Cracher du sang en toussant (hémoptysie) : quelles significations ?

Cracher du sang en toussant (hémoptysie) n'est pas forcément le symptôme d'une maladie grave mais il convient de réaliser des examens le plus tôt possible afin d'en connaître l'origine (bronchite, embolie, cancer...).

Définition : qu'est ce que l'hémoptysie ?

Ce terme médical désigne le fait de cracher du sang ou du mucus teinté en toussant. C'est un signe à ne pas prendre à la légère et qui nécessite une consultation médicale rapide. Ce sang peut venir du larynx, du pharynx, de la trachée ou bien des bronches.

Cracher du sang : quelles significations possibles ?

Les causes peuvent être très diverses :

  • Le cancer bronchique.
  • La bronchite chronique et la dilatation des bronches.
  • La bronchite aiguë infectieuse allergique ou toxique.
  • Une infection pulmonaire : pneumonie, tuberculose, aspergillose
  • Une embolie pulmonaire.
  • Des saignements au niveau de la bouche et des gencives.
  • La prise d'un traitement anticoagulant.
  • Une maladie inflammatoire auto-immune.
  • La consommation de tabac ou de drogues.
  • Un traumatisme : chute, accident de voiture… ou les suites d'une bronchoscopie.
  • Des causes cardiovasculaires comme l'œdème aigu du poumon.

La fréquence, la quantité et la couleur du sang ainsi que les autres symptômes permettent au médecin d'orienter son diagnostic et d'évaluer l'urgence de la prise en charge.

Chez un fumeur, il faut rechercher un cancer.

Symptômes associés

"Il peut y avoir de la fièvre en cas d'infections et des douleurs au thorax. Un amaigrissement (cancer, tuberculose), une dyspnée", précise le Dr. Monique Quillard, médecin généraliste.

Cracher du sang quand on est fumeur

Le tabac est un facteur de risque majeur, il est responsable de 8 cancers du poumon sur 10. En France 50 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. "Une hématémèse chez un fumeur doit donc faire rechercher un cancer en premier lieu", inidque le Dr. Quillard.

Quand consulter ?

Le plus rapidement possible afin de déterminer la cause de ces crachats sanguins. De toute urgence si la quantité de sang est importante car il y a un risque d'étouffement.

Quels examens faire ?

Pour établir la cause de l'hémoptysie et mettre en place le traitement adéquat, le médecin pourra prescrire une radiographie des poumons, un scanner, une fibroscopie bronchique, un angio-scanner ainsi qu'un examen sanguin et une recherche de Bacille de Koch (en cas de suspicion de tuberculose). "Dans certains cas, une artériographie bronchique en vue d'un traitement par embolisation pourra être réalisée, ou un bilan cardiovasculaire en cas de pathologie cardiovasculaire" poursuit le médecin.

Quels traitements ?

Tout dépendra de sa cause et de son abondance. Une hémoptysie abondante sera prise en charge en unité spécialisée pour stopper le saignement et éviter les complications. Le traitement dépend ensuite de l'étiologie. "Si la cause est bactérienne, la prise d'antibiotiques permettra de tout faire rentrer rapidement dans l'ordre, explique notre expert. Si la cause est la prise de médicaments anticoagulants, l'arrêt du traitement sera recommandé et remplacé par une autre molécule au besoin. Pour les autres causes, une intervention chirurgicale ou une embolisation artérielle pourra être nécessaire. Enfin, en cas de cancers un traitement chirurgical, chimiothérapie ou radiothérapie sera mis en place, après bilan d'extension et selon le type de cancer diagnostiqué."

Merci au Dr. Monique Quillard, médecin généraliste.

Symptômes et questions diverses