Epithélium : définition, malpighien, pigmentaire, c'est quoi ?

L'épithélium est un tissu fin qui revêt l'intérieur de l'organisme. Celui-ci est de nature et de rôles différents selon sa location dans le corps. Tour d'horizon des différents épithéliums.

Epithélium : définition, malpighien, pigmentaire, c'est quoi ?
©  tonaquatic19-123RF

Quelle est la définition de l'épithélium ?

L'épithélium désigne un tissu fondamental (ou épithélial) composé de plusieurs couches. Les cellules sont étroitement liées ensemble et juxtaposées. Il est présent dans l'ensemble de l'organisme : ce tissu peut être aussi bien un revêtement externe, sur la surface de l'épiderme par exemple, qu'interne, sur des muqueuses ou organes. Son rôle est de protéger les surfaces du corps. Les épithéliums ne sont pas vascularisés et reçoivent leurs apports nutritifs via le tissu conjonctif sous-jacent. Chaque cellule épithéliale repose en effet sur une lame basale, constituée de protéines et permettant la régulation des nutriments.

Schéma de l'épithélium du nez
Schéma de l'épithélium du nez © designua 123RF / Journal des Femmes

Qu'est-ce que l'épithélium malpighien ?

Il s'agit d'un type de tissu. On en distingue deux formes. "La première est l'épithélium malpighien kératinisé, localisé au niveau de l'épiderme. La deuxième forme est l'épithélium malpighien non kératinisé, que l'on trouve au niveau de la bouche, du vagin (c'est notamment lui qui est prélevé lors du frottis cervico-vaginal pour dépister un éventuel cancer) de l'œsophage ou encore de la cornée", précise le Dr. Monique Quillard, médecin généraliste. 

Qu'est-ce que l'épithélium pigmentaire ?

L'épithélium pigmentaire constitue la couche cellulaire qui recouvre la face externe de la rétine. "Il joue un rôle essentiel dans la vision : il permet l'absorption de la lumière, fournit des nutriments aux photorécepteurs et élimine les déchets. Une altération de l'épithélium pigmentaire peut être cause de Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age (DMLA)", indique le Dr. Quillard.

Qu'est-ce que l'épithélium cornéen ?

Ce tissu ultra fin (50 microns au centre environ) recouvre la face externe de la cornée. Il joue un rôle important, à la fois optique et protecteur, puisqu'il facilite la dispersion des larmes à la surface de la cornée. 

Qu'est-ce que l'épithélium glandulaire ?

"Il tapisse la surface des organes comme le côlon, l'estomac ou encore l'intérieur de certaines glandes comme le sein et la prostate", explique notre expert. L'épithélium glandulaire forme des glandes, d'où son nom. Son rôle est de libérer des substances (comme du mucus, des hormones…)

Qu'est-ce que l'épithélium pavimenteux ?

Il revêt l'épiderme et constitue une barrière entre le monde extérieur et l'intérieur de l'organisme. 

Qu'est-ce que l'épithélium respiratoire ?

Il recouvre notamment les poumons et la trachée. "Il permet les échanges gazeux avec l'air inhalé et, grâce aux cils qui le recouvrent, le protège des particules et des micro-organismes présents dans l'air. Il sécrète également du mucus qui le protège", ajoute le médecin.

Qu'est-ce que l'épithélium olfactif ?

Il s'agit d'une muqueuse de la cavité nasale. Il a pour mission de détecter les molécules odorantes présentes dans l'environnement, de sécréter le mucus et, comme les cellules de l'épithélium son ciliées, de protéger la muqueuse en évacuant continuellement le mucus et les micro-organismes qui seraient entrés dans le nez.

Merci au Dr. Monique Quillard, médecin généraliste et homéopathe.

Autres