Coronavirus Monde : en direct, Mexique, Royaume-Uni, morts

Chargement de votre vidéo
"Coronavirus Monde : en direct, Mexique, Royaume-Uni, morts"

COVID MONDE DIRECT - Le coronavirus de la Covid-19 continu de progresser dans le monde. En un an, il a causé plus de 2 millions de décès. Le Mexique va produire le vaccin AstraZeneca, le Royaume-Uni recense plus de 90 000 morts... Bilan, chiffres, courbes, morts : point de situation à date.

[Mise à jour du mardi 19 janvier 2021 à 16h21] L'épidémie de nouveau coronavirus continue de progresser à travers le monde. Plus de 95 millions de personnes ont été contaminées par le coronavirus de la Covid-19 dans le monde et plus de 2 millions en sont décédées en un an, au mardi 19 janvier. Pour faire face à ce virus, de nombreux pays misent sur la vaccination comme le Brésil, qui commence sa campagne mardi 19 janvier. Des mesures sanitaires sont prises dans la plupart des pays comme l'Allemagne ou le Liban, qui pourraient prolonger leurs confinements. Les foyers majeurs de l'épidémie se situent dans la zone Amériques et en Europe, respectivement à l'origine de 51% et 36% des nouveaux cas de Covid-19 rapportés au niveau mondial, et de 45% et 42% des nouveaux décès en semaine 1 (du 4 au 10 janvier), rapporte le bulletin épidémiologique de Santé Publique France du 14 janvier. Les pays qui rapportent le plus grand nombre de cas en semaine 1 sont : les États-Unis, le Royaume-Uni, le Brésil, la Russie, l'Allemagne, l'Afrique du Sud et la France. Plusieurs pays accélèrent la vaccination de la population pour tenter d'enrayer cette crise sanitaire mondiale. Chiffres, tableau, courbes d'évolution de l'épidémie et point de situation en direct.

Dernières infos dans le monde :

  • Vaccination au Brésil. Le pays a lancé sa compagne de vaccination contre la Covid-19, lundi 18 janvier. C'est le troisième pays le plus endeuillé du monde, derrière les Etats-Unis. A date, plus de 10,5 millions de personnes ont été contaminées depuis le début de l'épidémie et 210 233 en sont mortes.
  • 1 personne sur 8 a eu le Covid en Angleterre. L'étude de l'ONS (bureau des statistiques nationales) a rendu ce chiffre public dans son étude publiée mardi 19 janvier. En novembre 2020, 1 anglais sur 11 avait eu le Covid-19. Le chiffre est donc en progression. 
  • Triste record en Espagne. Le ministère de la Santé du pays a informé que l'Espagne a enregistré une hausse des infections à la Covid-19 record avec 689 cas pour 100 000 habitants lundi 18 janvier, contre 575 pour 100 000 habitants vendredi 15 janvier.
  • Plus de 90 000 morts au Royaume-Uni. Le pays compte plus de 90 000 morts à date et depuis le début de l'épidémie de nouveau coronavirus selon l'Université Johns Hopkins. 
  • Plus de 24 millions de cas aux USA. A date, le pays comptabilise plus de 24 millions de personnes infectées par la Covid-19 depuis le début de l'épidémie, selon l'Université Johns Hopkins. Le pays compte aussi près de 400 000 morts (399 003) au 19 janvier.
  • Nouvelles mesures sanitaire en Allemagne ? Le gouvernement devrait annoncer de nouvelles mesures (dont le prolongement du confinement) afin de lutter contre la Covid-19, selon Reuters. Le pays est en confinement jusqu'au 31 janvier. 
  • Effets secondaire en Irlande. Le pays a recenses 81 personnes avec des effets secondaires liés à l'injection de la première dose de vaccin contre la Covid-19. Selon nos confrères du Parisien et le Irish Times, il s'agirait d'effets secondaires plutôt classiques : fièvre, céphalées et nausées. 
  • Confinement en Colombie. La Colombie a annoncé mardi 19 janvier qu'un couvre-feu serait mis en place à partir de mardi soir. Le week-end à venir, la Capitale, Bogota, sera également sous couvre-feu nocturne, mais aussi en confinement : "Nous venons de passer deux week-ends en quarantaine générale et nous le serons également celui-ci", a annoncé la maire Claudia Lopez, rapporte l'AFP.  Ainsi, les commerces non-essentiels seront fermés de vendredi 20h au lundi 4h. 
  • Confinement prolongé au Liban ? Ce dernier doit durer jusqu'au 25 janvier et pourrait d'étendre. A date, le pays compte 255 956 cas de covid-19 depuis le début de l'épidémie, selon les comptages de l'Université Johns Hopkins. 
  • Un centre de quarantaine géant en Chine. Sur son compte Twitter, l'AFP rapporte : "Des centaines d'ouvriers, qui se relaient 24 heures sur 24, s'activaient en Chine afin d'assembler en quelques jours un centre de quarantaine géant destiné à lutter contre un foyer de Covid à 300 km au sud de Pékin." Le pays recense 118 nouvelles contaminations ce mardi 19 janvier. 

