Marron ou châtaigne : différence, comestible, lequel manger ?

Chargement de votre vidéo
"Marron ou châtaigne : différence, comestible, lequel manger ?"

L'automne est la saison du marron et de la châtaigne. Mais attention, bien souvent on les confond ! La châtaigne est comestible tandis que le marron, de forme plus arrondie, est toxique et peut entraîner des troubles digestifs. Couleur, aspect des feuilles, de la bogue, danger... Les reconnaître facilement.

[Mise à jour le mardi 12 octobre à 16h58] "Marrons glacés", "marrons chauds", "crème de marron", "dinde aux marrons"... Attention aux faux amis ! Les "marrons" que l'on trouve sur les étals des marchés en automne ou en hiver sont en fait de grosses châtaignes de culture qui sont issues du châtaignier et qui sont comestibles. En revanche, les marrons d'Inde, qui poussent et tombent du marronnier, sont toxiques et peuvent entraîner des troubles digestifs comme des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements ou des irritations de la gorge. Les confusions entre marrons et châtaignes représentent 11% des confusions entre 2012 et 2018, toutes saisons confondues, révèle une étude de l'Anses relayée le 15 octobre 2020. Comment faire la différence ? Reconnaître un marron ? Une châtaigne ? Que faire si on se trompe ? Réponses.

Marron ou châtaigne : lequel se mange ?

► La châtaigne, qu'elle soit cultivée ou sauvage, se mange. La châtaigne vient à maturité en septembre et tombe des arbres jusqu'à la mi-novembre. Pour savoir si le fruit est mûr, la bogue doit être marron et déjà entrouverte

►  Le marron d'Inde est toxique et ne se mange pas. 

Quelles sont les différences entre le marron et la châtaigne ?

  Châtaigne Marron (d'Inde)
Arbre Fruit du châtaignier (Castanea sativa) Fruit du marronnier (Aesculus hippocastanum)
Comestible ou pas ? Comestible Toxique
Fleurs Unisexuées Hermaphrodites
Aspect de la bogue Bogue brune, hérissée de nombreux et longs piquants Bogue épaisse, verte, pourvue de petits pics espacés et courts
Nombre de fruits par bogue 2 à 3 cloisonnés 1
Aspect du fruit

Petit, aplati et triangulaire

Petite "houpette" sur le dessus du fruit

Gros et arrondi

Absence de "houpette"

Intérieur du fruit Chair farineuse et blanchâtre Chair blanche

Photo de la châtaigne et du marron

A gauche : châtaigne / A droite : marron d'Inde © PaylessImages/Splinex - 123RF

Comment reconnaître un châtaignier et un marronnier ?

Vous venez de ramasser des fruits lors d'une balade ? Pour éviter la confusion entre le marron et la châtaigne et ainsi l'intoxication, observez l'arbre dont provient le fruit :

  • Si l'arbre se trouve dans un bois, une forêt ou un verger : il s'agit très souvent d'un châtaignier.
  • Si l'arbre est implanté dans la ville, dans un parc, dans une allée ou dans la cour d'une école : il s'agit très souvent d'un marronnier.
photo de chataignier et de marronnier d'Inde
Photo du marronnier d'Inde et du châtaignier © 123rf

Aspect des feuilles

  • Si les feuilles de l'arbre sont simples, sans folioles, allongées à dents pointues : il s'agit d'un châtaignier
  • Si les feuilles de l'arbre sont palmées à 5 (ou 7) folioles (petites feuilles qui forment une feuille composée, d'un aspect "palmé") : il s'agit d'un marronnier.
© Zaichenko Iryna/ Elena Pimonova - 123RF

Quels dangers et risques si on mange un marron ?

Les marrons d'Inde sont toxiques et peuvent entraîner des troubles digestifs tels que des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, ou des irritations de la gorge…

Que faire en cas d'intoxication ?

Par mégarde, vous avez mangé un marron au lieu d'une châtaigne ?

  • Conservez les restes de repas ou une photographie de la récolte pour faciliter l'identification en cas d'intoxication.
  • En cas de troubles digestifs, irritation de la gorge, vomissements... Appelez un Centre Antipoison ou consultez un médecin.
  • En cas d'urgence médicale, appelez le 15, le 112 ou allez directement au service d'Urgences le plus proche de chez vous.

Source : Marrons et châtaignes : ne pas les confondre pour éviter les intoxications, 15 octobre 2020, disponible sur le site de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses). 

Bienfaits et méfaits des aliments