Ganglions mésentériques chez l'adulte : symptômes et traitements

Les ganglions mésentériques lymphatiques peuvent s'enflammer à la faveur d'une infection virale ou bactérienne. Bien que le traitement soit principalement symptomatique, parfois une intervention s'impose. Explications avec le Dr Monique Quillard, médecin généraliste.

Définition : qu'est-ce qu'un ganglion mésentérique ?

Les ganglions mésentériques sont des ganglions lymphatiques disposés en chapelet autour des vaisseaux qui irriguent et drainent les viscères (tube digestif) et les organes intestinaux. Ils sont généralement visibles sur une échographie au niveau de la fosse iliaque droite. "Ces ganglions mésentériques peuvent être enflés en cas de pathologies virales ORL ou gastro entérite, de maladie cœliaque (intolérance au gluten), ou en cas de lymphome (cancer des ganglions lymphatiques)", indique le Dr Monique Quillard, médecin généraliste. D'une façon générale, on nomme adénite mésentérique une inflammation des ganglions mésentériques.

Symptômes

Une inflammation des ganglions mésentériques se caractérise par :

  • Des douleurs dans le bas ventre, principalement du côté droit.
  • Des nausées et vomissements
  • Une diarrhée
  • Une perte d'appétit
  • Un gonflement du bas ventre
  • Parfois une infection des voies respiratoires
  • De la fièvre

En règle générale, une adénite mésentérique n'est pas grave, mais elle peut entrainer des complications comme un abcès, une péritonite ou une septicémie. 

Causes 

Dans 80 % des cas, l'inflammation est d'origine virale, plus rarement d'origine bactérienne ou parasitaire. "Une infection ORL, la maladie de Crohn lors des poussées inflammatoires ou des troubles digestifs peuvent également cause une adénite mésentérique", précise le Dr Quillard.

Diagnostic

Si vous présentez ces symptômes, consultez sans tarder votre médecin traitant afin qu'il puisse exclure une appendicite aiguë. "Pour confirmer une adénite mésentérique, le praticien pourra vous prescrire une prise de sang, un ECBU (pour écarter une infection urinaire), une échographie abdominale, ainsi qu'un scanner abdominal afin d'éliminer une autre cause voire de visualiser les ganglions enflammés ", explique notre expert.

Traitement

La prise en charge est principalement symptomatique car l'inflammation guérit généralement spontanément. Il repose sur :

  • Des antidouleurs
  • Des traitements pour traiter la diarrhée
  • Une hydratation
  • Des antibiotiques en cas d'infection de nature bactérienne

Opération : dans quels cas ?

"Il n'y a pas d'indication chirurgicale pour cette maladie, sauf cause particulière : appendicite aiguë ou exploration à la recherche d'une tumeur (laparotomie exploratoire)", indique le Dr. Quillard.

Merci au Dr Monique Quillard, médecin généraliste.

Anatomie