Nombre de cas de Covid-19 dans les 10 pays du monde les plus affectés (nombre de cas), au 19 janvier 2021

courbe-cas-covid-19-par-pays-classement
Nombre de cas de Covid-19 dans les 10 pays les plus touchés du monde, au 19 janvier 2021 © Université Johns Hopkins

Combien de cas de Covid-19 dans le monde ? 

Le nombre de cas de coronavirus continue d'augmenter chaque jour dans le monde. Au 19 janvier 2021, plus de 95 millions de personnes ont été testées positives au virus selon les comptages de l'Université Johns Hopkins (95 606 103). Pour le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies89 802 096 cas ont été confirmés en semaine 1 (4 au 10 janvier 2021), depuis le 31 décembre 2019. Ces chiffres varient selon les définitions de cas appliquées dans chaque pays et leurs stratégies de dépistage.  

Nombre de cas de Covid-19 par continent du 31 décembre 2019 au 10 janvier 2021 (source : Ecdc.Europa.eu / Ined.fr)

 

Nombre de cas positifs au Covid-19 

Pourcentage de la population positive au Covid-19

Amérique

39 844 634 3,90%

Europe

28 291 217

3,78%

Asie

18 549 010 0,40%

Afrique

3 059 974 

0,23%

Océanie

56 556

0,13%

Autres

705

≈ 0%

Total 

89 802 096

1,15%

Quels sont les pays les plus touchés ?

Les 10 pays recensant le plus grand nombre de cas de Covid-19 dans le monde au 19 janvier 2021 (Sources : Université Johns Hopkins)

Pays

Nombre de cas confirmés

Nombre total d'habitants (en millions)

Pourcentage de la population infectée

Etats-Unis

24 078 773

328,2

7,34%

Inde

10 581 823

1 353

0,78%

Brésil

8 551 770

209.5

4,08%

Russie

3 574 330 144,5

2,47%  

Royaume-Uni

3 443 350
66,65

5,17%

France
2 972 889
66,9 4,44%
Turquie 2 392 963 84,3 2,84%

Italie

2 390 102

60,4

3,96%

Espagne 2 336 451

47

4,97%

Allemagne

2 060 559

83,1

2,48%

> Voir le nombre de cas des autres pays 

Carte de l'épidémie de Covid-19 dans le monde

Répartition géographique du nombre cumulatif de cas de COVID-19 signalés pour 100 000 habitants, dans le monde, sur les 14 derniers jours, pour les semaines 53-01 (28 décembre-10 janvier 2021)

carte-covid-monde-cas
Répartition géographique du nombre cumulatif de cas de COVID-19 signalés pour 100 000 habitants, dans le monde, sur les 14 derniers jours, pour les semaines 53-01 (28 décembre-10 janvier) © Ecdc.europa.eu

Comment évolue l'épidémie dans le monde ?

