Variole : symptômes, vaccin, photo, aucun traitement ?

"Variole : symptômes, vaccin, photo, aucun traitement ?"

La variole est une maladie virale très contagieuse éradiqué officiellement en 1980 grâce à la vaccination. Des cas de variole du singe sont rapportés en Europe -notamment en France- depuis mai 2022. Est-ce pareil ? Symptômes, mortalité, vaccin, traitement... Explications avec le Pr Christian Rabaud, infectiologue au CHRU de Nancy.

La variole a fait des millions de morts dans le monde. Tous les continents ont été touchés. Le 8 mai 1980, les Etats membres de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont confirmé son éradication du monde entier. Depuis mai 2022, des cas de variole du singe sont rapportés en Europe, dont la France, ainsi qu'aux Etats-Unis et en Angleterre. La variole du singe ou "Monkeypox" est dûe à un poxvirus différent du virus de la variole. C'est quoi la variole ? Quelles sont les causes ? A quoi ça ressemble ?

Définition : qu'est-ce que la variole ? 

La variole, également appelée "petite vérole", est une pathologie infectieuse et contagieuse, due à un virus de la famille des poxvirus. Ce virus est redoutable car il est très résistant, mais une seule infection permet d'acquérir une immunité à vie. Son origine demeure inconnue, mais selon certains scientifiques, le virus aurait pu faire son apparition au Néolithique, et aurait été transmis à l'homme par les animaux. Plus aucun cas de variole n'a été recensé depuis la fin des années 1970 (le dernier l'aurait été en 1977 en Somalie). La maladie a été éradiquée grâce à l'utilisation efficace des campagnes internationales de vaccination. Au 18e siècle, la variole était très active en France. Selon les statistiques du Earth Policy Institute, à cette époque, elle tuait un enfant sur dix dans l'Hexagone. Rien qu'au cours du 20e siècle, le virus a causé entre 300 et 500 millions de décès dans le monde. Aucun traitement efficace n'a jamais été développé. La variole se transmet par inhalation de gouttelettes, suite à un éternuement ou une toux, ou par contact avec des affaires souillées du virus. 

A quelle date a été éradiquée la variole ?

Le 9 décembre 1979, une commission mondiale a certifié que la variole avait été éradiquée et cette certification a été officiellement acceptée par la Trente-Troisième Assemblée mondiale de la Santé le 8 mai 1980.

Quels sont les symptômes de la variole ?

Les symptômes de la variole apparaissent généralement au bout de deux semaines après la contamination et sont notamment de la fièvre importante aux alentours de 40°C, des maux de tête, des courbatures, des nausées et des vomissements. L'éruption cutanée de la variole est caractéristique : elle se présente au départ sous la forme de pustules (lésions s'apparentant à de petites billes de verre qui se remplissent de liquide sous la peau) qui vont devenir ulcéreuses et croûteuses, et laisser ensuite la place à des cicatrices.

Contrairement à la varicelle qui évolue en plusieurs poussés, dans la variole, l'éruption se fait d'un seul tenant.

Contrairement à la varicelle qui évolue en plusieurs poussés, dans la variole, l'éruption se fait d'un seul tenant, et les lésions qui vont être observées ont toutes le même âge. "Ce qui faisait la gravité de la variole à l'époque, c'est que ces lésions se surinfectaient avec des bactéries, en particulier du staphylocoque, et on mourrait d'une infection par septicémie", commente le Pr Christian Rabaud. 

A quoi ressemble la variole en photo ?

variole photo
Photo d'un homme atteint de la variole © 123rf-drmicrobe

Quelle est la cause de la variole ?

La variole est due à un virus de la famille des poxvirus, connus pour être responsables de manifestations cutanées. L'origine de l'apparition de la variole est inconnue mais elle pourrait être liée à la transmission d'un des poxvirus des animaux qui s'est progressivement adapté à l'Homme.

Nombre de morts à cause de la variole

La variole a sévi pendant au moins 3 000 ans et a touché tous les continents. On ne connait pas le nombre exact de morts à travers les décénnies mais selon l'OMS, elle a causé la mort de 300 à 500 millions de personnes rien qu'au 20e siècle. Elle aurait tué 200 000 personnes en France entre 1870 et 1871. À ce jour, la maladie est éradiquée, elle ne fait donc plus de morts. 

Comment faire le diagnostic de la variole ?

Le diagnostic de la variole est à la fois clinique par l'observation des lésions caractéristiques, et virologique par l'analyse de ces dernières. "Aujourd'hui, la variole ne peut pas réapparaître toute seule, sauf dans le cadre du bioterrorisme parce que l'on sait que certaines souches ont été conservées par des laboratoires américains et russes. Sachant que les personnes nées après 1975 n'ont jamais été vaccinées contre la variole, si la maladie réapparaissait aujourd'hui, ce serait comme l'apparition de la covid-19, à savoir sur une population qui n'a aucun anticorps, aucune défense, ce qui serait propice au développement et à la propagation de la variole", détaille l'infectiologue. 

Quel est le traitement de la variole ?

Il n'existe pas de traitement contre la variole mais uniquement des vaccins. "Certains antiviraux pourraient être efficaces contre la variole, mais ils n'ont jamais été éprouvés en situation chez l'homme puisqu'il n'y a plus de cas depuis la fin des années 1970, réagit l'infectiologue. Ce qui est certain, c'est que, si elle réapparaissait, la variole serait beaucoup moins grave puisqu'on a les moyens d'éviter la surinfection bactérienne de cette infection virale. L'infection pulmonaire serait également mieux prise en charge avec les mesures de réanimation classiques (intubation, oxygénation)". L'isolement des malades est également indispensable.

Existe-il un vaccin contre la variole ?

Il existe un vaccin contre la variole, qui a permis d'éradiquer la maladie. Il a été mis au point par le médecin anglais Edward Jenner. La variole est la première vaccination dans l'Histoire de l'humanité, bien avant Pasteur. Les premières vaccinations en France eurent lieu en 1799 (150 000 en 1806 à 750 000 en 1812). Le nombre annuel de décès dus à la variole est passé de 50 000-80 000 cas à environ 2000. Les pays où la vaccination était utilisée ont vu la mortalité due à la variole passer de 10 % à 1% en quelques années.

Source : Commémoration de l'éradication de la variole – un héritage chargé d'espoir pour la COVID-19 et d'autres maladies, OMS, 8 mai 2020 / CHU de Montpellier "La variole".

Merci au Pr Christian Rabaud, infectiologue, Chef du service des Maladies Infectieuses et Tropicales du CHRU de Nancy.

Maladies infectieuses