Consoude : bienfaits, utilisation, toxique

Amie des jardiniers car elle enrichit les sols, la consoude est une grande plante surmontée de fleurs violettes. Quels sont ses bienfaits santé ? Pour l'arthrose ? Les os ? Les fractures ? Quelles précautions prendre ? Quelles contre-indications ? Utilisations avec Sylvie Hampikian, pharmacologue spécialisée en médecines douces.

Consoude : bienfaits, utilisation, toxique
© sirah - 123RF

Définition : nom de la plante

La consoude, ou consoude officinale (Symphytum officinalis) est une plante vivace de la famille des Boraginacées, à laquelle appartient également la bourrache. La consoude peut atteindre 80 cm de hauteur.

Partie de la plante utilisée

En phytothérapie, ce sont en particulier ses feuilles et racines qui sont utilisées.

Bienfaits pour la santé

La consoude est surtout utilisée par voie externe pour traiter :

  • les ecchymoses,
  • les entorses,
  • les fractures
  • les douleurs musculaires
  • les douleurs articulaires. 

Elle a la propriété de favoriser la réparation d'une facture.

Bienfaits pour les os

Cette plante est utilisée pour accélérer la consolidation des os. Elle est donc particulièrement recommandée en cas de fracture ou d'entorse. "Elle a la propriété d'augmenter l'ostéogénèse : c'est un atout particulièrement intéressant pour favoriser la réparation d'une fracture, indique Sylvie Hampikian. Pour profiter de ses vertus, faites bouillir quelques morceaux de racine de consoude, écrasez-les afin de les réduire en purée que vous étalerez sur la zone lésée. Laissez poser au moins 20 minutes une fois par jour. La préparation se conserve entre 24 et 48 heures dans un endroit frais".

Bienfaits pour l'arthrose

Parce qu'elle possède une action anti-inflammatoire, la consoude aide à soulager les douleurs rhumatismes et articulaires comme l'arthrose, l'arthrite et les rhumatismes. "Remplissez un bocal de morceaux de racine de consoude. Recouvrez-les d'huile d'olive et laissez macérer durant 3 semaines avant de filtrer. Employez ensuite cette huile en massage 2 fois par jour", conseille la pharmacologue. 

Sous quelle forme l'utiliser ?

Il convient d'utiliser la consoude en cataplasme et/ou en macérât huileux, 

Précautions d'emploi et contre-indications

L'usage interne de la consoude est déconseillé. 

  • Elle ne doit pas être utilisée en cas de traitement hépatotoxiques. 
  • Elle ne doit pas être utilisé chez les enfants, les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que les personnes souffrant du foie. "Après usage, lavez-vous bien les mains car la racine sécrète une substance collante", prévient notre expert.

Effets secondaires et toxicité

La Commission européenne recommande de limiter l'usage topique de la consoude à un maximum de six semaines par an, pour éviter une possible accumulation de pyrrolizidines dans l'organisme. Cet actif est toxique pour le foie. 

Grossesse

Elle est déconseillée durant toute la grossesse. 

Merci à Sylvie Hampikian, pharmacologue spécialisée en médecines douces.

Phytothérapie