Après l'apparition du virus en Chine en décembre 2019, l'Europe est rapidement devenue l'épicentre de l'épidémie obligeant plusieurs pays à confiner les populations dès le mois de mars. Puis le virus s'est propagé aux Etats-Unis, en Amérique du Sud et en Inde. Au 14 janvier, selon Santé publique France, les foyers majeurs de l'épidémie se situent actuellement dans la zone Amériques et en Europe, respectivement à l'origine de 51% et 36% des nouveaux cas de Covid-19 rapportés au niveau mondial, et de 45% et 42% des nouveaux décès en S01 (du 04 janvier au 10 janvier 2021). Les pays qui rapportent le plus grand nombre de cas en semaine 1 sont : les États-Unis (+1 786 773 nouveaux cas), le Royaume-Uni (+417 620), le Brésil (+313 130), la Russie (+165 167), l'Allemagne (+142 861), l'Afrique du Sud (+125 287) et la France (+126 022).

Comparativement à la semaine 53, toutes les régions OMS ont observé une hausse du nombre de cas en semaine 1, sauf l'Asie du Sud-Est où ce nombre est resté stable. Le nombre de décès était en augmentation en Afrique (+31%), dans la région des Amériques (+18%) ainsi que dans la région du Pacifique occidental (+14%) et en Europe (+6%).

Courbe d'évolution des cas journaliers du Covid-19 dans le monde jusqu'au 18 janvier 2021

courbe-cas-covid-19-monde-par-jour
Courbe d'évolution des cas journaliers du covid-19 dans le monde jusqu'au 18 janvier 2021 © Université Johns Hopkins

Dans son bilan international, Santé publique France rapporte le 14 janvier 2021 : 

Europe : La région a continué de signaler un nombre élevé de cas en semaine 1, avec plus de 1,8 million de nouveaux cas et 36 041 nouveaux décès, soit une augmentation de 10% des cas et de 7% des décès par rapport à la S53. Les pays de la région Europe ayant signalé le plus grand nombre de nouveaux cas étaient le Royaume-Uni, la Russie et l'Allemagne ; suivis de la France et de l'Italie. Le plus grand nombre de décès a été signalé au Royaume-Uni (6 298, +51%), en Allemagne (6 071, +35%) et en Italie (3 409, +1%).

Amérique : Le nombre de nouveaux cas hebdomadaires a dépassé 2 500 000 en semaine 1 (4 au 10 janvier), et on compte 38 138 nouveaux décès, ce qui représente une hausse de respectivement 30% et 18% par rapport à la semaine précédente (S53). Les États-Unis restent le pays le plus touché par l'épidémie dans la région avec 1 786 773 nouveaux cas (540 cas/ 100 000 hab.) et 20 633 nouveaux décès rapportés en S01. Le nombre de décès journaliers aux États-Unis a atteint des nombres records, de l'ordre de 4 000 décès en 24h. Les autres pays avec les plus grands nombres de nouveaux cas sont le Brésil et la Colombie. Les États-Unis représentaient 71% de tous les nouveaux cas et 54% des décès dans la région des Amériques.

Méditerranée orientale : Plus de 171 000 nouveaux cas ont été signalés, soit une hausse de 11% alors que la région avait présenté une baisse continue du nombre de cas entre le 23 novembre et le 28 décembre 2020. Le nombre de décès rapportés continue toutefois de diminuer pour la 7 e semaine consécutive (-9%). Les pays avec le plus grand nombre de cas sont l'Iran, le Liban et les Émirats arabes unis. Ces trois pays représentent à eux seuls plus de la moitié (52%) des nouveaux cas de la région. Le plus grand nombre de décès est observé en Iran, au Pakistan et en Egypte, ces pays enregistrant 60% des décès de la région. En Israël, le nombre de cas continue d'augmenter pour la 8e semaine consécutive, avec un nombre record de cas hebdomadaire atteint depuis le début de la pandémie en S01.

Asie : Les indicateurs de l'épidémie continuent de baisser, une tendance observée depuis mi-septembre. On dénombre plus de 200 000 nouveaux cas et 3 200 nouveaux décès, soit une diminution de 1% et 12% respectivement par rapport à la semaine 53. Les pays rapportant les nombres de cas les plus élevés sont l'Inde, l'Indonésie et le Bangladesh. L'Inde demeure le pays rapportant le plus grand nombre de cas et de décès dans la région depuis la deuxième semaine d'avril 2020.

