc rien de particulièrement intéressant sur le plan nutritionnel. C'est uniquement une petite touche plaisir !

Réglisse : bonne ou pas pour la santé ?
Réglisse : bonne ou pas pour la santé ?

Sommaire Définition Vertus Utilisation Précautions Contre-indications Effets secondaires Interactions médicamenteuses Grossesse Conseils Définition, nom botanique La réglisse, appelée racine sucrée ou bois...