Bartholinite : les causes et traitements

La bartholinite aiguë est une infection génitale basse au niveau de la glande de Bartholin. Cette pathologie infectieuse très fréquente de la région vulvaire concerne 2% des femmes au cours de leur vie, en particulier entre l'âge de 20 et 29 ans. Quels sont les causes ? Quel est le temps de guérison d'une bartholonite ?

Définition : qu'est-ce qu'une bartholinite ?

Une bartholinite désigne une inflammation des glandes de Bartholin. Les glandes de Bartholin sont situées au niveau de la vulve, elles sécrètent une substance appelée cyprine qui contribue à lubrifier le vagin.

Causes

Une bartholinite peut être provoquée par des germes dans le vagin (trois fois plus fréquents) ou un kyste infecté du canal excréteur dû à une obstruction du canal lui-même à cause d'un rétrécissement congénital ou post-infectieux, de sécrétions trop épaisses. Le traumatisme d'un accouchement ou de l'épisiotomie peut aussi être en cause. Les germes sont principalement d'origine vaginale (sexuellement transmissibles) comme le gonocoque, la Chlamydia trachomatis ou le mycoplasme. Ils peuvent aussi être d'origine digestive tels que les entérobactéries, l'entérocoque, l'Escherichia coli ou encore des anaérobies.

La bartholinite se traduit par une "boule" sur les grandes lèvres.

Symptômes

La bartholinite se traduit par une "boule" (tuméfaction) au niveau d'une des grandes lèvres de la vulve. Elle est particulièrement douloureuse, lancinante, rouge, et chaude. Les symptômes apparaissent en général de façon aiguë, c'est-à-dire en quelques jours.

Bartholinite pendant la grossesse

La bartholinite peut survenir pendant la grossesse et nécessite une prise en charge rapide par le médecin pour éviter que l'infection ne s'aggrave et ne déclenche une forte fièvre qui peut être dommageable pour l'enfant.

Diagnostic et examens

Le diagnostic est principalement clinique. Les prélèvements bactériologiques réalisés au niveau du site de l'infection sont obligatoires. Il peut être réalisé chez les sujets à risques (jeunes patientes, multipartenaires sexuels) la recherche de germes des maladies sexuellement transmissibles tels que les sérologies HIV, VHC, VHB, syphilis. La recherche de germe chez le partenaire est à réévaluer en fonction de la nature du germe retrouvé et sera alors réalisée si nécessaire.

Traitement

Le traitement d'un premier épisode de bartholinite consiste à mettre à plat l'abcès chirurgicalement pour évacuer le pus au moyen d'une mèche laissée en place pendant 24 à 48 heures avec un antiseptique. L'antibiothérapie doit être adaptée à la bactérie responsable mais ne doit rester qu'un traitement complémentaire à la chirurgie.

Dans certains cas, le laser CO2 peut être une alternative après avoir incisé la glande. Ce geste a l'avantage de ne pas être hémorragique, mais laisse en place une cavité résiduelle et un risque de récidive.

Le taux de récidives de la bartholinite est évalué entre 10 et 15 % après un premier épisode. Si plusieurs épisodes infectieux ont été constatés, l'ablation de la glande est nécessaire.

Temps de guérison

Le plus souvent, il s'agit d'une pathologie bénigne qui bien traitée évolue favorablement. Après l'opération, la sortie de la patiente est généralement autorisée au bout de 24 ou de 48 heures. Des soins infirmiers sont organisés pour veiller à ce que l'orifice de drainage ne se referme pas trop vite. Des médicaments antidouleurs peuvent bien sur être prescrits si nécessaire.

"La bartholonite n'est pas due à un manque d'hygiène"

Les conseils du médecin

La bartholinite n'est pas un problème d'hygiène ni d'infection sexuellement transmissible, il ne faut surtout pas culpabiliser. C'est un problème purement mécanique : toutes les glandes sont susceptibles de se boucher à un moment ou un autre.

Bartholinite : les causes et traitements
Bartholinite : les causes et traitements

Sommaire Définition Causes Symptômes Diagnostic et examens Traitements Temps de guérison Conseils du médecin Définition : qu'est-ce qu'une bartholinite ? Une bartholinite désigne une inflammation des glandes...