Afrique : Une augmentation importante de cas et de décès par rapport à la semaine précédente (S53) est observée en région Afrique. Plus de 174 000 nouveaux cas et 4 300 décès ont été rapportés, soit une hausse de respectivement 34% et 31%. Le nombre de nouveaux cas rapportés est en augmentation depuis mi-septembre 2020, mais cette tendance s'accélère depuis fin novembre. Les trois pays rapportant le plus grand nombre de cas sont l'Afrique du Sud, le Nigeria et le Zimbabwe. Les pays rapportant le plus grand nombre de décès en S01 sont l'Afrique du Sud (3 649, +37%), le Zimbabwe (106, +194%) et la Zambie (72, +620%). En Afrique du Nord, la situation reste préoccupante au Maroc (9 496 cas en S01, chiffre en baisse de 19% par rapport à S53) et tout particulièrement en Tunisie, qui atteint un niveau record du nombre de cas confirmés hebdomadaires depuis le début de la pandémie avec 15 535 cas pour la S01 (soit +32% par rapport à la S53).

Pacifique occidentale : Le nombre de nouveaux cas est de 71 000, soit une augmentation de 36% par rapport à la semaine précédente (S53). Si une tendance à la hausse est observée depuis fin octobre 2020, cette augmentation marque une accélération de la situation. Les trois pays rapportant le plus grand nombre de cas sont le Japon, la Malaisie et les Philippines. Les pays rapportant cette semaine le plus grand nombre de décès sont le Japon, la Corée du Sud et les Philippines.

Combien de morts du Covid-19 dans le monde ?

L'épidémie de coronavirus continue de faire des morts. Lundi 18 janvier, plus de 2 millions de décès sont déplorés, selon les comptages de l'Université Johns Hopkins (2 031 599) et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (1 940 529 dans la semaine 53, depuis décembre 2019). 

Nombre de morts du Covid-19 par continent du 31 décembre 2019 au 10 janvier 2021 (source : Ecdc.Europa.eu)

 

Nombre de décès Covid-19

Pourcentage de la population décédée du Covid-19

Amérique

925 925

0.09%

Europe

623 024

0.08%

Asie

317 547 0,01%

Afrique

72 834

0.01%

Océanie

1 193

< 0.01%

Autres

6

0%

Total

1 940 529

0.02% 

Quels sont les pays les plus endeuillés ?

Les 10 pays recensant le plus grand nombre de décès par Covid-19 dans le monde au 19 janvier 2021 (Source : Johns Hopkins Université)

Pays

Nombre de décès

Pourcentage de la population décédée

Etats-Unis

399 003

0.12%

Brésil

210 299

0.10%

Inde

152 556

0.01%

Mexique

141 248

0.11%

Royaume-Uni 90 031

0.13%

Italie

82 554

0.13%

France

70 826

0.11%

Russie

65 632 0.04%

Iran

56 886 0.07%
Espagne 53 769

0,11%

> Voir le nombre de décès des autres pays 

Evolution des décès du Covid-19 dans le monde, globale et par continent, de décembre 2019 au 10 janvier 2021 (semaine 53)
 

courbe-morts-covid-monde
Evolution des décès du Covid-19 dans le monde, globale et par continent, de décembre 2019 au 10 janvier 2021 © Ecdc.europa.eu

Coronavirus en Europe : carte, nouvelles mesures restrictives pour faire face à la reprise

La région Europe a continué de signaler un nombre élevé de cas en S01, avec plus de 1,8 million de nouveaux cas et 36 041 nouveaux décès, soit une augmentation de 10% des cas et de 7% des décès par rapport à la S53. Les pays de la région Europe ayant signalé le plus grand nombre de nouveaux cas étaient le Royaume-Uni, la Russie et l'Allemagne ; suivis de la France et de l'Italie. Le plus grand nombre de décès a été signalé au Royaume-Uni (6 298, +51%), en Allemagne (6 071, +35%) et en Italie (3 409, +1%).

