Rougeurs sur le visage : que faire pour les enlever ?

Chargement de votre vidéo
"Rougeurs sur le visage : que faire pour les enlever ?"

Les rougeurs sur le visage, qui grattent, qui ne partent pas, après la douche, quand il fait froid, ont plusieurs causes. Quels symptômes ? Que faire ? Comment les enlever ? Avec des traitements naturels ? Le point avec Marie-Estelle Roux, dermatologue.

Pourquoi des rougeurs sur le visage ?

Des plaques rouges sur le visage ne sont pas toujours faciles à diagnostiquer car de nombreuses situations peuvent être en cause. "C'est un motif de consultation très fréquent dans mon cabinet, nous confie la dermatologue Marie-Estelle Roux. Il y a beaucoup de pathologies ou de situations qui peuvent les déclencher, comme la couperose, la rosacée, la dermite séborrhéique, mais aussi l'urticaire ou l'eczéma". Les rougeurs peuvent aussi être un effet secondaire, par exemple causé par une réaction allergique : "Une allergie alimentaire, une allergie liée à un médicament, ou encore une allergie à des cosmétiques…" détaille-t-elle.

Rougeurs sur le visage en hiver 

Que vous ayez la peau sensible ou pas, tout le monde peut avoir la peau rougie pendant l'hiver, particulièrement lors des périodes de grand froids. La peau picote, des rougeurs apparaissent au niveau des pommettes. Cela est tout à fait normal : le froid active la circulation sanguine et rend la peau plus sensible, peu importe sa nature. Ce phénomène est accentué par le vent, qui peut également assécher la peau.

Rougeurs sur le visage qui grattent

Les rougeurs qui entraînent du prurit (ou grattage) peuvent, encore une fois, être causées par de nombreux facteurs : 

  • Une allergie, notamment à un produit cosmétique. Si vous avez l'impression qu'un produit cause des démangeaisons, n'hésitez pas à en changer. La peau étant l'endroit de notre corps où l'on applique le plus de produit, il est conseillé de tester un nouveau cosmétique sur une petite partie de votre poignet, par exemple, 24 heures avant de l'utiliser. Si la peau ne devient pas rouge, alors elle le supporte. 
  • La couperose, lorsqu'elle est de stade élevée, peut causer des petits boutons ressemblant à de l'acné qui peuvent gratter si la peau n'est pas bien hydratée.

Rougeurs sur le visage de bébé : poussée dentaire, dermite, acné, eczéma ?

  • Si votre bébé a les joues très rouges et est souvent grognon, c'est sûrement une poussée dentaire. Allez voir votre médecin pour qu'il s'en assure et vous fournisse des anti-douleurs.
  • Si votre bébé à moins de deux mois et présente des plaques rouges sur la zone T (au-dessus des yeux, sur le nez et le menton), il peut s'agir de dermite séborrhéique. Cela arrive quand un nourrisson subit une poussée hormonale. 
  •  Il est possible que votre bébé présente des boutons dès la naissance, ou au bout d'une à deux semaines. S'il s'agit de boutons rouges, parfois avec un centre blanc, et causant des rougeurs tout autour, sur les joues, le menton, le front ou le dos, cela peut être de l'acné du nourrisson. En général, celle-ci disparaît au bout de quelques mois.
  • Parfois, si la peau de bébé est sensible, il peut s'agir d'un eczéma. Dans ces cas-là, les plaques apparaissent aussi derrière les oreilles ou dans les plis. Votre médecin pourra faire le diagnostic et fournir une crème adaptée.

Rougeurs sur le visage après la douche 

Il peut arriver que notre visage soit rougi après avoir pris sa douche : en général, cela est dû soit à la chaleur (eau trop chaude), soit aux produits utilisés. Il faut savoir que les gels douches ne sont absolument pas adaptés au visage. Ils sont souvent trop agressifs. Ainsi, pour se nettoyer le visage, il vaut mieux utiliser des laits ou des nettoyants spécialement adaptés. Si cela persiste, utilisez des produits pour les peaux ultra-sensibles. Enfin, il est en effet possible de faire une allergie au calcaire : dans ce cas, utilisez un brumisateur pour vous nettoyer le visage et demandez conseil à un médecin dermatologue.

Rougeurs sur le visage qui ne partent pas 

Si les rougeurs sur le visage persistent, on peut avoir à faire à une maladie comme : 

  • De la rosacée (ou couperose dans le langage public), une maladie qui se développe de façon graduelle
  • De la dermite séborrhéique, causant des plaques rouges accompagnées de squames
  • De l'eczéma
  • Un lupus érythémateux aigu disséminé, qui cause un érythème avec un œdème du visage de forme caractéristique dite "en loup" (sur le nez et les pommettes)
  • De la dermatomyosite, une maladie génétique qui se caractérise par des rougeurs causant un teint " lila " et un œdème du visage

Causes : allergie, dermite, eczéma ?

Pour trouver la cause des rougeurs, le médecin va commencer par poser quelques questions au patient : "Depuis combien de temps ça dure ? Il y a-t-il d'autres symptômes ? Par exemple, est-ce que ça pique ? Ça gratte ? Ça cause des flush (bouffées de chaleur et de rougeurs) ? Est-ce que d'autres personnes dans la famille en sont atteinte ?", détaille le docteur Marie-Estelle Roux. C'est cela qui va aider à faire le diagnostic. "Le dermatologue va également examiner la peau, pour voir s'il y a des petits vaisseaux un peu dilatés, des rougeurs diffuses, des pustules ou des papules, qui seraient évocateurs de couperose et rosacée, ou encore des lésions ailleurs sur le corps, signe de dermatoses inflammatoires (eczéma ou psoriasis)", ajoute-t-elle.

