Coupure EDF et appareil respiratoire : comment faire à la maison ?

PATIENT A HAUT RISQUE VITAL. Des coupures d'électricité sont redoutées cet hiver par les patients hospitalisés à domicile avec des appareils électriques. "Les professionnels de santé et les prestaires ont prévu des dispositifs alternatifs en cas de coupure depuis des années" rassure le Pr Frédéric Le Guillou.

Coupure EDF et appareil respiratoire : comment faire à la maison ?
© yanik88-Adobestock

[Mis à jour le 8 décembre 2022 à 16h43] Les foyers français risquent des coupures d'électricité cet hiver. A date, le gouvernement a annoncé que ces coupures ne dépasseront pas les 2 heures. L'installation d'appareils médicaux pour les Patients à Hauts Risque Vital (PHRV) nécessite du courant électrique. "Les personnes qui sont à haut risque vital ne font pas partie des clients prioritaires définis par les préfectures" a déclaré Laurent Méric, porte-parole d'Enedis, sur BFMTV le 5 décembre. Vraiment ? "Il faut tranquilliser les patients hospitalisés à domicile [apnées du sommeil, insuffisance respiratoire etc] dont les appareils fonctionnent grâce à l'électricité et qui sont aujourd'hui inquiets à cause du discours d'Enedis" réagit le Pr Frédéric Le Guillou, pneumologue et président de l'association Santé Respiratoire France. "Si on rencontre des coupures, le gouvernement a annoncé qu'elles ne dépasseraient pas les 2 heures et que les zones concernées seront averties entre 24 et 48h avant. Or, les professionnels de santé, les prestataires et industriels ont prévu des dispositifs alternatifs en cas de coupure de courant depuis des années ! Ces personnes sont parfaitement identifiées par les prestataires de service à domicile qui entretiennent les appareils" rassure le pneumologue. Avant d'ajouter "il est inutile de se rendre à l'hôpital ou aux urgences, cela augmenterait le risque de saturation". Les PHRV doivent se déclarer auprès de leur région afin d'être prévenu en cas de coupure de courant électrique par leur distributeur (EDF, Enedis...). Qui sont les patients à haut risque vital ? Comment s'inscrire sur la liste ? Comment faire en cas de coupure d'électricité ?

Définition : qui sont les Patients à Haut Risque Vital ?

Un Patient à Haut Risque Vital (PHRV) est atteint de pathologie(s) grave(s) ou défaillance(s) d'organe(s) et soigné à domicile afin de répondre à son bien-être. L'utilisation d'appareils médicaux électriques pour son traitement est nécessaire et vital. Il s'agit :

  • des patients sous respirateur ayant une autonomie inférieure ou égale à quatre heures par jour (soit plus de 20h sur 25 sous appareillages)
  • des enfants sous nutrition parentérale (technique de nutrition artificielle administrée par voie veineuse. Elle complète ou remplace l'alimentation orale par la perfusion intraveineuse)

Comment s'inscrire sur la liste des patients à Haut Risque Vital ?

Certificat médical - Demande d'information particulière en cas de coupure de courant électrique
Certificat médical - Demande d'information particulière en cas de coupure de courant électrique © Service-Public.fr

Depuis 1997, il existe un dispositif d'information particulier pour les PHRV à domicile en cas de coupure électrique prévue ou accidentelle, basé sur une inscription auprès de l'agence régionale de santé et d'Electricité Réseau Distribution France (ERDF). En prévention d'une coupure d'électricité, programmée ou non, les patients dits "à haut risque vital" doivent être inscrits sur une liste pour être alertés. Le patient doit aller voir son médecin généraliste ou un spécialiste et celui-ci remplit un certificat médical (document Cerfa) qu'il transmet ensuite à l'Agence régionale de santé (ARS). Le médecin doit fournir un certificat médical pré-imprimé ; un questionnaire médecin ; un questionnaire patient. Le dispositif est activé pour une durée d'un an, à l'issue de laquelle la demande doit être renouvelée selon les mêmes modalités. En cas de changement de domicile provisoire ou définitif, le patient devra déposer une nouvelle demande.