Répartition géographique du nombre cumulatif de cas de COVID-19 signalés pour 100 000 habitants, en Europe, sur les semaines du 28 décembre 2020 au 10 janvier 2021

carte-covid-europe-cas
Répartition géographique du nombre cumulatif de cas de COVID-19 signalés pour 100 000 habitants, en Europe, sur les semaines du 28 décembre 2020 au 10 janvier 2021 © Ecdc.europa.eu

Parmi les dernières infos :

  • ​​​​​​​Plus de 90 000 morts au Royaume-Uni. Le pays compte plus de 90 000 morts à date et depuis le début de l'épidémie de nouveau coronavirus selon l'Université Johns Hopkins. 
  • 1 personne sur 8 a eu le Covid en Angleterre en décembre. L'étude de l'ONS (bureau des statistiques nationales) a rendu ce chiffre public dans son étude publiée mardi 19 janvier. En novembre 2020, 1 anglais sur 11 avait eu le Covid-19. Le chiffre est donc en progression. 
  • Triste record en Espagne. Le ministère de la Santé du pays a informé que l'Espagne a enregistré une hausse des infections à la Covid-19 record avec 689 cas pour 100 000 habitants lundi 18 janvier, contre 575 pour 100 000 habitants vendredi 15 janvier.
  • Nouvelles mesures sanitaire en Allemagne ? Le gouvernement devrait annoncer de nouvelles mesures afin de lutter contre la Covid-19. Le pays est en confinement jusqu'au 31 janvier. 
  • Effets secondaire en Irlande. Le pays a recenses 81 personnes avec des effets secondaires liés à l'injection de la première dose de vaccin contre la Covid-19. Selon nos confrères du Parisien et le Irish Times, il s'agirait d'effets secondaires plutôt classiques : fièvre, céphalées et nausées. 

 Coronavirus en Espagne : plus de 2 millions de cas, vers une troisième vague ?

L'Espagne compte 2 336 451 cas de Covid-19 et 53 769 morts au 19 janvier 2021, selon les données de l'université Johns Hopkins, et l'épidémie reprend de l'ampleur avec peut-être une troisième vague à venir. La vaccination a débuté le 27 décembre. Le gouvernement espagnol a annoncé lundi 28 décembre qu'il allait recenser les personnes refusant de se faire vacciner contre la Covid-19. Un registre sera partagé avec d'autres pays européens mais ne sera pas rendu public, a précisé le ministre espagnol de la Santé. Le gouvernement espagnol a décrété, pour l'ensemble du territoire national à l'exception des Canaries, un nouvel état d'alerte sanitaire jusqu'au 9 mai 2021. 

→ Pour voyager en Espagne : Depuis le 23 novembre, un test PCR effectué moins de 72h avant l'arrivée et dont le résultat est négatif, est exigé à l'entrée du territoire espagnol par voie aérienne (aéroports) ou maritime (ports). Les enfants âgés de moins de six ans et les voyageurs en transit ne sont pas concernés par cette mesure. Celle-ci s'applique aux voyageurs, quelle que soit leur nationalité et le motif de leur entrée en Espagne, venant d'un pays classé "à risque", c'est-à-dire enregistrant un taux d'incidence égal ou supérieur à 150 cas pour 100 000 habitants. Les voyageurs en provenance de France sont donc concernés par cette obligation. Une pénalité financière dissuasive est prévue en cas de non présentation de test PCR négatif à l'arrivée. Le document présentant le résultat du test PCR doit être rédigé en espagnol, en français, en allemand ou en anglais.

L'ensemble du territoire espagnol est soumis aux règles suivantes :

  • le port du masque obligatoire pour toute personne de plus de 6 ans, dans les espaces publics ou dans les lieux recevant du public, y compris les hôtels et les commerces, lorsqu'une distance d'un mètre cinquante ne peut être respectée entre deux personnes ;
  • le port du masque obligatoire dans les véhicules, si les passagers ne résident pas dans le même foyer ;
  • le respect des gestes barrières ;
  • la tenue de registres de passagers par les opérateurs de transports, conservés pendant quatre semaines.