Allergie 

Si le médecin soupçonne des allergies, il va demander des tests allergologiques. "Il faut savoir que les allergies sur le visage se manifestent souvent dans des zones très limitées : les paupières, autour de la bouche… Si cela est le cas, alors on pensera à une allergie à des cosmétiques, comme le maquillage ou des produits de toilette", précise la docteure. Il faudra donc déterminer quel est l'allergène qui est en cause. 

Rosacée et couperose 

La rosacée (souvent appelée couperose) est une maladie provoquant des rougeurs sur les joues et le nez, ainsi que des "flushs". 10% de la population serait concernée. Elle évolue graduellement et de façon imprévisible : 

  • Au premier stade, elle provoque des rougeurs en situation de stress – appelées flush – qui, contrairement au rougissement d'émotion, durent plus de cinq minutes. Celles-ci peuvent parfois causer des sensations de picotement ou des envies de grattage. Des petits vaisseaux dilatés et des boutons inflammatoires peuvent aussi apparaître pendant les crises.
  • Les rougeurs et des vaisseaux dilatés se font persistants et visibles à l'œil nu. On appelle alors ces rougeurs du permanentes des érythrose. Si les petits vaisseaux dilatés prennent place sur les joues, les ailes du nez et les pommettes, on parle alors de couperose.
  • Dans le stade 3, dit papulo-pustuleux, des boutons disgracieux, parfois à "tête blanche" apparaissent pas poussées. Ils peuvent altérer profondément la peau du visage jusqu'à causer un œdème.
  • Le dernier stade de la maladie est celui des œdèmes persistants. Cela peut entraîner une déformation du nez en forme d'aubergine (plus fréquent chez les hommes à partir de 50 ans) et causer une sécrétion importante de sébum, appelé le rhinophyma. 

Dermite séborrhéique 

La dermite séborrhéique est une maladie cutanée bénigne, touchant 3 à 5% de la population, qui engendre des plaques rouges assorties de squames. Il s'agit de petites pellicules se formant la surface de la peau sur les plaques rouges. "Elle est localisée sur la zone T, parfois aussi sur les sourcils et le cuir chevelu", explique la dermatologue. Cette maladie évolue par poussées : lors d'une période de stress ou de fatigue, elle va en profiter pour se manifester. Le malade ne guérit jamais vraiment et doit prendre des traitement à chaque début de poussées et utiliser des produits cosmétiques doux et adaptés pour atténuer les symptômes.

Lupus érythémateux 

Le lupus est une maladie chronique auto-immune, qui débute sous sa forme cutanée appelée lupus érythémateux. "Il s'agit de plaques rouge cuivrées sur le visage, bien délimitées et très fixes, pas diffuses, décrit la docteure. Elles sont souvent déclenchées par le soleil, et les dermatologues savent les reconnaître", ajoute-t-elle.

Dermatomyosite 

La dermatomyosite est également une maladie auto-immune, caractérisée par l'inflammation de certaines zones de la peau, mais aussi de certains muscles. "En plus des rougeurs du visage, on verra des rougeurs sur les mains et souvent des signes de fatigue ou de fatigue musculaire associés", précise la docteure.

Autres facteurs de risque 

Les rougeurs sur le visage peuvent aussi être causées par des situations du quotidien : des douches trop chaudes, du vent, des variations de température, des températures extrêmes (très chaudes ou très froides) ou même de la pollution dans les grandes villes. Il faut donc bien pense à nettoyer et hydrater sa peau avec un produit doux si l'on fait face à ces situations.

Que faire pour les éviter ? 

"Avant tout, il est important de poser un diagnostic précis pour pouvoir traiter efficacement la cause", rappelle la dermatologue. Il est donc essentiel de consulter un médecin (voir plusieurs pour avoir d'autres avis si les traitements ne fonctionnent pas). "En dehors de ce que vous prescrira le médecin, il y a des habitudes à prendre. Si vous avez une peau rouge, essayez d'être le plus doux possible et d'utiliser des produits très doux", explique-t-elle. Il faut également choisir des bons cosmétiques : "Une crème hydratante apaisante, qui ne soit pas grasse, mais fluide. Si un cosmétique engendre de l'inconfort, il ne faut pas persister à le mettre, changez", insiste-t-elle. Enfin, il est important d'utiliser une protection solaire (il existe aujourd'hui des crèmes ou du fond de teint avec protection intégrée).

Comment enlever les rougeurs sur le visage ? 

Quand le dermatologue aura posé son diagnostic, il va alors pouvoir proposer un traitement spécifique de la cause des rougeurs sur le visage. Ainsi, pour la couperose, le traitement consiste à enrayer les rougeurs, généralement grâce à une crème contre la rosacée qui décongestionne les vaisseaux et donc réduit leur apparence et l'inflammation. Parfois, quand la maladie est trop avancée, la crème ne suffit plus et des séances de laser peuvent devenir nécessaires. Contre les allergies, il faut bien sur identifier l'allergène et le supprimer. 

Remèdes de grand-mère contre les rougeurs sur le visage

Il existe quelques trucs et astuces pour se débarrasser des rougeurs dues au froid : l'infusion de camomille par exemple. Après avoir fait infuser pendant 10 minutes quelques têtes de camomille romaine (Anthemis nobilis) dans le contenu d'une tasse d'eau, laissez refroidir complètement. Une fois le mélange froid, tamponnez doucement sur les parties congestionnées de votre visage à l'aide d'un gant ou d'une compresse.

Merci à Marie-Estelle Roux, dermatologue. 

Symptômes et questions diverses