Adolescence : définition, âge, ce qui change dans le corps

L'adolescence commence avec la puberté. C'est une période durant laquelle toutes les manifestations biologiques, les ambiguïtés et les préoccupations psychologiques et sociales se mêlent (d'où la fameuse "crise"). Age, durée, changements physiques du corps : les évolutions propres à l'adolescence.

Adolescence : définition, âge, ce qui change dans le corps
© stockbroker

Quelle est la définition de l'adolescence ? 

Selon le dictionnaire Le Robert, l'adolescence est l'âge qui suit la puberté et précède l'âge adulte. "L'adolescence commence avec la puberté mais se différencie de celle-là car elle se présente comme un phénomène psychosocial, spécifique de l'espèce humaine, tandis que la puberté est un phénomène biologique, commun aux hommes et aux animaux. La puberté apparaît constamment, tout au long de l'histoire, comme une période de transformation naturelle de l'organisme humain. À partir de ce phénomène, simple en lui-même, les sociétés et les époques ont conceptualisé une autre période de durée très variable, 'l'adolescence', durant laquelle toutes les manifestations biologiques, les ambiguïtés et les préoccupations psychologiques et sociales se mêlent", définit la psychologue Diana Dadoorian. 

A quel âge commence et finit l'adolescence ? 

Selon la définition de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), "l'adolescence est la période de la vie qui se situe entre l'enfance et l'âge adulte, c'est-à-dire entre 10 et 19 ans". 

Quelles sont les caractéristiques de l'adolescence ? 

"Les adolescents connaissent une croissance physique et un développement cognitif et psychologique rapides", précise encore l'OMS. Du point de vue de la personnalité, l'adolescence est caractérisée par de profondes modifications psychiques. "Les caractéristiques de l'adolescence sont des changements corporels et psychologiques. Sur ce dernier point, on observe la phase d'opposition, la phase d'affirmation de soi et la phase d'indépendance. Des changements classiques, qu'il est nécessaire d'accompagner mais qu'il ne faut pas dramatiser", prévient Faïza Bossy, médecin généraliste.

Qu'est-ce qui change dans le corps à l'adolescence ?  

La puberté signe l'entrée dans l'adolescence. Durant cette période transitoire, le corps passe de l'état d'enfant à celui d'adulte. Les changements principaux, sous l'effet des hormones, sont : 
► L'apparition des caractères sexuels secondaires (développement des seins, de la pilosité, système musculaire) 
► L'évolution rapide des caractères sexuels primaires (changement d'apparence de la vulve chez la fille, développement de la verge et des testicules chez le garçon)
► L'arrivée des premières règles chez la fille 
► La mue de la voix et les premières éjaculations chez les garçons
► Une croissance rapide et un développement de la corpulence 

Quels sont les symptômes de la crise d'adolescence ? 

"Des sautes d'humeur, un manque de confiance en soi, une émotivité sont fréquents chez l'adolescent. Ces attitudes peuvent être liées aux changements hormonaux et physiques, qui influent sur le caractère. Par ailleurs, l'adolescent est souvent partagé entre le désir d'une plus grande autonomie, et la crainte de ne plus être protégé par ses parents. Aussi, il a tendance à passer plus de temps seul, à contester l'autorité des adultes, parfois avec agressivité et à adopter des comportements à risque", détaille la Sécurité sociale"L'adolescence est bien une période de la vie où se jouent des bouleversements sans précédent dans l'histoire du sujet", résume ainsi le psychologue François Marty. Toutefois, si la fragilité de l'adolescence est bien réelle, la crise d'adolescence, elle, n'est pas un passage obligé.

la crise d'adolescence sévère reste un phénomène assez rare

"Il est très clair qu'à partir du moment où les modifications corporelles sont très importantes, que les changements psychiques impliquent un besoin d'autonomie et un besoin d'affirmer son identité, tout cela va bien sûr induire un changement de comportement. Mais chaque adolescent s'adaptera à sa manière. Ainsi, la crise d'adolescence sévère reste un phénomène assez rare", explique Faïza Bossy. Elle ajoute : "un adolescent qui veut davantage d'indépendance, s'oppose parfois à ses parents, cela apparaît tout à fait classique dans le processus de développement et d'affirmation de soi. Par contre il est important de ne pas être seul pour traverser cette phase transitoire et les rapides et profonds changements qui l'accompagnent"

Les parents : figures d'attachement, la structure familiale ont un rôle d'accompagnement afin de sécuriser l'adolescent qui vit de profonds et nombreux changements. Toutefois, si un mal-être profond s'installe, si l'adolescent se met en danger et qu'il en va de sa santé physique et/ou mentale, il doit également être accompagné par un professionnel de santé. 

Merci au Dr. Faïza Bossy, médecin généraliste à Paris.

Santé du bébé et de l'enfant