Evolution des cas de Covid-19 en Espagne, par jour au 18 janvier.

courbe-cas-covid-19-espagne
Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Espagne, par jour. © Université Johns Hopkins

Italie : plus de 2,3 millions de cas et plus de 80 000 morts

L'Italie compte 2 390 102 cas de Covid-19 et 82 554 morts selon l'Université Johns Hopkins, mardi 19 janvier. En raison de l'augmentation du nombre de cas de covid-19, les autorités italiennes ont adopté de nouvelles restrictions liées au contexte sanitaire. Le décret-loi (DPCM) en vigueur du 16 janvier au 5 mars instaure quatre catégories de risque de transmission du virus selon les régions italiennes, détaillées sur le site France Diplomatie :

  1. zone rouge pour un risque maximal : Lombardie, Sicile, Province autonome de Bolzano.
  2. zone orange pour un risque élevé : Abruzzes, Calabre, Émilie-Romagne, Frioul-Vénétie Julienne, Latium, Ligurie, Marches, Piémont, Pouilles, Ombrie, Val d'Aoste, Vénétie.
  3. zone jaune pour un risque modéré : Sardaigne, Basilicate, Toscane, Province autonome de Trente, Molise et Campanie.
  4. zone blanche pour un risque réduit : aucune région.

Le placement d'une région dans l'une de ces trois catégories est décidé par le ministre de la Santé, en tenant compte de nombreux indicateurs. Chaque région peut moduler à la hausse ou à la baisse les mesures restrictives (au niveau des provinces voire des communes).

La situation sanitaire est réévaluée régulièrement ainsi que le classement des régions. 

Au niveau national, des restrictions s'appliquent dans les 3 zones (rouge, orange ou jaune). En zone blanche des mesures spécifiques pourront être adoptées :

  1. Un couvre-feu de 22h00 à 5h00 du matin (saufs pour des raisons professionnelles, de santé ou de nécessité) ; une attestation (disponible sur le site du ministère de l'Intérieur) devient nécessaire pour toute sortie pendant les horaires du couvre-feu.
  2. L'interdiction jusqu'au 15 février de se déplacer entre les Régions (même entre régions d'une même couleur) ;
  3. La fermeture des salles de spectacles, des congrès, des salles de sport et piscines ; dans les zones jaunes, les musées pourront rouvrir en semaine ;
  4. La fermeture des services de restauration sur place (bars, pubs, restaurants, glaciers,…) à 18h00 ;
  5. L'obligation de porter un masque en permanence : dans les lieux fermés accessibles au public, mais aussi dans les lieux fermés autres que les domiciles privés, et à l'extérieur ;
  6. L'interdiction des festivités en intérieur ou en extérieur, à l'exception de celles liées à des cérémonies civiles ou religieuses ;
  7. La recommandation d'éviter les festivités dans les domiciles privés et de s'abstenir de recevoir des personnes extérieures au foyer (max. 2 personnes).

Dans les zones orange et rouge des restrictions supplémentaires, notamment en matière de déplacements, sont imposées :

Zones orange :

  1. Interdiction des déplacements à partir de et vers ces zones (saufs pour des raisons professionnelles, de santé ou de nécessité), ainsi que les déplacements entre les communes de ces zones ;
  2. Les services de restauration (bars, pubs, restaurants, glaciers,…) peuvent rester ouverts uniquement pour la vente à emporter.

Zones rouge :

  1. Fermeture des services de restauration (bars, pubs, restaurants, glaciers,…) ainsi que des commerces (hormis ceux alimentaires ou de première nécessité) et activités de service aux personnes ;
  2. Interdiction des déplacements à partir de, vers et à l'intérieur de ces zones (saufs pour des raisons professionnelles, de santé ou de nécessité).

Le transit par ces zones reste autorisé, à condition que le déplacement soit motivé par des raisons professionnelles, de santé, de nécessité ou le retour au domicile habituel.

Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Italie, par jour, au 18 janvier

courbe-cas-covid-19-italie
Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Italie, par jour. © Université Johns Hopkins

Allemagne : près de 2 millions de cas, le pays entre "dans la phase dure"

L'Allemagne totalise 2 060 559 cas de Covid-19 et 47 833 morts au 19 janvier, selon l'université Johns Hopkins. Angela Merkel, chancelière Allemande s'inquiète : "La phase la plus dure de la pandémie" surviendra dans les semaines à venir. Mardi 5 janvier, elle avait annoncé que les crèches, les écoles et les commerces non essentiels resteraient fermés au moins jusqu'au 31 janvier. Les salles de sport, cinémas, restaurants et bars restent fermés. De plus, les déplacements vont être limités à un rayon de 15 kilomètres autour du domicile dans les arrondissements (Landkreise) où le taux d'incidence est supérieur à 200 cas pour 100 000 habitants. Il est aussi désormais interdit aux Allemands de recevoir chez eux plus d'une personne extérieure à son propre foyer. Jusque-là, le seuil était fixé à cinq personnes appartenant à deux foyers différents. Ces règles pourraient s'étendre au delà du 31 : des discussions sont en cours au sein du Gouvernement.

