Orgasme clitoridien ou vaginal : faire la différence

L'orgasme féminin peut être clitoridien ou vaginal. La question de savoir comment l'atteindre et pourquoi ces orgasmes sont différents est régulièrement posée par les femmes.

Qu'est-ce qu'un orgasme ? 

L'orgasme correspond à la jouissance extrême liée au plaisir sexuel. Chez les femmes, il peut être obtenu par la simulation du clitoris. La plupart des femmes atteignent assez facilement l'orgasme clitoridien. L'autocaresse du clitoris leur donnerait un orgasme dans 95% des cas. Certaines aussi, souvent les plus expérimentées et les plus connaisseuses de leur corps, atteignent l'orgasme par la stimulation interne du vagin. L'importance des préliminaires est majeure pour l'atteinte de l'orgasme féminin.

Orgasme et clitoris

L'organe du plaisir sexuel féminin est le clitoris. Les femmes sont majoritairement clitoridiennes, c'est-à-dire qu'elles atteignent l'orgasme par une stimulation de leur clitoris. En surface le clitoris ressemble un "bouton" caché en haut de la vulve. On parle de "gland du clitoris". Il est pourvu de milliers de corpuscules de volupté, dits de Krause, spécialisés dans l'élaboration du plaisir sexuel. Seuls le gland du clitoris et celui du pénis en sont pourvus. Le reste du clitoris - et pas des moindres puisque cela représente les 9/10e de son anatomie- sont internes et invisibles. Le système clitoridien est relié par un réseau de vaisseaux aux autres systèmes érectiles du sexe de la femme, à savoir les bulbes vestibulaires, la gaine périurétrale et la gaine périvaginale avec son point G.

Reconnaître l'orgasme clitoridien

L'orgasme clitoridien est généralement plus rapide à venir, relativement court, aigu, plus en surface que le plaisir vaginal. Certaines femmes ressentent des pulsations au niveau du clitoris lors de son orgasme. Il peut être atteint sans pénétration vaginale.

Orgasme et vagin

Le vagin ne devient en général un organe de "plaisir" qu'au fil des années. Souvent les femmes découvrent ce plaisir ultime à 40 ans ou après. Sauf pour celles qui se sont explorées plus jeunes, ont appris à connaître leur corps par la masturbation notamment et sont ainsi plus à même de faire l'expérience du plaisir vaginal. Un orgasme vaginal pur est déclenché par des stimulations du vagin. Le vagin est pourvu de nombreux tissus érectiles c'est-à-dire d'éponges vasculaires capables de se gorger de sang. Sa muqueuse porte aussi une multitude de capteurs sensitifs qui se concentrent en zones ou "points" érogènes comme le point G.

Reconnaître l'orgasme vaginal

En comparaison à l'orgasme clitoridien, l'orgasme vaginal est plus long à venir, plus prolongé, plus diffus, plus global et plus profond aussi. Il peut irradier tout le corps. Il ne peut être atteint que par pénétration (du pénis, des doigts, d'accessoires dédiés comme les sextoys (boules de geisha, vibromasseurs...)). 

"Le plaisir sexuel féminin est complexe et varie au fil de l'activité sexuelle de la femme et de son âge. Il est également soumis aux variations hormonales des cycles féminins.​​​"

Quelles positions facilitent l'orgasme ?

Certains configurations anatomiques facilitent la stimulation des zones érogènes vaginales et clitoridiennes. Parmi les positions conseillées :

  • la "fleur de Vénus" : la femme est allongée sur le dos, jambes écartées et l'homme est à genoux entre celles-ci. La femme peut lever ses jambes pour les placer autour des reins de l'homme ou même sur ses épaules. Cette position permet aussi une stimulation manuelle du clitoris par la femme.
  • l'andromaque : l'homme est allongé sur le dos, la femme est assise sur lui, elle peut bouger comme bon lui semble selon son ressenti et stimuler le vagin et le clitoris qui caressent le pénis et le pubis masculin. La position Andromaque permet également facilement de stimuler manuellement le clitoris.
  • le missionnaire : avec la position missionnaire, la femme est allongée sur le dos et écarte largement ses cuisses, l'homme au-dessus d'elle, entre ses jambes.
  • la levrette : la femme est à quatre pattes, tourne le dos à l'homme qui est placé derrière elle. Cette pénétration vaginale est plus profonde, aussi la levrette doit se faire dans la douceur. Elle permet d'entrer en contact avec le point G et laisse aussi accès au clitoris.

A lire : "A vous le 7e ciel", Dr Gérard Leleu, Editions Quotidien Malin.

Merci au Dr Anne-Christine Della Valle pour sa validation médicale.

Orgasme clitoridien ou vaginal : faire la différence
Orgasme clitoridien ou vaginal : faire la différence

Sommaire Définition de l'orgasme Orgasme et clitoris • Reconnaître l'orgasme clitoridien Orgasme et vagin • Reconnaître l'orgasme vaginal Positions qui facilitent l'orgasme • La fleur de Vénus ...

Sexualité