Vitamine B1 (prise de sang) : indication, taux normal, bas ou élevé

La vitamine B1, également appelée thiamine, joue un rôle clé dans l'organisme et dans le fonctionnement du système nerveux. A quoi sert-elle et où la trouver ? Dans quels cas réaliser un dosage sanguin ? Comment interpréter facilement ses résultats ?

Vitamine B1 (prise de sang) : indication, taux normal, bas ou élevé
© Jarun Ontakrai - 123RF

Rôle et bienfaits de la vitamine B1

La vitamine B1 fait partie des vitamines qui servent à l'organisme et à sa croissance. Elle est absorbée au niveau du duodénum et de l'intestin grêle. Elle est généralement apportée par l'alimentation, mais elle est détruite par la chaleur, autrement dit elle résiste très peu à la cuisson. Cette vitamine hydrosoluble intervient dans des réactions enzymatiques :

  • Dans la transmission de l'influx nerveux.
  • Dans la transformation des glucides en énergie.
  • Dans la stimulation de la mémoire.
  • Elle participe également au bon fonctionnement cardiaque de l'organisme ainsi que des tissus nerveux et digestifs. 

Aliments : où la trouver ?

"Nos besoins en vitamine B1 sont généralement couverts par l'alimentation. Les aliments qui en contiennent le plus sont : la levure de bière (40 mg pour 100g), les germes de blé (1.6 mg pour 100g), les flocons d'avoine, les céréales complètes (pain, riz, pâtes, boulgour, quinoa, etc…), le soja, les pommes de terre, le jaune d'œuf, le lait, le poisson, certaines viandes de volaille ou le rôti de porc", commente Gaël Saintenoy. Un bon moyen d'augmenter son apport en vitamine B1 est aussi de saupoudrer ses plats, notamment les salades composées, de levure de bière en paillettes.

Indications du dosage sanguin

Un déficit en vitamine B1 (syndrome polynévritique appelé Béribéri) peut être à l'origine de différents troubles : 

  • neurologiques.
  • digestifs.
  • cardiaques

Un dosage sanguin de la vitamine B1 peut donc être prescrit chez les patients présentant les symptômes suivants :

  • fatigue ; apathie, asthénie
  • perte de poids.
  • troubles du sommeil.
  • Troubles digestifs (vomissements, diarrhée)
  • Troubles de l'humeur (irritabilité, troubles de la concentration, dépression)
  • Manifestations neurologiques : ataxie, paresthésie, hypoesthésie
  • paralysie oculaire.
  • Atteinte cardiaque mise en évidence par une modification de l'électrocardiogramme

Taux normal

Conformément aux indications données sur votre feuille d'analyse, les résultats moyens doivent être compris entre 15 et 45 nmol /L (5 et 15 µg/l), chez l'homme, la femme ou l'enfant.

Vitamine B1 basse : une carence dans quels cas ?

Le taux sanguin de vitamine B1 peut diminuer dans les cas suivants : 

  • Malnutrition et dénutrition.
  • Vomissements, diarrhées, affections intestinales.
  • Alcoolisme.
  • Consommation importante de thé
  • Fièvre.
  • Hyperthyroïdie.
  • Maladies héréditaires thiamine-dépendantes (rares).

Les personnes alcooliques, les individus dénutris ou les personnes âgées sont les populations les plus concernées par ce déficit. 

Vitamine B1 élevée

Le taux sanguin de vitamine B1 peut augmenter dans les cas suivants : 

  • Certaines leucémies.
  • Maladie de Hodgkin.
  • Polyglobulie de Vaquez.
  • Cancers gastriques et intestinaux.

Attention : les normes diffèrent selon les techniques utilisées par les laboratoires. Sachez que les résultats ne constituent pas à eux seuls un diagnostic. Il est donc important de consulter un médecin afin de prévoir avec lui des examens complémentaires ou un éventuel traitement.

Interpréter les résultats chez l'enfant 

"La carence en vitamine B1 est très rare en Europe. Elle concerne uniquement les enfants en Afrique et en Asie qui souffrent de malnutrition. Mais avec le développement économique qui permet de réduire le taux de pauvreté de la population dans ces pays-là, cette situation devient là aussi de plus en plus rare" explique le biologiste.

Thiamine pyrophosphate

La thiamine pyrophosphate (ou TPP) est une coenzyme dérivée de la thiamine (vitamine B1). En effet, une fois que la thiamine a atteint les cellules, elle va essentiellement prendre la forme de thiamine pyrophosphate, ce qui la rend active biologiquement. Elle pourra ainsi, au sein de nos cellules, transformer en énergie les éléments issus de l'alimentation (glucides, protéines et lipides). Par ailleurs, la TPP intervient dans le mécanisme de dégradation de certains acides aminés utilisés pour fournir de l'énergie et dans la production d'acétylcholine (nécessaire à la mémorisation)

Merci à Gaël Saintenoy, biologiste.

Analyses de sang