Jusqu'au 31 janvier 2021, sont interdits sur tout le territoire fédéral :

  1. Les rassemblements de plus de 1 foyer plus 1 personne maximum ;
  2. Les nuitées touristiques (les déplacements privés non impérieux sont fortement déconseillés, y compris pour rendre visite à la famille) ;
  3. Les déplacements supérieurs à 15 km autour de la ville de résidence dans les districts (Landkreis) où le taux d'incidence dépasse 200 nouvelles contaminations cumulées en 7 jours pour 100 000 habitants (sauf deux motifs impérieux : activités professionnelles et RDV médicaux).

Jusqu'au 31 janvier 2021, sont fermés sur tout le territoire fédéral : les commerces non essentiels, les lieux de spectacles (dont les théâtres, opéras, salles de concert, cinémas), les lieux de loisirs (dont les musées, salles de jeux, foires, parcs d'attraction, discothèques, maisons closes), les lieux de sports (dont les piscines, bains, saunas, centres de fitness), les lieux de restauration (dont les bars, clubs, restaurants), les lieux de soins corporels (dont les salons de beauté, cabinets de massage, studios de tatouage).

Depuis le 11 janvier 2021, l'Allemagne a décidé de renforcer les règles de quarantaine auxquelles doivent se soumettre les voyageurs en provenance de zone à risque. Les changements majeurs prévus sont en particulier :

Toute personne entrant sur le territoire allemand (par voie aérienne, maritime, fluviale, ferroviaire ou routière) ayant séjourné ou transité dans les 10 derniers jours dans une zone classée comme " à risque " par les autorités sanitaires allemandes devra se conformer à quatre principales obligations :

  1. Mesure 1 : Informer les autorités sanitaires locales de son entrée sur le territoire allemand
  2. Mesure 2 : : Obligation de passer un test soit au minimum 48 heures avant l'arrivée en Allemagne, soit juste après l'entrée sur le territoire allemand
  3. Mesure 3 : Observer une quarantaine de 10 jours à son domicile, sans y recevoir de visite (hors autres membres du domicile) ; cette quarantaine peut être réduite à 5 jours sur présentation d'un second test PCR négatif réalisé en Allemagne au plus tôt 5 jours après l'entrée sur le territoire allemand.
  4. Mesure 4 : Informer les autorités sanitaires de toute apparition de symptômes.

Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Allemagne, par jour au 18 janvier

courbe-cas-covid-19-allemagne
Evolution des nouveaux cas de Covid-19 en Allemagne, par jour. © Université Johns Hopkins

Etats-Unis : plus de 23 millions de cas, nouveau record de décès

Les États-Unis sont le pays le plus lourdement affecté au monde par la pandémie de coronavirus en chiffres absolus (cas et décès). Lundi 18 janvier, le pays enregistre plus de 24 millions de personnes contaminées (24 079 205) et atteint presque les 400 000 morts (399 003). Le 14 décembre, le pays avait commencé à administrer le vaccin développé par Pfizer et BioNTech. Un comité consultatif d'experts a voté le 18 décembre, pour recommander l'autorisation d'urgence aux Etats-Unis du vaccin Moderna. 

Les mesures adoptées par les autorités américaines sont évolutives et le plus souvent d'application immédiate, prévient le site France Diplomatie. En fonction de l'évolution de la situation sanitaire, les autorités américaines sont susceptibles de modifier, avec un très court préavis, la liste des pays et des voyageurs faisant l'objet de mesures spécifiques à l'arrivée aux États-Unis. Le pays a annoncé, mardi 12 janvier, que les personnes qui souhaitent se rendre sur le sol américain doivent montrer un test PCR négatif datant de moins de 3 jours. Cette règle sera applicable à partir du 26 janvier. 

