Stress et maladies : liste, symptômes, que faire ?

Si le stress est utile à petite dose pour affronter les difficultés de la vie, il peut se révéler dangereux lorsqu'il devient chronique car il rend le corps plus sensible aux maladies. Quels sont les symptômes d'un stress qui rend malade ? Quelle est la prise en charge ? Le point avec le Dr Yann Le Coz, médecin spécialiste et sophrologue.

Stress et maladies : liste, symptômes, que faire ?
©  IKO-123RF

Quelles sont les maladies causées par le stress ? 

Le stress est bien connu pour ses effets directs : nervosité, irritabilité, tension générale. Il est associé à des risques d'insomnies, de phobies, d'anxiété et de dépression. Mais cette difficulté à s'adapter aux soucis quotidiens a aussi de nombreux autres effets sur la santé. Le stress engendre des troubles alimentaires

Troubles de l'alimentation :  malnutrition, anorexie-boulimie

Le stress engendre des troubles alimentaires plus ou moins graves selon les individus. Les plus fréquents sont les suivants :

  • irrégularité des prises alimentaires et déséquilibre nutritionnel ;
  • surpoids et obésité ;
  • anorexie (alimentation anormalement faible) et boulimie (alimentation anormalement élevée).

Troubles de la digestion : du ballonnement à l'ulcère

La personne stressée se plaint souvent de troubles digestifs  :

Ces symptômes traduisent parfois l'existence d'une colite spasmodique ou syndrome du côlon irritable. Cette inflammation chronique des muqueuses du côlon concerne près de 10% des individus. Le stress est un facteur de risque pour deux pathologies plus graves :

  • ulcère gastrique (estomac).
  • ulcère duodénal (duodénum, partie haute de l'abdomen).

La cause première de l'ulcère est une infection bactérienne (Helicobacter pylori) mais le stress aggrave la fréquence et l'intensité des symptômes.

Troubles vasculaires : hypertension et migraine

L'hypertension artérielle est une élévation anormale de la pression sanguine dans les artères. Neuf fois sur dix, elle n'a pas de cause précise ou unique (hypertension dite essentielle). Le stress représente un facteur de risque des hypertensions artérielles. C'est souvent un effet secondaire du mode de vie de la personne stressée : surmenage, alcoolisme et tabagisme, alimentation trop grasse, trop sucrée et/ou trop salée. Les migraines sont aussi plus fréquentes chez les sujets stressés dans le reste de la population. Le gonflement excessif des artères et vaisseaux du cerveau pourrait être associé à une production anormale de sérotonine. Ce neuromédiateur est directement impliqué dans les troubles de l'humeur.

Trouble diffus : fatigue et douleurs

Appelée parfois neurasthénie ou psychasthénie, la fatigue chronique touche la plupart des personnes stressées : épuisement dès le matin, difficulté à faire des efforts, renoncement facile aux tâches, manque d'entrain, somnolence diurne... Le patient stressé adopte souvent un mode de vie en dents de scie : des périodes d'activité intense activité précèdent des périodes d'abattement et d'inertie. Autre effet fréquent du stress et de l'anxiété : des douleurs réelles ou imaginées (principalement dans les membres, le ventre, la tête).

Troubles comportementaux : hyperventilation, panique

L'hyperventilation est une augmentation brutale de la quantité d'air dans les poumons. Elle est provoquée par une accélération du rythme respiratoire. Normalement, cette hausse du taux d'oxygène, permettant d'accroître la vigilance et de renforcer les muscles, nous permet de faire face à un danger imprévu. Chez le sujet stressé, elle survient sans raison. Dans plus de 60% des cas, l'hyperventilation est associée à une attaque de panique (les deux tiers des cas environ). Initialement provoquée par une décharge d'adrénaline, elle se manifeste par des suées, des tremblements, des nausées, une confusion mentale, des contractions intestinales. 

Infections virales ou microbiennes

Le système immunitaire étant affaibli par le stress, l'organisme est plus sujet aux infections virales ou microbiennes à répétition

Des maladies auto-immunes

Le stress peut provoquer des maladies comme un diabète de type 1, une polyarthrite rhumatoïde, une spondylarthrite ankylosante, une sclérose en plaques, la maladie de Crohn, le syndrome de Guillain-Barré, du psoriasis ou encore du vitiligo. Les maladies auto-immunes sont liées à un dérèglement du système immunitaire qui n'arrive plus à assurer son rôle de protection de l'organisme et se met à l'attaquer. 

Pourquoi le stress peut-il provoquer des maladies ? 

Le stress chronique induit un état inflammatoire permanent, il affaiblit le système immunitaire, ce qui rend le corps plus sensible aux maladies, notamment par un phénomène d'oxydation des cellules. En état d'alerte permanent, le corps sécrète du cortisol, hormone du stress, en excès, et le corps n'est plus en capacité de réagir aux signaux d'alerte. Résultat, le métabolisme s'épuise et ne parvient plus à se réguler, il devient alors plus vulnérable aux pathologies. "Nous avons tous des points de faiblesse (système digestif, maux de tête, palpitations cardiaques, diarrhées, sueurs, des troubles du sommeil) qui s'activent en période de stress. Quand celui-ci s'installe dans la durée, ces points de faiblesse peuvent provoquer des maladies chroniques telles que des migraines, la maladie de Crohn", explique le Dr Yann Le Coz.  

Quels sont les symptômes d'un stress qui rend malade ?

"La réponse au stress varie selon les personnes et peut être plus ou moins importante. Une situation prolongée de stress peut conduire à un épuisement psychique et physique. Les symptômes d'un stress qui rend malade peuvent être notamment des maux de tête, des troubles visuels, des troubles digestifs, des troubles du sommeil, des vertiges, des palpitations, des difficultés respiratoires, des affections cutanées, de la fatigue, des douleurs musculaires, de l'hypertension, une nervosité accrue, des difficultés de concentration ou encore une dépression", indique le médecin spécialiste. 

Quand et qui consulter ?

Si le stress a un véritable retentissement sur la vie quotidienne, il est important de consulter un psychologue ou un psychiatre rapidement. 

Comment diagnostiquer un stress qui rend malade ?

Un stress pathologique est diagnostiqué devant les symptômes évoqués

Quelle est la prise en charge ? 

La première étape consiste à identifier la cause du stress avec l'aide d'un psychologue ou d'un psychiatre. Travail, vie de famille, vie de couple, mémoire de choses non digérées, événements de vie, environnement extérieur, argent, maladie…Les causes de stress sont nombreuses et variées. "Pour combattre le stress et apprendre à le gérer, plusieurs solutions existent : la sophrologie, l'hypnose, les thérapies comportementales et cognitives, le yoga, la cohérence cardiaque, la pratique d'une activité sportive, les massages. Lorsque l'anxiété s'installe dans la durée et que les techniques de relaxation ne suffisent pas à l'apaiser, des médicaments comme les anxiolytiques peuvent être prescrits", détaille notre interlocuteur. 

Merci au Dr Yann Le Coz, médecin spécialiste et sophrologue

Symptômes et questions diverses