7 aliments pour nettoyer son foie

Vous avez abusé de sucres, d'alcool et de graisses ? Votre foie est engorgé, fatigué ? Bonne nouvelle, certains aliments peuvent le détoxifier après des excès. Liste et conseils avec le Pr Patrick Marcellin, hépatologue.

7 aliments pour nettoyer son foie
© Ian Allenden - 123RF

L'alimentation joue un grand rôle sur la santé du foie. "Ce qui est mauvais pour le foie paraît évident : il faut limiter l'alcool, les aliments qui sont trop riches en sucres, en graisses, et éviter la consommation de produits industriels ou transformés, souvent trop riches en additifs. Une alimentation mal équilibrée a tendance à fatiguer le foie, qui ne peut plus faire correctement son travail et assurer les fonctions biochimiques et métaboliques essentielles au bon fonctionnement de l'organisme", explique le Pr Patrick Marcellin, hépatologue à l'hôpital Beaujon et fondateur et organisateur de la Paris Hepatology Conference (Congrès annuel international sur les maladies du foie), dont la 13e édition a eu lieu les 13 et 14 janvier 2020 à Paris. En revanche, les aliments riches en antioxydants, en minéraux (magnésium, calcium, phosphore, fer) et en vitamines (A, B et C) sont bénéfiques pour le foie. Ils permettent de le nettoyer des toxines et de le protéger des maladies hépatiques. Tour d'horizon des 7 meilleurs aliments "détox". 

1. Le chocolat noir

"Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le chocolat, à condition qu'il soit noir et avec une teneur en cacao supérieure à 70% est bon pour le foie. Le magnésium qu'il contient a un effet protecteur sur cet organe. De plus, il est très riche en antioxydants, ce qui permet de retarder le vieillissement des cellules du foie, de les débarrasser de certaines toxines et de limiter les inflammations. Ces substances ont par ailleurs des vertus antidépressives et énergisantes", indique le Pr Marcellin. Cela va sans dire, mais on évite le chocolat au lait ou blanc, très pauvres en cacao et trop riches en graisses et en sucres.  

Aliments les plus riches en phosphore (Tableau Ciqual Anses) :

  • Noix du Brésil : 658 mg/100 g
  • Pignon de pin : 527 mg/100 g
  • Amande : 481 mg/100 g
  • Noix de cajou : 452 mg/100 g

2. Les noix

Les oléagineux (noix, noix du Brésil, de Pécan, de Macadamia, noisettes, amandes...) sont extrêmement riches en phosphore, "un sel minéral très bénéfique pour le foie", précise l'hépatologue.  Le phosphore permet de métaboliser les lipides, donc de digérer et de dégrader les graisses et d'éviter qu'elles ne s'accumulent dans le foie. Sans le phosphore, notre foie serait surchargé en graisses et on serait plus à risque d'avoir une maladie hépatique (stéatose par exemple). 

3. Laitage : le fromage de chèvre

"Avant, le lait était un aliment noble. Aujourd'hui, il a moins bonne réputation car il est considéré comme trop gras et difficile à digérer. Conséquence : les gens sont énormément carencés en calcium, un nutriment pourtant indispensable à la formation et à la solidité des os et des dents, à la coagulation sanguine, à la conduction nerveuse, à la libération des hormones, liste notre interlocuteur. Les produits laitiers, que ce soit le lait, les fromages ou les yaourts ne sont pas mauvais pour la santé lorsqu'ils sont consommés avec modération et sont même bénéfiques pour le foie. On privilégie tout de même les laitages pauvres en lipides (la cancoillotte ou le chèvre frais...)".

4. Le thé vert

Le thé, et particulièrement le thé vert, est très riche en antioxydants. Ces molécules permettent d'activer et de détoxifier le foie, et ainsi de diminuer le risque de développer une maladie du foie (fibrose, stéatose, hépatite...). Par ailleurs, sa teneur en polyphénols, réputés pour leurs propriétés antioxydantes, aide à réduire le taux de lipides dans le sang et améliore la santé cardiovasculaire. C'est également un bon anti-cancer qui peut particulièrement diminuer le risque de cancer du foie. "On constate que dans les pays où on consomme beaucoup de thé, le nombre de maladies du foie est moins élevé", indique l'hépatologue. Une étude néerlandaise de 2017 publiée dans le Journal of Hepatology a montré qu'une consommation fréquente de thé vert (supérieure à 3 tasses par jour) réduisait le risque de raideur du foie (plus le foie est raide, plus il y a un risque de fibrose et donc plus il y a un risque de stéatose, voire de cirrhose).

