Facteur rhumatoïde : dosage sanguin et résultats

Le facteur rhumatoïde (FR) est une protéine anormale. On va la rechercher en cas de suspicion d'une polyarthrite rhumatoïde. Mais elle est présente dans d'autres maladies également, et un autre test est plus fiable aujourd'hui. Explications.

Facteur rhumatoïde : dosage sanguin et résultats
© 123RF-Anna Kovalchuk

Définition

Le facteur rhumatoïde est une protéine anormale possédant une activité d'auto-anticorps, c'est-à-dire qu'il va s'attaquer contre les propres cellules de notre organisme, les gammaglobulines IgG.

Pour dépister quoi ?

"On recherche les facteurs rhumatoïdes lors d'une suspicion de polyarthrite rhumatoïde, mais aujourd'hui, ce test n'est presque plus pratiqué", explique le Professeur Francis Berenbaum, Chef du Service de Rhumatologie à l'Hôpital Saint-Antoine de Paris. "Il reste tout de même quelques demandes, mais on n'en tire plus d'information." Il y a deux raisons à cela : "Le facteur rhumatoïde n'est pas toujours présent en début de maladie, et seul 80% des personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde en ont." De plus, il peut être présent lors d'autres pathologies telles que des infections chroniques ou d'autres maladies inflammatoires comme le syndrome dit sec (maladie de Gougerot-Sjögren). "Au final, le test est trop peu précis : il n'a donc pas valeur de diagnostic, 20 % des malades n'ayant pas de facteur rhumatoïde. Aujourd'hui, les anticorps anti-CCP sont beaucoup plus spécifiques de la maladie." La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune, qui entraîne des douleurs articulaires et une inflammation de plusieurs articulations à la fois. Elle touche le plus souvent les mains, les poignets, les genoux. Ces articulations gonflent et deviennent douloureuses. Sans traitement, ces articulations ont tendance se déformer progressivement petit à petit.

Inflammation

Le dosage sanguin permet également d'estimer l'intensité de l'inflammation retrouvée au cours de la polyarthrite rhumatoïde et d'en surveiller l'évolution. En effet, l'évolution de cette maladie est très variable d'une personne à l'autre.

Test négatif ou positif

Il faut rappeler que les facteurs rhumatoïdes sont absents dans 20% des cas de polyarthrite rhumatoïde, "c'est pourquoi on fait une recherche d'anticorps anti-CCP, bien plus systématique de la maladie", insiste le professeur. De plus, "il existe des polyarthrites avec ce test négatif, mais ça marche aussi dans l'autre sens : on peut avoir un faux positif ". En effet, cela arrive car les facteurs rhumatoïdes sont présents dans d'autres pathologies : lymphome, silicose, cirrhose, Hépatite C ou même grippe.

Taux lors du dosage

Le seuil de positivité est d'environ 20 UI/L, mais cela dépend également des techniques utilisées par le laboratoire.

Anticorps anti-CCP

"Les anticorps anti-CCP, pour anti-peptides cycliques citrullinés, sont d'autres auto anticorps présents chez 90% personnes présentant une polyarthrite rhumatoïde. Ils sont très spécifiques : il n'y a quasiment aucune autre maladie qui engendre ces anticorps", précise Francis Berenbaum. Ainsi, ce test permet de différencier la polyarthrite rhumatoïde des autres types d'arthrite. De plus, les anticorps anti-CCP apparaissent plus précocement : ils sont détectables quelques années avant l'apparition des premières manifestations. Pour cette raison, un test anti-CCP positif permet de mettre en place une stratégie thérapeutique la plus efficace possible et le plus tôt possible.

Merci au Professeur Francis Berenbaum, Chef du Service de Rhumatologie à l'Hôpital Saint-Antoine de Paris.

Facteur rhumatoïde : dosage sanguin et résultats
Facteur rhumatoïde : dosage sanguin et résultats

Sommaire Définition Dépistage Inflammation Tests Taux Anticorps anti-CCP Définition Le facteur rhumatoïde est une protéine anormale possédant une activité d'auto-anticorps, c'est-à-dire qu'il va...