Epidémie de coronavirus au stade 3 : conséquences, combien de temps ?

CORONAVIRUS STADE 3 - Quand le déconfinement progressif commencera le 11 mai, la France sera au stade 3 de l'épidémie de coronavirus depuis 8 semaines. Qu'est-ce que ça veut dire concrètement ? Quelles mesures sont appliquées par le gouvernement ? Pendant combien de temps encore durera-t-il ? A quand le stade 4 ?

La France fait face à une épidémie de coronavirus inédite et très meurtrière (20 000 morts comptabilisés). Le virus est présent sur le territoire national, avec plusieurs zones de regroupement de cas (clusters). Nous sommes actuellement au stade 3 du plan d'actions du Gouvernement qui a pour objectif de prévenir et limiter la circulation du virus. Le passage au stade 3 a été décidé le samedi 14 mars 2020. Pourquoi ? Quelles conséquences ? Combien de temps va durer le stade 3 ? A quand le stade 4 ? 

Les 4 stades de gestion d'une épidémie en France

Quatre stades ont été fixés en octobre 2011 dans le Plan national de prévention et de lutte "pandémie grippale" pour faire face à une épidémie étendue à tout un territoire (caractérisée par le terme de "pandémie"). Ce plan a été mis en place par le gouvernement français après la pandémie de grippe A (H1N1) de 2009. Il décrit la stratégie de réponse de l'Etat et concerne l'ensemble des collectivités publiques, des professionnels de santé et des acteurs socio-économiques, qui participe à la réponse à la situation de pandémie.

Stade 1

Le stade 1 consiste à freiner l'introduction du virus dans le pays. Lors de cette phase, sont mises en place une détection précoce des premiers cas arrivant sur le territoire, avec mise en œuvre de mesures telles que le contrôle sanitaire aux frontières, la prise en charge médicale des cas et de leurs contacts, la mise en place de mesures barrières. Le stade 1 est sans objet si le foyer épidémique est sur le territoire national.

Stade 2

La France était en stade 2 de l'épidémie du coronavirus à partir du 6 mars 2020. Il consistait à freiner la propagation du virus sur le territoire avec la mise en œuvre des mesures-barrières (fermetures de classes par exemple, annulation de grands rassemblements, visites suspendues dans les établissements de personnes âgées...). A ce stade, ralentir la propagation du virus avait pour but de permettre de gagner le temps nécessaire à la montée en puissance du système sanitaire ou à la préparation d'un vaccin.

Le stade 4 peut être envisagé quand on repasse sous le seuil épidémique.

Stade 3

Au stade 3, le virus circule sur l'ensemble du territoire. L'objectif est d'atténuer les effets de la vague épidémique. C'est l'augmentation rapide du nombre de cas qui signe le début de la vague épidémique. Le stade 3 marque l'arrêt de la surveillance individuelle des cas par l'Institut de veille sanitaire. Il s'agit alors de limiter la contagion par des mesures barrières, de réduire la charge sur le système de santé, de limiter l'absentéisme au travail, de renforcer la capacité de réponse sanitaire.

Stade 4

Au stade 4, on repasse en-dessous du seuil épidémique défini par l'InVS : retour à une situation normale, évaluation des conséquences de la vague pandémique, retour d'expérience de la conduite de crise, préparation pour une éventuelle vague nouvelle. A ce stade, le bilan final n'est pas connu avec certitude. Seules les statistiques de mortalité, établies à partir des certificats de décès, permettront d'évaluer la surmortalité liée au virus.

Quand le stade 3 est-il déclenché ?

Le stade 3 de l'épidémie de coronavirus en France est déclenché le 14 mars 2020. Le 16 mars 2020, le président de la République Emmanuel Macron annonce aux Français la mise en place du confinement. Les déplacements et sorties sont réduits au minimum et sur présentation d'une attestation obligatoire au risque sinon de percevoir une amende de 200 euros (450 quand elle est majorée). Le dispositif est en place jusqu'au 11 mai.

Le stade 3 peut durer 8 à 12 semaines.

Combien de temps ?

Selon le Plan national de prévention et de lutte "pandémie grippale", le stade 3 d'une épidémie peut durer 8 à 12 semaines. Lancé en France le samedi 14 mars, il se poursuivra jusqu'au moins le 11 mai, date à laquelle a été décidé par le Président de la République le déconfinement progressif de la population, soit huit semaines.

Quelles mesures appliquées en cas de stade 3 ?

Les mesures barrières appliquées au stade 3 de l'épidémie de coronavirus en France ont été publiées par décret le 14 mars 2020 :

  • Confinement de la population française à partir du 17 mars à midi et jusqu'au 15 avril. 

Suite au vote de l'état d'urgence sanitaire en France, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle, lorsqu'ils sont indispensables à l'exercice d'activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés (avoir le justificatif de déplacement professionnel sur soi).
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés  ; soin des patients atteints d'une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l'assistance aux personnes vulnérables ou la garde d'enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative.
  • Fermeture des crèches et écoles à compter du 16 mars 2020 et jusqu'au 11 mai.
  • Fermeture des établissements pouvant accueillir du public jusqu'à nouvel ordre (centres commerciaux ; restaurants et débits de boissons ; salles de danse et salles de jeux ; bibliothèques, centres de documentation ; salles d'expositions ; établissements sportifs couverts ; musées.
  • Le 16 mars, l'Europe ferme ses frontières ainsi que celles de l'espace Schengen jusqu'à nouvel ordre. 
  • Avec le passage en stade 3, les tests de dépistage du coronavirus ne sont plus systématiques. Ils sont réservés aux personnes les plus à risque.

Concernant les ressortissants français à l'étranger, au stade 3 (comme au stade 2), la fermeture des écoles françaises et des centres culturels peut être décidée.

*CAUCHEMEZ S. et al. Nature, 10 avril 2008.

Gestion de l'épidémie