Huile de colza : bienfaits, utilisation, dangers

Avec un rapport oméga 6/oméga 3 inférieur à trois, l'huile de colza est probablement l'huile végétale la mieux équilibrée en acides gras. Quels sont ses atouts nutritionnels ? Comment la choisir ? Peut-on la consommer dans le cadre d'un régime ? Réponses et conseils de Véronique Liesse, diététicienne-nutritionniste.

Huile de colza : bienfaits, utilisation, dangers
© Bondar Viktor

Quelle est sa composition ?

L'huile de colza contient 7% d'acides gras saturés, 60% d'acides gras monoinsaturés (Oméga 9) et 30% d'acides gras polyinsaturés (Oméga 6 et oméga-3). "Elle a donc un très bon rapport Oméga 6/Oméga 3 qui s'élève à 2,4 Oméga 6 pour 1 Oméga 3, c'est un excellent score", précise Véronique Liesse. 

Combien de calories ?

Comme toutes les huiles, l'huile de colza contient 100% de gras, soit 900 calories les 100 ml. 

Quels sont les bienfaits pour la santé ?

"L'huile de colza est quasi parfaite car elle combine toutes les recommandations : peu d'acides gras saturés, des acides gras monoinsaturés qui sont censés représenter 60% des graisses que l'on consomme et une bonne proportion d'acides gras polyinsaturés (Oméga 6 / Oméga 3)", indique la diététicienne-nutritionniste. En effet, c'est l'une des huiles végétales les plus riches en oméga 3, qui ne sont pas fabriqués par le corps et qui sont indispensables au bon fonctionnement du système nerveux et à une bonne gestion de l'inflammation. Son goût prononcé peut rebuter, mais c'est une question d'habitude. Elle contient également de la vitamine E, un antioxydant qui protège nos cellules contre le vieillissement.

Quels sont les méfaits pour la santé ?

Si elle a longtemps été décriée pour sa teneur en acide érucique, de nombreuses études ont depuis désamorcé ces rumeurs et mis en lumière tous ses bénéfices. Sa faible teneur en graisses saturées et son parfait équilibre entre oméga 6 et oméga 3 font de l'huile de colza notre meilleure alliée santé. 

Est-elle cancérigène ?

L'huile de colza n'est pas cancérigène, mais elle le devient lorsqu'on la fait fortement chauffer. C'est la raison pour laquelle elle ne doit jamais être utilisée pour la cuisson.  

Comment la choisir ?

Notre experte est claire : "il faut miser sur une huile bio, extra vierge, pressée à froid, conditionnée dans une bouteille en verre foncé et pas en plastique car les composés peuvent migrer dans les corps gras." 

Quelle quantité par jour ?

Selon Véronique Liesse, l'huile de colza devrait être utilisée tous les jours, à raison de 2 cuillères à soupe par jour. L'objectif final étant d'avoir maximum entre trois et cinq oméga 6 pour un oméga 3 par jour, elle remplit tous ces critères à elle toute seule. 

Est-elle compatible avec un régime ?

"Plus que compatible, elle est obligatoire dans le cadre d'un régime !", nuance Véronique Liesse. Malgré le fait que ce soit du gras, les oméga 3 sont des acides gras qui brûlent hyper facilement et ne se stockent quasiment pas. Autrement dit, ils aident à maigrir. "Plusieurs études ont démontré que les oméga 3 contribuaient même à maintenir le poids après un régime. Dans les oméga 3, ceux à longue chaîne et d'origine animale comme l'EPA, le DHA, activent des gênes qui contribuent à la perte de poids. Ils ont beau apporter des calories, ils contribuent dans le même temps au maintien de la ligne", continue-t-elle. 

Cuisson de l'huile de colza

L'huile de colza a un petit défaut qui est le prix à payer de sa qualité : elle ne supporte pas bien la chaleur. Mais si elle ne peut pas être chauffée, elle peut, en revanche, être disposée sur des aliments chauds comme un poisson cuit à la vapeur par exemple. Elle doit être conservée au frigo, à l'abri de la chaleur et de la lumière. 

Merci à Véronique Liesse, diététicienne-nutritionniste, auteur de Ma bible pour perdre du poids sans régime, aux éditions Leduc

Bienfaits et méfaits des aliments