Evolution des nouveaux cas de Covid-19 aux Etats-Unis, par jour au 18 janvier

courbe-cas-covid-19-etats-unis
Evolution des nouveaux cas de Covid-19 aux Etats-Unis, par jour. © Université Johns Hopkins

Voyages : frontières ouvertes, fermées, test à l'aéroport en France

Les frontières extérieures à l'Union Européenne sont fermées. Les Français de l'étranger restent libres de regagner le territoire national. Un test négatif de moins de 72h est obligatoire pour entrer sur le territoire français à compter du 28 octobre. Par ailleurs dans les ports et les aéroports des tests rapides antigéniques sont déployés pour toutes les arrivées. 

DATES CLÉS DE L'ÉPIDÉMIE DANS LE MONDE

  • Le 31 décembre 2019, l'Organisation mondiale de la Santé en Chine est informée de plusieurs cas de pneumonies dans la ville de Wuhan. 44 personnes sont infectées entre cette date et le 3 janvier 2020.
  • Le 7 janvier 2020, les autorités chinoises identifient un "nouveau type de coronavirus".
  • Le 13 janvier, un cas importé est recensé en Thaïlande.
  • Le 15 janvier, le virus cause la mort d'une première personne à Wuhan, un homme de 69 ans. 
  • Le 23 janvier, trois villes chinoises dont Wuhan sont placées en quarantaine.
  • Le 25 janvier, trois personnes contaminées sont recensées en France, deux à Paris et une Bordeaux. Ce sont les premiers cas enregistrés sur le continent européen.
  • Le 30 janvier, l'Organisation mondiale de la Santé décrète l'urgence de santé mondiale. Cette mesure n'avait été décrétée que 5 fois depuis sa création (pour Ebola (deux fois), la grippe H1N1, Zika et la poliomyélite). 
  • Le 11 mars, l'OMS classifie de pandémie la diffusion de la maladie à coronavirus Covid-19 dans le monde.
  • Le 13 mars, l'OMS désigne désormais l'Europe comme épicentre.
  • Le 16 mars, l'Europe ferme ses frontières ainsi que celles de l'espace Schengen. La France met en place un dispositif de confinement interdisant les déplacements.
  • Le 2 avril, le million de cas de coronavirus dans le monde est dépassé, et plus de 51.000 morts, selon le décompte de l'hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Le 28 juin, le cap des 10 millions de cas de coronavirus est franchi dans le monde, et les 500 000 décès ont été atteints dans la nuit du 28 au 29 juin 2020, selon les chiffres de l'hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Le 11 août, le cap des 20 millions de cas de coronavirus est franchi dans le monde, et les 730 000 décès ont été atteints, selon les chiffres de l'hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Le 30 août, le cap des 25 millions de cas de Covid-19 a été officiellement franchi à travers le monde dans la nuit de samedi à dimanche, dont plus de la moitié en Amérique, selon un comptage réalisé par l'AFP.
  • Le 18 septembre, le cap des 30 millions de cas de coronavirus est franchi dans le monde, et 947 000 décès sont déclarés, selon les chiffres de l'hôpital américain de référence Johns-Hopkins.
  • Au 1er octobre, le cap du million de morts du Covid-19 dans le monde est franchi.
  • Au 9 novembre, plus de 50 millions de personnes sont contaminées par la Covid-19 dans le monde. 
  • Au 10 novembre, les Etats-Unis ont dépassé les 10 millions de cas.
  • Au 15 novembre, le Mexique a dépassé le million de cas de Covid-19.
  • Au 17 novembre, la France a dépassé les 2 millions de cas Covid-19. 
  • Au 19 novembre, les Etats-Unis déplorent plus de 250 000 morts de la Covid-19.
  • Au 26 novembre, plus de 60 millions de personnes sont contaminées dans le monde.
  • Le 9 décembre, les Etats-Unis franchissent le cap des 15 millions de cas Covid-19. 
  • Le 14 décembre, plus de 72 millions de personnes sont infectées par la Covid-19 dans le monde. 
  • Le 11 janvier, plus de 90 millions de personnes ont été infectées par le nouveau coronavirus dans le monde. 

Sources :

Université John Hopkins

ECDC

- Flambée de maladie à coronavirus 2019 ( Covid-19), OMS 

Gestion de l'épidémie