Agrimonia : bienfaits, propriétés, contre-indications

Anti-inflammatoire et antitussive, l'aigremoine est efficace en cas de maux de gorge, de toux. Ses autres vertus sont dépuratives, elle aide à éliminer les toxines en stimulant les reins. Elle s'utilise également sur les plaies pour désinfecter et aider à cicatriser. Comment l'utiliser, en infusion, gélules, fleur de Bach... ?

Agrimonia : bienfaits, propriétés, contre-indications
© Madeleine Steinbach-123RF

Nom de la plante

L'agrimonia eupatoria est l'aigremoine, une plante herbacée vivace très répandue en Europe, nommée aussi eupatoire des Anciens, herbe de Saint-Guillaume, herbe de la mère, thé du Nord et thé des bois. "L'aigremoine pousse essentiellement sur les lieux non entretenus, dans les champs, sur les bord des routes…, ce qui expliquerait son nom grec "agrios" qui signifie "sauvage" et "monos" qui signifie "solitaire, la Solitaire Sauvage" décrit Angélina Jeandel, naturopathe.

Partie de la plante utilisée

Les sommités fleuries, les feuilles et le haut de la tige sont récoltés en pleine floraison, en juillet-août, ils sont ensuite séchés pour être utilisées en phytothérapie.

Propriétés et bienfaits santé

L'aigremoine a plusieurs vertus médicinales, détaillées par notre experte :

  • Cicatrisante et désinfectante : elle peut s'utiliser pour les petites plaies par son action hémostatique (arrête les saignements).
  • Anti-inflammatoire et antitussive : en gargarisme en cas de toux sèche, de maux de gorge, d'extinction de voix ou pour traiter les aphtes et les gingivites.
  • Dépurative : elle est à la fois cholagogue (elle facilite l'évacuation de la bile) et cholérétique (elle facilite la sécrétion de la bile), ce qui permet de faciliter l'évacuation des calculs biliaires.
  • Diurétique : elle stimule les reins dans leur travail de filtration et permet l'évacuation des toxines en augmentant le volume des urines.
  • Astringente (du fait des tanins qu'elle contient), elle agit sur les muqueuses intestinales en les resserrant, et s'avère ainsi intéressante en cas de diarrhée légère.
  • Reminéralisante : l'aigremoine contient plus de 10% de silice, et est, à ce titre, un reminéralisant naturel du corps.

Sous quelle forme ? (graine, tisane, gélule, fleurs de bach ?...)

L'aigremoine est le plus souvent utilisée :

  • En décoction : 3 poignées par litre d'eau à faire bouillir 3 minutes, puis filtrer. Elle peut ainsi être utilisée en gargarisme ou en application locale avec des compresses.
  • En tisane : 1 cuillère à soupe par tasse. Faire bouillir l'eau et les plantes pendant 5 minutes puis laisser infuser 10 minutes. Il faut en consommer 3 tasses par jour pour ses vertus diurétiques.
  • En teinture mère : 20 gouttes dans un verre d'eau, 2 fois par jours, en dehors des repas.
  • En gélule de poudre ou d'extrait sec pour un usage interne.
  • En fleur de Bach : l'aigremoine est Agrimony dans la gamme des fleurs du Dr Bach. Elle s'adresse "aux personnes qui semblent sans souci et pleines d'humour mais leur joie de vivre masque des anxiétés, des inquiétudes, voire des tourments intérieurs qu'elles essaient de dissimuler, tant aux autres qu'à elles-mêmes, précise l'experte. Agrimony peut aider la personne à oser s'affronter elle-même et à accepter ses défauts." Elle se prend à raison de "2 gouttes dans un verre d'eau à boire en petites gorgées, 3-4 fois par jour".
  • Enfin, "il existe des recettes de "vin d'aigremoine" dans lesquelles des feuilles et des fleurs sont mises à fermenter dans de l'eau sucrée, avec des agrumes et du raisin".

Précautions

Angélina Jeandel met en garde : "cette Fleur de Bach (Agrimony) ne se donne jamais en première intention. Pour affronter la vie de tous les jours, la personne s'est forgée une carapace. Si elle prenait Agrimony, sans avoir au préalable travaillé sur elle-même, elle se sentirait nue, vulnérable, ce qui occasionnerait un plus grand malaise".

Effets secondaires

Les tanins contenus dans l'aigremoine peuvent entraîner de la constipation, il ne faut pas en abuser lorsqu'on traite une diarrhée légère.

Contre-indications

"L'aigremoine est déconseillée aux personnes constipées, car elle resserre les muqueuses intestinales, prévient la naturopathe. Et toujours demander un avis médical en cas de traitement contre l'hypertension et lorsque l'on prend des anticoagulants".

Grossesse

L'aigremoine n'est pas déconseillée aux femmes enceintes. Néanmoins, avant toute utilisation, il est recommandé de demander l'avis de son médecin.

Merci à Angélina Jeandel, naturopathe à Fontenay-aux-Roses et à Paris.

Phytothérapie