Hormone de croissance (GH) : rôle, taille, traitement, danger

L'hormone de croissance (GH) ou la somatotrophine joue un rôle dans la croissance dans notre organisme. Elle est naturellement synthétisée par l'hypophyse. Quel lien avec la taille ? Comment augmenter sa production ? Quels sont les dangers des injections ? Quels risques en cas de carence ? Découverte.

Hormone de croissance (GH) : rôle, taille, traitement, danger
© africa-studio.com (Olga Yastremska and Leonid Yastremskiy)

Définition : qu'est-ce que l'hormone de croissance ?

La somatotrophine ou hormone de croissance (GH pour growth hormone) est une hormone polypeptidique naturellement synthétisée, stockée et sécrétée par l'antéhypophyse, la partie antérieure de l'hypophyse. 

Quel est son rôle ? 

"La somatropine a un rôle important sur la croissance, le développement statural des enfants mais elle est également très utile chez l'adulte" informe le Dr Pierre Nys, endocrinologue- nutritionniste, ex-attaché des Hôpitaux de Paris. Elle a en effet d'autres rôles : elle a une action sur la protection cardiovasculaire, la régulation de la masse grasse/masse maigre, la régulation du sucre et la minéralisation du squelette.

Quel lien avec la taille ? 

"Chez l'enfant, un déficit en hormone de croissance se voit : l'enfant ne va pas grandir correctement" indique le Dr Pierre Nys. On estime qu'une carence en GH (hormone de croissance) isolée se produit chez 1/4000 à 1/10 000 enfants. 

Hormone de croissance naturelle : comment est-elle sécrétée ? 

L'hormone de croissance est fabriquée dans le cerveau par la glande hypophyse sous le contrôle de l'hypothalamus. L'hormone de croissance est sécrétée sous forme de pics de sécrétion le jour et la nuit, et surtout pendant le sommeil. Le déficit en Hormone de Croissance survient quand la glande hypophyse dans le cerveau ne produit pas des quantités adéquates d'hormone de croissance. Cela peut être secondaire à un dysfonctionnement de l'hypothalamus ou de l'hypophyse.

A quel âge ? 

Les enfants ayant un retard de croissance devraient être traités avant la puberté, ce qui n'est pas toujours le cas. "Il y a en France un retard de diagnostic de l'insuffisance somatotrope de l'ordre de 2 ans environ par rapport aux autres pays. Commencer à un âge relativement avancé fait que le traitement qui pourrait durer 4 ou 5 ans ne peut se faire que sur 2 ou 3 ans. Lorsque l'on arrive vers l'âge pubertaire l'hormone de croissance a un effet nul ou amoindri" indique le Dr Pierre Nys. Le traitement par hormone de croissance peut être commencer relativement tôt chez des enfants ayant présenté un retard de croissance intra-utérin (RCIU). "Cela permet de traiter les enfants avant qu'ils ne présentent un retard de croissance" explique le Dr Nys. L'hormone de croissance est prescrite à l'âge adulte dans certaines pathologies avec déficit de l'hormone de croissance, par exemple le Syndrome de Prader-Willi, le Syndrome de le ligne médiane. "Les résultats ne sont pas extraordinaires dans ce cas" souligne le médecin.

Comment stimuler l'hormone de croissance ?

Pour stimuler l'hormone de croissance naturellement, il convient déjà de se coucher de bonne heure et améliorer la qualité de son sommeil. "L'hormone de croissance est sécrétée la nuit, et surtout en première partie de nuit" explique le Dr Nys. Deuxième axe de stimulation de l'hormone de croissance, avoir un apport suffisant en protéines et en vitamine B6, vitamine présente dans les légumes, les fruits et les oléagineux. "Les acides aminés ramifiés ou BCAA peuvent augmenter la sécrétion de l'hormone de croissance. La vitamine B6 est importante aussi pour synthétiser l'hormone de croissance" indique le médecin. Enfin, il existe un lien entre poids et hormone de croissance. "Si vous avez une alimentation riche en graisses, à IG élevé ou si vous êtes en situation de surpoids ou d'obésité, l'hormone de croissance est diminuée. Pour faire remonter son taux de façon physiologique il convient de perdre du poids" indique le médecin.  

Injection d'hormone de croissance : pour grandir, dangers ?

"Les règles de prescription d'hormone de croissance sont assez drastiques en France déjà car c'est un traitement très cher. Il existe des critères de taille : le traitement par hormone de croissance est envisagé si un enfant a une taille inférieure à deux dérivations standard par rapport aux courbes de croissance classiques" indique le Dr Pierre Nys.  Lorsqu'un enfant présente 2 dérivations standard, des tests dynamiques (tests qui consistent à injecter de l'insuline pour mettre l'enfant en hypoglycémie afin de voir comment l'hormone de croissance se comporte) sont effectués. "Si au moins 2 tests ont une réponse à l'hormone de croissance insuffisante nous pouvons les traiter" précise le médecin. Le traitement consiste en des injections quotidiennes d'hormone de croissance. "Le traitement long par hormone de croissance a des effets secondaires. Le frein principal reste la problématique liée à l'émergence de cancers. Ce traitement provoque en effet une croissance cellulaire de toutes les cellules bénignes et malignes" informe le Dr Pierre Nys.

Merci au Dr Pierre Nys, endocrinologue- nutritionniste, ex-attaché des Hôpitaux de Paris. Son dernier ouvrage 500 recettes sans Fodmaps, Editions Leduc.s, 2020

Système endocrinien & hormones