Piqûre de moustique tigre : symptôme, allergie, que faire ?

Le moustique tigre est particulièrement présent en été en France. Sa piqûre provoque des démangeaisons et un gonflement, ressemblant à une cloque ou une ampoule, avec un halo rouge chez certains. Quels sont les symptômes ? Que faire ? Et en cas d'allergie ? Comment la soulager ? Photos et conseils.

Piqûre de moustique tigre : symptôme, allergie, que faire ?
© smuay - 123RF

Si les piqûres de moustique sont habituelles, bien que désagréables, celles des moustiques tigres peuvent entraîner davantage de complication, surtout pour les personnes qui en seraient allergiques. Comme reconnaître une piqûre de moustique tigre, quels sont les risques, quels sont les réflexes à avoir… Voici les recommandations d'Aline Légipont, pharmacienne titulaire Newpharma. 

Quels sont les symptômes d'une piqûre de moustique tigre ?

Lorsqu'un moustique tigre pique, "la démangeaison se fait instantanément sentir et peut s'intensifier durant encore plusieurs minutes après la piqûre", précise Aline Légipont, docteur en pharmacie. Apparaît alors une rougeur d'environ 3 cm de diamètre, avec, en son centre une cloque semblable à une ampoule au pied allant de 5 mm à 2 cm de diamètre. "Cette cloque est plus claire que la peau alentour qui, elle, est rouge. Le bouton est dur, chaud et douloureux." 

Quel est le risque d'allergie ? 

Le moustique tigre peut transmettre à l'homme des virus comme celui de la dengue, du chikungunya ou du zika. Lorsque le moustique tigre pique, mais qu'il n'est porteur d'aucun virus, les symptômes sont semblables à la piqûre d'un moustique commun : désagréable mais qui disparait rapidement. En revanche, cela peut provoquer des réactions inflammatoires plus importantes selon les personnes et les éventuelles allergies aux piqûres, ou bien une infection. La piqûre peut alors s'étendre sur plusieurs centimètres de diamètre avec éventuellement un œdème chaud et douloureux ou de violentes démangeaisons. Il ne faut pas non plus oublier que le moustique tigre peut être porteur d'un de ces trois virus, en voici les symptômes : 

  • Zika entraine de la fièvre, une éruption cutanée importante, des maux de tête, une conjonctivite, des douleurs musculaires et articulaires. 
  • La Dengue engendre aussi une fièvre supérieure à 40 degrés, des maux de tête avec douleurs rétro-orbitaires, le gonflement des ganglions, des douleurs musculaires et des nausées. La dengue peut entrainer une détresse respiratoire, des hémorragies et être mortelle. 
  • Le Chikungunya entraine également des douleurs articulaires, des nausées, une fièvre importante, ainsi que des complications cardiaques, neurologiques et oculaires. Ces maladies doivent être déclarées en France pour suivre leur propagation.  

Photo d'une piqûre de moustique tigre

photo-piqure-moustique-tigre
Piqure de moustique tigre. © dimid86

"Il s'agit d'une bonne photo qui montre le gonflement et la peau rosé autour de la cloque. Cette personne n'est pas allergique. Comme dit plus haute, lorsque le moustique tigre n'est pas porteur d'un des trois virus ou que la personne n'est pas allergique, les symptômes et la piqûre sont presque identiques à ceux d'un autre moustique", explique la pharmacienne.

Traitements et remèdes : comment soulager une piqûre ?

La pharmacienne assure tout d'abord qu'il ne faut surtout pas paniquer et qu'il est important de comparer l'insecte à la description du moustique tigre sur internet. Puis, en cas de doute, de rougeurs, de démangeaisons importantes ou de fièvre, il faut consulter un médecin, rappelle Aline Légipont. Dans la majorité des cas, nettoyer la piqûre avec du savon et de l'eau suffit avant de passer une crème apaisante pour calmer les démangeaisons. Mais s'il s'agit d'une inflammation (comme indiqué ci-dessus), le médecin aura tendance à prescrire un traitement à base de cortisone et, s'il s'agit d'une infection, il faudra plutôt des antibiotiques.

Merci Aline Légipont, pharmacienne titulaire Newpharma.

Piqûres