Ceinture lombaire : quand, pour qui, remboursée ?

Parallèlement aux traitements médicamenteux, à la kinésithérapie et à la chirurgie préconisés dans l'arthrose lombaire, il est possible d'avoir recours à une ceinture lombaire. Quels sont les avantages ? Les inconvénients ? Où l'acheter ? Eléments de réponse avec Isabelle Leclere, pharmacienne.

Ceinture lombaire : quand, pour qui, remboursée ?
© staras-123RF

Définition : c'est quoi une ceinture lombaire ? 

"La ceinture lombaire est un dispositif médical (DM) destiné à soutenir le bas du dos", explique Isabelle Leclere, pharmacienne. "C'est un complément aux thérapies de réadaptation mais jamais un traitement en soi". On trouve plusieurs types de ceintures lombaires :

  • Des ceintures lombaires souples, le plus souvent en tissu, élastiques ou non, avec des renforts par baleines. Elles sont très utiles lors des activités de la vie quotidienne.
  • Des ceintures lombaires rigides, fabriquées avec une prédominance de matériaux durs tels que le plâtre, la résine, le plastique ou le métal. Elles sont indiquées en cas de douleurs aiguës.
  • Des ceintures de maintien lombaire ou de maintien lombaire renforcé,
  • Des corsets d'immobilisation vertébrale.

Quand porter une ceinture lombaire ?

Le port d'une ceinture lombaire peut permettre de soulager les douleurs du dos (lors de poussées douloureuses aiguës) et de le maintenir dans une position correcte lors des activités. "Le fonctionnement de la ceinture est basé sur l'immobilisation de la région lombaire ce qui permet de mettre au repos la zone douloureuse et éviter les postures pouvant aggraver la douleur", rappelle la pharmacienne. "Elle permet aussi un rappel postural. Cependant il n'est pas indiqué de la porter constamment car cela peut avoir l'effet inverse et provoquer une faiblesse musculaire ; il faut donc associer des exercices pour accélérer la récupération et corriger les mauvaises habitudes de la vie quotidienne".

Comment choisir une ceinture lombaire ? 

"Le choix d'une ceinture lombaire dépend du stade de la lombalgie (aigue ou chronique) et du type d'activité (travailleur de force, tertiaire, citadin, conducteur, loisirs et prévention, femme enceinte…)", ajoute notre interlocutrice. "Le choix se fait en fonction du tour de taille du patient. Mais la hauteur de la ceinture –21 ou 26 cm– a aussi son importance. Le ressenti du patient est essentiel ainsi que la localisation de la douleur". Il existe également un autre type de ceinture : la ceinture chauffante. "Elle a pour but de réduire les douleurs plutôt en fin de journée mais n'a aucune action de rappel postural".

Où l'acheter ? 

Il est possible de se procurer des ceintures lombaires en pharmacie ou dans les magasins de matériel paramédical.

Qui peut prescrire une ceinture lombaire ? 

"Les ceintures peuvent être prescrites par un médecin généraliste, un médecin du sport, un rhumatologue, un kiné ou une sage-femme".

Quels sont les avantages de la ceinture lombaire ? 

Le port d'une ceinture lombaire permet de :

  • Mettre au repos les muscles concernés
  • Interrompre les mouvements interdits.
  • Eviter les faux mouvements, diminuer les contraintes qui s'exercent sur les vertèbres et de mener une vie presque normale.
  • Immobilisation du segment vertébral douloureux.
  • Réduire les mauvaises attitudes pouvant aggraver le mal de dos ainsi que les mouvements entrainant des douleurs du dos.
  • Permettre un appui de la colonne vertébrale.
  • Augmentation de la pression abdominale avec le renforcement des muscles de la paroi abdominale : cette mesure permet un appui à la colonne lombaire et limite l'apparition d'une cambrure pouvant aggraver le mal de dos.

"C'est l'équilibre entre le bénéfice du port de la ceinture et le soulagement de la douleur qu'il est important d'expliquer au patient", souligne Isabelle Leclere.

Quels sont les inconvénients de la ceinture lombaire ?  

"On constate des inconvénients seulement en cas de mauvaise adaptation", constate la pharmacienne. "On conseille par ailleurs de toujours la porter sur un tee-shirt ou vêtement fin". Parmi les inconvénients : 

On constate des inconvénients seulement en cas de mauvaise adaptation

  • Frottement cutané, pincement ou contusion au niveau des côtes
  • Position assise et conduite entravées
  • Sudation excessive
  • Sensation de suffocation liée à la compression abdominale
  • Reflux gastrique lié à la compression abdominale

Combien de temps mettre une ceinture lombaire ?

"On conseille de la mettre en prévention, quelques heures, lors d'efforts (port de charges lourdes), de la conduite, du jardinage, d'activité physique modérée. On peut également la porter durant la grossesse et après l'accouchement. Enfin, en phase aigüe et de douleurs permanentes, on peut la mettre la journée et la nuit".

Peut-on dormir avec une ceinture lombaire ? 

"Il est possible d'utiliser la ceinture lombaire pendant le sommeil si celui-ci est perturbé en raison des maux de dos", reprend notre interlocutrice.

Quel est le prix d'une ceinture lombaire ? 

"Le prix est variable en fonction de la ceinture et de la hauteur".

Est-elle remboursée ?

La plupart des modèles sont pris en charge par la sécurité sociale. "Les ceintures chauffantes ne sont pas remboursées".

Merci à Isabelle Leclere, pharmacienne Evolupharm à Andeville (60).