Saignement de nez chez l'enfant : causes, que faire, quand s'inquiéter ?

Un saignement de nez chez l'enfant inquiète la plupart du temps alors que la cause est bien souvent banale. Comment l'arrêter ? Quand consulter ? Quelles sont les causes plus graves ? Explication avec le Dr Sebastian Marciano, médecin aux Urgences médicales de Paris.

Saignement de nez chez l'enfant : causes, que faire, quand s'inquiéter ?
© 123RF-罗 宏志

Le saignement de nez est un symptôme le plus souvent sans inquiétude chez l'enfant qui est lié à la vasodilatation des capillaires du nez. Ils peuvent se dilater chez tout le monde, mais sont plus fragiles chez les enfants. Quand il persiste par contre, le saignement de nez nécessite un avis médical.

Quelles sont les causes fréquentes ?

"La plupart du temps, les saignements de nez chez l'enfant n'ont pas de raison particulière. Ils sont idiopathiques" rassure d'emblée le Dr Sebastian Marciano, médecin aux Urgences médicales de Paris.

→ Très souvent, le saignement est lié aux variations de températures dans l'air : "On le constate notamment quand il y a de grandes variations entre l'intérieur et l'extérieur, par exemple quand on est dans un milieu climatisé et qu'on sort et qu'il fait chaud ou inversement."  Quand le saignement est isolé, lié à la température et s'arrête, il n'y a pas d'inquiétude à avoir.

→ Une sécheresse au niveau des muqueuses nasales peut faire saigner le nez. 

→ Des grosses infections comme une sinusite ou une rhinopharyngite qui impliquent de se moucher beaucoup peuvent entraîner des saignements du nez chez l'enfant.

"Si les saignements sont permanents, dès que l'enfant se mouche, peu importe la saison, il faut l'avis d'un ORL"

Et les causes plus graves ?

"Si vraiment, le saignement se répète un peu trop souvent, il faudra chercher d'autres causes, s'il n'y a pas des polypes, une infection, plus rarement un cancer ORL" expose le médecin. Dans le cas d'un cancer ORL, qui est plus rare chez l'enfant que chez l'adulte, "les saignements sont permanents, tout le temps, dès que l'enfant se mouche, il saigne peu importe la saison, là il faut l'avis d'un ORL pour faire une fibroscopie dans le nez" conseille-t-il.

A quel âge est-ce fréquent chez l'enfant ?

Selon le Dr Marciano "il est rare d'avoir des saignements chez le jeune enfant, la plupart du temps c'est entre 6 et 10 ans"

Que faire en cas de saignement du nez chez l'enfant ?

"Comprimer, mettre la tête en avant, moucher, évacuer le caillot" répond méthodiquement notre interlocuteur.

→ faire une compression bi-digitale c'est-à-dire appuyer non pas sur les narines mais sur le haut du nez car c'est là que se trouvent tous les vaisseaux, pendant au moins 2 minutes.

la tête doit être inclinée vers l'enfant, jamais vers l'arrière.

→ Si lorsqu'on décomprime, ça continue de saigner, il faut faire moucher l'enfant, une narine puis l'autre, pour évacuer le caillot. "C'est très important, insiste le Dr Marciano. Les enfants ont souvent peur de se moucher et que ça saigne à nouveau mais s'il y a un caillot en place cela favorise le saignement donc il faut le moucher."

→ On peut aussi mettre une petite mèche (Coalgan) ou une compresse dans le nez (en procédant avec douceur car la compresse n'est pas forcément stérile, il peut y avoir un risque infectieux). 

Si le saignement est lié à une sécheresse des muqueuses nasales, il faut hydrater. "Ce que l'on prescrit beaucoup c'est de l'Homéoplasmine. On en met un peu à l'entrée du nez, ça hydrate et ça enlève les croûtes" conseille le médecin.

Quand aller aux Urgences ?

Si le saignement continue malgré la mèche et s'il est vraiment abondant, il faut appeler le médecin. Si le médecin n'est pas disponible, aller aux Urgences pour faire un méchage avec une mèche mise dans le nez pendant au moins 24 heures.

Merci au Dr Sebastian Marciano, médecin aux Urgences médicales de Paris.

Santé du bébé et de l'enfant