Quel dispositif en cas de coupure EDF ?

Les entreprises locales de distribution (EDF, Enedis) ont une obligation d'information (et non d'alimentation) pour des personnes sous assistance médicale. Les personnes inscrites sur la liste des PHRV bénéficient d'une information par les entreprises locales de distribution en cas de coupure programmée mais aussi la mise à disposition d'un numéro à contacter en cas de coupure non programmée afin d'obtenir une information sur la durée prévisible de cette coupure.

Si la coupure d'électricité est programmée pour travaux sur le réseau électrique, les personnes de la liste sont prévenues par courrier 5 jours à l'avance au plus tard.

Si la coupure est imprévue, la personne dispose d'un numéro de téléphone spécialement réservé et confidentiel, porté à la seule connaissance des intéressés, pour joindre le service de distribution qui indique la durée probable de la coupure. L'objectif de ce dispositif est de permettre au malade et à son entourage de s'organiser, notamment en raison de l'autonomie limitée des systèmes de secours d'alimentation électrique.  

"Les professionnels de santé, les prestataires et industriels ont prévu des dispositifs alternatifs en cas de coupure de courant depuis des années" rassure le Pr Frédéric Le Guillou.

► Pour les 130 000 personnes sont sous oxygène de longue durée (+ de 3 mois), la plupart du temps, les appareils ne sont utilisés que 15 à 18 heures sur 24. "Il suffit d'adapter les horaires. Par ailleurs, ils sont équipes de dispositifs portables rechargeables avec une autonomie d'au moins deux heures" note le pneumologue.

► Pour les cas les plus sévères, 24h/24h sous oxygène liquide, les appareils ne sont pas reliés au courant électrique donc les coupures ne les concernent pas.

► "Pour les patients sous extracteurs, il existe déjà une obligation légale qui impose aux prestataire de fournir au patient une bouteille (ou obus) d'oxygène justement prévus pour pallier les coupures de courant" rappelle notre interlocuteur.

► Concernant les quelques 1.5 millions de personnes qui utilisent une machine de pression positive continue (PPC) pour les apnées du sommeil, les coupures ne sont pas prévues la nuit. "Et si elles surviennent occasionnellement de nuit, cela ne compromet pas la sécurité du patient. L'importance de ce traitement est sur le long terme, une nuit sans appareil n'est pas grave" soutient l'expert.

► Les personnes mises sous ventilation non invasive (insuffisance respiratoire sévère, obstructive etc) leur traitement est la plupart du temps délivré de manière séquentielle, un peu le matin, un peu l'après midi et pendant la nuit. "Il suffira d'adapter les horaires" préconise encore le pneumologue.

► Pour les patients les plus sévères tels que ceux souffrant de myopathie ou sous trachéotomie, ils disposent de batteries capables de durer au moins 2 heures.

Si les coupures de courant dépassent finalement les 2 heures annoncées, les patients seront transportés vers des zones non délestées. "On a une attention particulière à leur égard [les patients sous assistance respiratoire], ils ont un numéro de téléphone dédié. On va les appeler, on va leur envoyer un SMS, un mail, pour voir s'ils ont pris des précautions". Ces personnes seront ensuite acheminées "dans un endroit qui ne sera pas délesté pour que la plus grande garantie leur soit apportée" a confirmé Laurent Méric, porte-parole d'Enedis.

Merci au Pr Frédéric Le Guillou, pneumologue et président de l'association Santé respiratoire France.

Sources :

- Définition des patients à haut risque vital. HCSP, 2015.

- Patients à Haut Risque Vital soignés à domicile, Gérédis,

- Coupure d'électricité potentielles durant l'hiver 2022-2023 : Santé Respiratoire France rassure les personnes insuffisantes respiratoires, 6 décembre 2022, Santé Respiratoire France.

Droits et démarches