Glande de Bartholin : rôle, anatomie, inflammation, cancer...

Chargement de votre vidéo
"Glande de Bartholin : rôle, anatomie, inflammation, cancer..."

Les glandes de Bartholin sont situées de part et d'autre de la vulve. Leur rôle est de lubrifier l'orifice vaginal lorsqu'elle sont stimulées. Schéma, maladies, examens, ablation... Les explications du Dr Elizabeth Paganelli, gynécologue.

Définition : qu'est-ce que la glande de Bartholin ?

La glande de Bartholin est également nommée glande vestibulaire majeure (ou glande vestibulaire principale). Au nombre de deux, les glandes de Bartholin sont situées de part et d'autre de la vulve. Elles sont fonctionnelles uniquement chez la femme entre la puberté et la ménopause.

Quel est son rôle ?

"Les glandes de Bartholin fabriquent un mucus qui participe à la lubrification de l'orifice vaginal", précise le Dr Elizabeth Paganelli, gynécologue médicale. Ces secrétions sont secondaires à une stimulation sexuelle".

Anatomie : où se trouve-t-elle ?

Les glandes de Bartholin se trouvent de chaque côté de la partie postérieure de l'orifice vaginal inférieur, dans l'épaisseur des grandes lèvres. "Le canal excréteur de chaque glande mesure 20 mm et s'ouvre par un orifice arrondi à la jonction du tiers moyen et du tiers postérieur du sillon labio-hyménéal, détaille la gynécologue. Constituées d'acini bordés d'un épithélium cylindrique, elles excrètent un mucus épais véhiculé par le canal excréteur".

Schéma glandes de Bartholin
Schéma des glandes de Bartholin © Serdar çorbac? - 123RF

Maladies de la glande de Bartholin : infection, kyste, abcès, cancer

→ Inflammation de la glande de Bartholin "Dans certains cas (transpiration abondante, vêtements serrés, sport…), l'orifice du canal de Bartholin se bouche. La glande de Bartholin va alors produire une accumulation de mucus qui va provoquer une inflammation douloureuse. Cette inflammation porte le nom de bartholinite ou kyste de Bartholin", poursuit notre interlocutrice.

→ Kyste ou abcès de la glande de Bartholin. Si le kyste s'infecte, cela provoque un abcès rempli de pus. "Le kyste apparaît comme une tuméfaction rénitente et indolore, qui va évoluer de façon variable. Il peut régresser totalement ou partiellement", continue la spécialiste.

→ Bartholinite. "En revanche, si la boule est très douloureuse, et que la peau en regard est rouge, il s'agit d'une bartholinite (abcès de la glande de Bartholin). Cette pathologie peut s'accompagner de fièvre".

→ Cancer de la glande de Bartholin, qui est une tumeur maligne rare. 

Quel spécialiste consulter ?

Un(e) gynécologue est le médecin qui s'occupe des maladies ou anomalies des glandes de Bartholin. 

Examens de la glande de Bartholin

Une biopsie de la tumeur est conseillée chez la femme de plus de 40 ans, sans diagnostic de kyste ou abcès

En cas de kystes des glandes de Bartholin, le diagnostic s'appuie sur un examen de la vulve. "Si un écoulement est présent, un prélèvement vaginal sera alors réalisé. Dans ce cas, on va également proposer un bilan de maladies sexuellement transmissibles, précise le médecin. Chez la femme de plus de 40 ans, et surtout chez la femme ménopausée, si on n'évoque pas un kyste simple ou un abcès, une biopsie de la tumeur est conseillée afin d'exclure un cancer de la vulve".

Quand envisager l'opération ?

En cas de kyste volumineux. Du fait de leur volume, les kystes peuvent être gênants au cours des rapports sexuels. La chirurgie consiste donc à l'ablation du kyste du canal et de la glande. "C'est une intervention chirurgicale dont le déroulement est simple dans la majorité des cas, assure le Dr Paganelli. Après l'opération peuvent rarement apparaître un hématome, un abcès ou un défaut de cicatrisation qui peuvent alors nécessiter des soins locaux plus ou moins longs".

En cas d'abcès, le traitement repose sur la prescription d'antibiotiques et une intervention chirurgicale. "Selon l'importance de l'abcès et l'efficacité de l'antibiothérapie, le traitement est chirurgical, conclut la praticienne. Il consiste à inciser seulement la glande et à drainer le pus qui s'est accumulé au niveau de l'abcès. On ne pratique pas l'ablation complète de la glande ni de son canal en cas d'abcès aigu", conclut notre interlocutrice. 

Merci au Dr Elizabeth Paganelli, Gynécologue médicale, secrétaire générale du Syndicat national des gynécologues et obstétriciens (SYNGOF).

Anatomie