Il y a des saisons favorables au jeûne

Il y a des saisons favorables au jeûne © 123RF-NejroN

Certaines saisons sont plus propices au jeûne, comme les saisons chaudes. "L'été spontanément on mange moins, on allège le repas" argue Romain Vicente. Les changements de saison aussi sont de bonnes périodes "car l'organisme change de fonctionnement". L'arrivée du printemps et de l'automne peuvent ainsi "être des moments clés pour nettoyer l'organisme". L'hiver, lui, est plus compliqué. Le corps a besoin de plus d'énergie. Mais "le jeûne hivernal peut coller avec une démarche intérieure" explique le naturopathe. Mieux vaut cependant l'éviter pour les premières fois.