Manque de vitamine C : signes, causes, que faire ?

Un apport insuffisant en vitamine C, surtout en hiver, peut provoquer une carence. Voici les signes d'une carence et ce qu'il faut manger ou prendre comme compléments pour y remédier !

Manque de vitamine C : signes, causes, que faire ?
© Antonioguillem-Adobestock

La vitamine C est indispensable au bon fonctionnement de l'organisme. Elle n'est pas fabriquée par le corps. Un apport est donc primordial. On la trouve essentiellement dans les fruits et les légumes. Elle joue un rôle dans le fonctionnement du système immunitaire, dans la fabrication du collagène et dans la cicatrisation. Une carence en vitamine C se manifeste par divers symptômes à repérer et à prendre en charge pour éviter de futures complications. Quels sont les signes d'un manque de vitamine C ? Comment savoir si on en manque ? Comment prévenir et traiter la carence ? Réponses avec le Dr Nina Cohen-Koubi, médecin nutritionniste.

Quels sont les signes d'un manque de vitamine C ?

La carence importante en vitamine C se manifeste par :

  • une grande fatigue
  • un risque d'anorexie
  • des douleurs articulaires
  • une mauvaise haleine
  • des saignements des gencives
  • de l'irritabilité
  • tendons et ligaments fragilisés
  • peau sèche
  • cheveux cassants et ternes
  • ecchymoses qui apparaissent facilement (vaisseaux sanguins fragilisés)

Quelles sont les causes d'une carence en vitamine C ?

Une carence en vitamine C peut être liée à un manque de fruits et légumes dans l'alimentation. "On retrouve de la vitamine C dans le poivron rouge, le persil, l'orange, le cassis, le citron notamment" rappelle le Dr Nina Cohen-Koubi, médecin nutritionniste. Le manque de vitamine C peut également être causé par le stress. "La vitamine C est normalement absorbée par les intestins. Or, lorsque le nerf vague est inhibé par le stress chronique, l'absorption intestinale se fait moins bien. Donc, une personne stressée absorbera moins bien la vitamine C et pourra être en déficit" développe notre interlocutrice. La respiration abdominale permet de stimuler le nerf vague en situation de stress. Apprenez à la maîtriser ! 

Quelles sont les conséquences d'un manque de vitamine C ?

La vitamine C participe à la mobilité des globules blancs pour combattre un virus. "Un déficit fragilisera le système immunitaire et provoquera notamment des infections à répétition comme un enchaînement de rhumes en hiver" précise le Dr Cohen-Koubi. "On a besoin de vitamine C pour absorber le fer, surtout d'origine végétale (lentilles par exemple). Une personne carencée en vitamine C n'absorbera pas ou mal le fer d'origine végétal" souligne la médecin nutritionniste. Elle sera davantage sujette aux anémies accompagnées de fatigue, pâleur, vertiges... Enfin, la vitamine C favorise une meilleure cicatrisation. Une carence pourra ralentir celle-ci.

Comment savoir si on manque de vitamine C ?

Une carence en vitamine C est diagnostiquée par une prise de sang lors de laquelle on effectue un dosage en vitamine C. Le médecin traitant prescrit ce test en fonction des symptômes évoqués. 

Quelles sont les maladies causées par un manque en vitamine C ?

"Le scorbut est la principale maladie liée à un déficit extrême en vitamine C" répond d'emblée notre experte. Cette maladie est rarissime aujourd'hui. Elle peut être retrouvée chez les personnes en importantes carences alimentaires. "La dose journalière recommandée en vitamine C est de 110 mg. On peut dire que les symptômes du scorbut apparaissent après 1 à 3 mois de carence totale" nous expliquait le docteur Romain Troalen, généraliste, dans un article dédié à la maladie. Le manque de vitamine C peut enfin provoquer des infections à répétition (ex : le rhume), des douleurs articulaires et augmente le risque de maladies cardio-vasculaires.

Qui est le plus à risque de manquer de vitamine C ?

Les fumeurs qui "consomment" davantage de vitamine C que la moyenne et les femmes enceintes sont plus à risque de développer une carence en vitamine C. "Sans oublier ceux qui ne mangent pas (assez) de fruits et de légumes !" rappelle le Dr Nina Cohen-Koubi

Comment traiter une carence en vitamine C ?

"Pour lutter contre une carence en vitamine C, je prescris une cure de compléments entre 500mg et 1g par jour pendant 3 semaines" préconise la médecin nutritionniste. On refait une prise de sang à la suite de cette cure pour vérifier que le taux en vitamine C est revenu à la normale. La médecin nutritionniste rappelle que l'excès de vitamine C est également néfaste pour le corps : diarrhée, maux de ventre, calculs aux reins... "Il ne faut pas se supplémenter sans avis médical et suivre les doses prescrites" soutient l'experte.

Comment prévenir une carence en vitamine C ?

On intègre des fruits et des légumes à notre alimentation et on fait attention à la cuisson. "La vitamine C est sensible à la chaleur et à la lumière. Il faut donc que la cuisson soit rapide (légumes "al dente") et à feux doux pour ne pas perdre la richesse de l'aliment en vitamine C."

Merci au Dr Nina Cohen-Koubi, médecin nutritionniste.

Autour du même sujet

Vitamines