Fibroscopie bronchique : indications, durée, résultats

La fibroscopie bronchique est un examen qui consiste à introduire par les voies respiratoires supérieures (nez ou bouche) un petit tube flexible relié à une caméra jusqu'aux poumons. Il va ainsi permettre de visualiser les bronches et de faire des prélèvements.

Fibroscopie bronchique : indications, durée, résultats
© sudok1-Adobestock

Définition : c'est quoi une fibroscopie bronchique ? 

"Sur le même principe que la fibroscopie gastrique pour l'estomac, la fibroscopie bronchique, ou bronchoscopie, est un examen qui consiste à explorer les bronches d'une personne afin de visualiser des anomalies et de réaliser des prélèvements (aspiration des sécrétions, biopsies, ponction de ganglion…)", résume le Dr Christophe Brousse, pneumologue. Cet examen est essentiel pour le diagnostic de maladies pulmonaires. Il permet de rechercher des infections, une inflammation ou encore des cellules cancéreuses.

Quelles sont les indications d'une fibroscopie bronchique ? 

Les indications sont multiples. "La fibroscopie bronchique est fréquemment utilisée pour aider au diagnostic de nombreuses maladies du poumon, particulièrement pour les infections respiratoires, les cancers ou encore les maladies inflammatoires chroniques du poumon", poursuit le spécialiste. Elle intervient souvent à la suite d'une imagerie médicale. "Au-delà de l'intérêt diagnostique majeur, la fibroscopie bronchique présente également un intérêt thérapeutique. En effet, en cas de tumeur bronchique qui obstrue les bronches, on peut la pulvériser au laser. De même, une fibroscopie bronchique peut permettre d'enlever un corps étranger coincé dans les bronches". Dans ces indications, il s'agit d'une urgence et l'examen sera réalisé dans le cadre d'une hospitalisation avec un matériel spécifique.

Comment se passe une fibroscopie bronchique ? 

L'examen se déroule à l'hôpital ou en clinique car il nécessite un plateau technique. "La fibroscopie bronchique se réalise le plus souvent sous anesthésie générale, en ambulatoire, souligne le praticien. L'examen dure environ 15 minutes. Le pneumologue qui réalise l'examen introduit le fibroscope par le nez ou par la bouche. Les patients restent ensuite en observation deux heures". L'endoscopie peut également être faite si besoin sous anesthésie locale. Cet examen est indolore mais désagréable.

Faut-il être à jeun ? 

"Il est nécessaire d'être à jeun au moment de l'examen", insiste le médecin. "Une consultation de pré anesthésie est réalisée avant l'examen et permet de rappeler les consignes par rapport aux médicaments habituels et durée de jeune". Les médicaments habituels ne doivent jamais être arrêtés sans l'avis d'un médecin.

Quelle anesthésie pour une fibroscopie bronchique ? 

"Dans la plupart des cas, la fibroscopie bronchique est réalisée sous anesthésie générale. Mais elle peut également être faite sous anesthésie locale".

Quelle est la durée d'une fibroscopie bronchique ? 

"L'examen dure une quinzaine de minutes mais peut se prolonger jusqu'à 1h parfois selon le geste (désobstruction, ponction ganglionnaire…)", note notre interlocuteur. En effet, pendant cet examen, le médecin peut être amené à prélever un peu de tissu situé sur la paroi bronchique ou un peu de poumon à l'aide d'une pince (biopsie) ou récupérer des sécrétions.

Comment interpréter les résultats d'une fibroscopie bronchique ? 

Tous les résultats ne sont pas disponibles immédiatement. Il faut attendre quelques jours voire plus si des mises en culture sont effectuées en service d'anatomopathologie bactériologie (parfois 2 mois). "Néanmoins, le pneumologue donne des premières indications selon ce qu'il a vu lors de l'examen", confie le Dr Brousse. 

Quels sont les risques de complications d'une fibroscopie bronchique ? 

Il y a tout d'abord les risques allergiques habituels liés à l'anesthésie générale. "Dans le cadre de l'examen en lui-même, il y a des risques de saignements au niveau du point d'entrée du fibroscope ou au niveau des bronches ou des poumons lors de la biopsie, de fièvre et dans quelques cas rares de pneumothorax (perforation des poumons) ou d'infections respiratoires aigües", détaille le spécialiste. Après l'examen, le patient peut ressentir une gêne dans la gorge, une petite toux, voire de la fièvre et des crachats de sang minimes selon le type de prélèvement réalisé. "Dans tous les cas, le patient est informé des risques et un consentement éclairé est remis au patient".

Quel est le prix d'une fibroscopie bronchique et est-ce remboursé ?

Faisant partie de l'imagerie médicale, la fibroscopie bénéficie d'un remboursement auprès de l'Assurance maladie. "Le tarif est d'environ 90 euros mais il peut monter à 150 euros si l'examen est couplé à une échographie des ganglions médiastinaux pour un prélèvement (écho-endoscopie)". A cela s'ajoutent les honoraires de l'anesthésiste et le forfait hospitalier.

Merci au Dr Christophe Brousse, pneumologue à la Clinique du Parc à Castelnau Le Lez (34) pour sa validation.

Autour du même sujet

Autres examens