Antibiotiques : une nouvelle campagne pour expliquer la résistance bactérienne Deux nouveaux héros et une communication plurimédia

affiches, spot télé et même un site internet pour cette nouvelle campagne.
Affiches, spot télé et même un site internet pour cette nouvelle campagne. © Cnam

Pour diffuser ce message, la Cnam a opté cette fois pour une approche ludique et moderne, qui sera déclinée sur divers supports. Elle met en scène deux pseudo-super héros qui ne sont pas sans rappeler un certain OSS 117. D'ailleurs, "cette campagne comporte de nombreux clins d'œil cinématographiques", explique Jeanne Burton, responsable de la campagne. Cela devrait parler aux deux publics visés : les actifs et les jeunes enfants et leurs parents.

Ce nouveau duo inédit est composé d'un antibiotique expérimenté et d'un novice fougueux, tous deux prenant la forme de personnages, dont les aventures seront déclinées en plusieurs épisodes !

Sur Facebook

Pour que sa campagne soit vue du plus grand nombre, la Cnam multiplie les supports. Deux mini-films seront diffusés à la télévision, narrant les aventures d'Antibiotiques Senior et Junior, sur un mode décalé et légèrement moqueur. Dans le même temps, des spots radio, reprenant le nouveau slogan, seront diffusés à l'échelon national. Une campagne sera également publiée dans la presse magazine sous la forme d'affiches humoristiques.

Mais la véritable nouveauté de cette campagne, c'est sa déclinaison sur internet, avec la création d'un site pédagogique proposant des réponses concrètes aux préoccupations des parents sur les symptômes, les maladies courantes, les antibiotiques... L'internaute pourra ainsi tester ses connaissances en termes d'antibiotiques au travers de 4 mini-jeux qui reprennent l'univers de la campagne. Et attention : ces jeux seront repris sur... une page Facebook ! Il semble donc que la Cnam compte sur le marketing viral pour propager les connaissances sur les bactéries...

Sommaire