Calcul de l'alcoolémie : formule, combien de verres, élimination

L'alcoolémie désigne le taux d'alcool présent dans le sang. Une donnée qu'il est important de connaître quand on souhaite prendre la voiture. Quelle formule pour la calculer ? Quelle est la vitesse d'élimination de l'alcool par heure ? Comment la faire baisser ? Le point avec le Dr Patrick Aubé, médecin généraliste.

Calcul de l'alcoolémie : formule, combien de verres, élimination
© dolgachov - 123RF

Quelle est la formule pour calculer son taux d'alcoolémie ?

Pour calculer l'alcoolémie, c'est-à-dire le taux d'alcool présent dans le sang, il existe une formule qui varie selon le sexe et le poids de l'individu. "Les femmes sont en général plus sensibles que les hommes face à l'absorption de boissons alcoolisées", commente le Dr Patrick Aubé. 

Pour un homme, la formule est la suivante : (V×T×0,8) ÷ (0,7×M)

Pour une femme, la formule est sensiblement la même : (V×T×0,8) ÷ (0,6×M)

  • V représente le volume de boisson ingéré ;
  • T représente le degré d'alcool en pourcentage ;
  • 0,8 représente la densité de l'alcool ;
  • 0,7 et 0,6 (homme et femme) correspondent aux coefficients de diffusion ;
  • M représente le poids de l'individu en kilos. 

Prenons l'exemple d'une femme de 60 g qui a bu une coupe de champagne de 10 cl à 12 degrés :

(100×0,12×0,8) ÷ (0,6×60) = 9,6 ÷ 36 ≈ 0,26
Son taux d'alcoolémie s'élève donc à 0,26g/l de sang. Elle peut donc prendre le volant puisqu'elle se situe en-dessous de 0,5g/l de sang. "Cependant, la vitesse moyenne d'élimination de l'alcool dépend d'autres facteurs : type de consommation, fonctionnement du foie, prise concomitante de médicaments…", nuance le médecin généraliste.

Combien de verres sont autorisés pour conduire ?

Il ne faut pas consommer plus de deux verres lorsque l'on souhaite prendre le volant.

En France, la loi interdit de conduire avec un taux d'alcool dans le sang supérieur ou égal à 0,5 g/l de sang (0,2g/l en cas de permis probatoire). Autrement dit, il ne faut pas consommer plus de deux verres lorsque l'on souhaite prendre le volant. "Il faut également tenir compte des médicaments qui réduisent la vigilance et avec lesquels la consommation d'alcool est très fortement déconseillée, entraînant un risque de somnolence accrue et une diminution des réflexes pouvant rendre très dangereuse la conduite automobile. Ces médicaments se classent dans les familles des hypnotiques, des anxiolytiques, des antidépresseurs, des antihistaminiques (traitement de l'allergie)", tient à préciser le Dr Patrick Aubé. 

Quelle est la vitesse d'élimination de l'alcool ?

Le pic d'alcoolémie est atteint 15 minutes après le dernier verre lorsque l'on est à jeun, et 1h plus tard quand le dernier verre est consommé au cours d'un repas. Ensuite, l'organisme commence doucement à éliminer l'alcool, à raison de 0,10g à 0,15g d'alcool par litre de sang en une heure. En moyenne, une à deux heures sont nécessaires pour éliminer un seul verre d'alcool.

Comment faire baisser son taux d'alcoolémie rapidement ?

Faire de l'exercice, manger, boire de l'eau, avaler un café, prendre un cachet d'aspirine... Contrairement à de nombreuses idées reçues, il n'existe aucun remède miracle permettant de faire baisser son taux d'alcoolémie rapidement. "S'il est vrai que certaines molécules sont à l'étude pour permettre une accélération de la vitesse d'élimination de l'alcool absorbé, dans l'attente, il n'y a qu'une seule chose qui fonctionne : faire preuve de patience en attendant que le corps élimine l'alcool", indique notre interlocuteur. 

Existe-t-il des applications pour calculer son alcoolémie ?

Il existe différentes applications pour connaître son taux d'alcoolémie en temps réel. Citons notamment "Taux alcool", "AlcooTel MAAF", "BACtrack" disponibles sur iOS et Android, ou encore "Alcodroid" (GooglePlay). Les fabricants de ces applications précisent toutefois que ces outils permettent uniquement de donner une estimation de l'alcoolémie, sans valeur légale. En aucun cas, les applications ne peuvent déterminer si une personne est en capacité de conduire ou non. 

Quand prendre la route après avoir bu ?

"Il est toujours préférable de ne pas conduire après l'absorption d'alcool, tous les individus n'étant pas égaux vis-à-vis de l'effet de l'alcool sur leur comportement à la conduite, il faut laisser passer au moins deux heures avant de prendre le volant après une prise même modérée de boissons alcoolisées", recommande le Dr Patrick Aubé.

Merci au Dr Patrick Aubé, médecin généraliste

Source :  Site de la Sécurité routière