Gare aux tisanes "bonnes pour le foie" dont les effets n'ont jamais été démontrés.

• Mise en garde : "Certaines tisanes ou décoctions, à l'artichaut par exemple, sont vendues dans les rayons phytothérapie comme "hépato-protecteurs". Elles stimuleraient les cellules hépatiques et aideraient à traiter les dysfonctionnements du foie (insuffisance hépatique...). On ne peut pas dire que ces produits sont mauvais pour le foie, en revanche, leur efficacité n'a jamais été démontrée par des études scientifiques", tient à indiquer le spécialiste. 

5. Les abats

Le foie a besoin de fer : le stockage du fer se fait principalement dans le foie, grâce à la ferritine, une protéine qui assure le transport du fer dans l'hémoglobine en cas de besoin. "En cas de carence en fer, le système immunitaire est affaibli et les cellules du foie peuvent légèrement dysfonctionner. Par ailleurs, le foie est capable de prendre le fer nécessaire sans qu'il y ait un risque de surcharge (sauf en cas de maladie génétique appelée l'hémochromatose). Il faut donc veiller à consommer suffisamment de viande, particulièrement la viande rouge (bœuf) ou les abats, qui sont riches en fer" explique l'hépatologue. 

• Attention : un excès de viande rouge peut être pro-inflammatoire. L'OMS et l'Institut national du Cancer conseillent aux individus de limiter leur consommation de viande rouge (pas plus de 500 g par semaine), de privilégier la consommation de volaille et d'alterner avec poissons, œufs, coquillages et légumes secs, également riches en fer et en protéines. 

• N'hésitez pas à faire une cure de fer deux fois par an (au printemps et à l'automne), conseille le Pr Marcellin. 

6. Les fruits rouges 

Les fruits rouges, comme le cassis, la myrtille ou la fraise, sont particulièrement riches en vitamine C. "Ils seraient bénéfiques pour améliorer la santé du foie et agir contre l'oxydation des cellules, notamment celles du foie", indique le Professeur. Consommer ces fruits quotidiennement réduirait ainsi le risque d'inflammation et de lésions des cellules hépatiques. La vitamine C favorise également la synthèse du glutathion, un puissant antioxydant qui renforce le système immunitaire, détoxifie le foie et lutte contre les radicaux libres. "A noter qu'on a besoin d'un à deux grammes de vitamine C par jour", ajoute-t-il. 

• Les agrumes sont également très riches en vitamine C : le citron (53 mg de vitamine C pour 100 g), le pamplemousse (42 mg pour 100 g), l'orange (40 mg pour 100 g). Et aussi : le kiwi (93 mg pour 100 g), les litchis (71.5 mg pour 100 g). 

• Les légumes les plus riches en vitamine C : le poivron jaune (184 mg pour 100 g), le brocoli (106 mg pour 100 g) et les choux de Bruxelles (103 mg pour 100 g). 

7. Le café

"Le café a souvent mauvaise réputation : beaucoup de mes patients pensent qu'ils ne doivent plus boire de café s'ils souffrent d'un problème hépatique. Or, des études récentes ont montré que la caféine, substance antioxydante, stimulait le fonctionnement des cellules hépatiques et avait un effet protecteur chez les patients souffrant d'une maladie du foie, comme la NASH, tient à rétablir l'hépatologue. Donc boire du café dans des quantités raisonnables, soit deux à trois tasses par jour (non sucré), améliore la santé du foie". 

Occupant la partie supérieure droite de la cavité abdominale, le foie est un organe essentiel qui assure près de 300 fonctions dans l'organisme. Véritable petite usine extrêmement vascularisée, le foie filtre les déchets contenus dans le sang, régule les hormones produites par d'autres organes (thyroïde, glandes surrénales...), collabore avec le système immunitaire en cas d'attaques virales ou bactériennes, assure le stockage des vitamines et des minéraux, transforme l'énergie que nous ingérons et synthétise de nombreuses protéines indispensables à la vie, particulièrement l'albumine qui assure la diffusion des autres protéines dans le sang. Voilà pourquoi il est si important d'en prendre soin !
Bienfaits et méfaits des aliments