Piqûre de yucca : réaction, toxique, la soigner

Le yucca est une plante très populaire. Mais ses feuilles dures et pointues peuvent provoquer des inflammations cutanées et des allergies. Que faire en cas de piqûre ? Comment soigner ? Les conseils de Françoise Couic Marinier, docteure en pharmacie et experte en aromathérapie.

Piqûre de yucca : réaction, toxique, la soigner
© Adobestock

Est-ce que le yucca est toxique ?

Le yucca est toxique pour l'être humain et mortel pour les chats. L'ingestion de ses feuilles peut provoquer des troubles digestifs tels que nausées, vomissements et diarrhées. Les racines de yucca sont responsables de symptômes plus sévères allant de troubles digestifs relativement bénins à des symptômes neurologiques en passant par l'hypothermie. Si vous avez des enfants, placez le yucca dans un endroit inaccessible afin de ne pas prendre de risques. 

Quels sont les dangers d'une piqûre de yucca ?

"L'extrémité des feuilles de yucca est très pointue, elles peuvent faire saigner la peau, percer l'œil et entraîner des symptômes tels que vomissements, diarrhée, hypothermie ou encore troubles neurologiques", indique Françoise Couic Marinier. 

Y a-t-il un risque de réaction allergique ?

"Le Yucca Gloriosa peut provoquer une allergie de contact et des irritations de la peau. Les feuilles sont si pointues qu'elles peuvent percer la peau", remarque notre interlocutrice.

Comment soigner une piqûre de yucca ?

"Le plantain est une plante très efficace pour apaiser les inflammations cutanées (piqûres, brûlures, coupures). On la trouve un peu partout dans la nature. Il suffit de frotter la zone de la peau qui a été en contact avec le yucca pour apaiser la douleur. Ensuite, on peut désinfecter avec de l'HE de lavande aspic qui possède également des vertus apaisantes. On met tout de suite une goutte d'HE de lavande aspic car le camphre de la lavande aspic va calmer la douleur, et ensuite 1 goutte de lavande aspic et 4 gouttes d'huile végétale pour cicatriser et désinfecter. Mais attention, l'HE de lavande aspic est contre-indiquée chez la femme enceinte, la femme allaitante, l'enfant de moins de 6 ans et le sujet épileptique", préconise notre experte.  

Merci à Françoise Couic Marinier, docteure en pharmacie et experte en aromathérapie

Symptômes et questions diverses