Faire son gel hydro-alcoolique maison : comment, quelles précautions ?

En pleine épidémie de coronavirus et face aux ruptures de stocks de gels hydro-alcooliques dans les pharmacies, des recettes maison, naturelles, pour fabriquer soi-même ce type de solutions fleurissent sur Internet. Efficacité, précautions, alternatives efficaces... Nos réponses.

Peut-on fabriquer soi-même du gel hydro-alcoolique pour se désinfecter les mains ? La question se pose en pleine épidémie de coronavirus en France et face à des pharmacies qui se retrouvent en rupture de stock.

La formule de l'OMS

Sur Internet, beaucoup relaient la formule dispensée par l'Organisation mondiale de la Santé. A base de glycérol (qui donne l'effet gel), d'éthanol (alcool à 90 degrés) et de peroxyde d'hydrogène (eau oxygénée), "elle est destinée aux professionnels de la pharmacie  pas au GRAND PUBLIC" insiste le Dr Sebastian Marciano, médecin généraliste. De plus "le glycérol est un produit qui peut servir à faire des explosifs (matières premières de la fabrication de la nitroglycérine) donc c'est pas facile d'en avoir  ajoute Martial Fraysse, docteur en pharmacie.

recette oms gel hydro-alcoolique pharmacie
Formule de la recette du gel hydro-alcoolique de l'OMS © Legifrance

Quelle recette ?

"Vous pouvez acheter une bouteille d'alcool à 90 degrés en 125 ml, vous mettez 5 ml d'eau oxygénée et 10 ml de glycérine" indique le pharmacien. Cependant, ça peut être compliqué à préparer, pas facilement transportable partout et toujours moins efficace que le lavage des mains avec de l'eau et du savon.

Faire du gel hydro-alcoolique naturel

Vous pouvez trouver des recettes naturelles hydro-alcooliques proposant de mélanger par exemple dans un mini-vaporisateur en verre de 10 ml :

  • 0,8 ml de glycérine végétale bio
  • 2 gouttes d'huile essentielle de tea tree
  • 2 gouttes d'huile essentielle de citron
  • dans 9 ml d'une base neutre.

Le tea tree (ou "arbre à thé") est effectivement une huile essentielle reconnue pour ses propriétés antibactériennes et antiseptiques mais ce types de recettes naturelles "ne sont pas garanties par les autorités de santé donc pas garanties d'être efficaces en virucides et bactéricides" souligne Martial Fraysse, notamment contre le coronavirus.

• Et l'aloe vera ?  

Parmi les recettes naturelles désinfectantes, certaines sont à base d'aloe vera. Quid de leur efficacité ? Le Dr Martial Fraysse est catégorique : "C'est n'importe quoi."

Comment faire quand on doit sortir ?

C'est LA difficulté de beaucoup de personnes aujourd'hui : comment se désinfecter les mains si on n'a plus de solutions hydro-alcooliques à portée de main et en l'absence d'eau et de savon ? "Je conseille aux gens de mettre des gants, en laine ou en latex. Puis quand ils rentrent chez eux ils les mettent à tremper avec un désinfectant ménager et par contre ils se lavent les mains. Il peuvent aussi utiliser des gants jetables" répond Martial Fraysse.

Précautions

Les centres antipoison signalent de nombreux accidents domestiques et intoxication en lien avec le COVID-19, rapporte l'Agence nationale de sécurité sanitaire dans un communiqué du 2 avril. Concernant les solutions hydro-alcooliques, les situations particulières à risque concernent l'exposition accidentelle d'enfants ayant à portée de mains les solutions hydro-alcooliques ou les produits utilisés pour la préparation de solution hydro-alcooliques à faire soi-même. Elle recommande de :

  • Mentionner très clairement la nature du contenu (nom du produit au feutre, étiquette de couleur…) pour les produits déconditionnés, et tenir ces produits hors de portée des enfants.
  • Respecter rigoureusement les consignes officielles de fabrication (site de l'OMS) pour les solutions à fabriquer soi-même et de tenir les produits issus de cette fabrication hors de portée des enfants.

Merci aux Drs Sebastian Marciano, médecin généraliste et Martial Fraysse, pharmacien.

Gestion de l'épidémie