Frelon asiatique : photo, que faire en cas de piqûre ?

Le frelon asiatique peut être impressionnant, et sa piqûre très douloureuse. Pourquoi pique-t-il ? Que faire en cas de piqûre ? Quels sont les risques ? Comment se débarrasser d'un nid ? Réponses avec l'infectiologue Stéphane Gayet.

Frelon asiatique : photo, que faire en cas de piqûre ?
© Aubrey K. Huggins-123RF

Reconnaître le frelon asiatique

"Le frelon asiatique est arrivé dans notre pays par accident en 2004, puis s'est bien implanté dans notre environnement", commence Stéphane Gayet, infectiologue. "Il a les mêmes exigences biologiques que le frelon européen. Il est un peu plus petit (environ 3 centimètres) mais peut facilement être repéré grâce à sa couleur très foncée", décrit le spécialiste. Si son homologue européen ressemble un peu à une énorme guêpe, le frelon asiatique (Vespa velutina), lui, est très foncé : sa tête et son abdomen sont noirs, et ses pattes claires.

Pourquoi le frelon asiatique pique ?

"C'est uniquement une piqûre de défense"

En général, le frelon asiatique est moins agressif que son cousin européen, car il préfère s'attaquer aux araignées et aux insectes, pour nourrir ses larves. Dans ce cas-là, il va attaquer avec ses mandibules, et ne se sert pas de son dard. "Le problème est qu'il nuit à l'écosystème, par exemple en s'attaquant aux abeilles. Les apiculteurs accusent les frelons asiatiques de tuer de nombreuses abeilles et les chassent. C'est alors dans ces cas-là que les frelons piquent en retour", explique-t-il. En effet, le frelon asiatique ne pique que lorsqu'il se sent menacé : "C'est uniquement une piqûre de défense : le frelon asiatique n'attaque pas par plaisir, car il risque de mourir quand il pique. En effet, si le dard reste planté, il peut se vider de son sang", explique le spécialiste. Le frelon n'attaquera donc qu'en dernier recours.

Que faire quand on est piqué ?

Si on sait que la personne est allergique, il faut immédiatement appeler le Samu (15). Quand on est piqué par un frelon, on conseille d'appliquer tout de suite des glaçons. "On peut aussi essayer un aspi-venin, qui est généralement pour les morsures de vipères. Avec une piqûre de frelon, le point d'entrée est plus petit, c'est différent, donc il ne va pas ramener grand-chose, mais pourquoi pas essayer", conseille-t-il. Ensuite, il faut surveiller s'il n'y a pas de réactions : si la personne se sens mal et perd connaissance, il faut appeler les secours. Si aucune symptôme de ce type ne se déclare, les appeler n'est pas nécessaire.

Appeler les secours quand un enfant est piqué par un frelon asiatique

Quels risques en cas de piqûre ?

"La piqûre de frelon, c'est comme la piqûre de guêpe mais, plus marquée est très douloureuse", explique l'infectiologue. Un point rouge va se former, puis va gonfler, et peut facilement donner des maux de tête. Ce n'est pas une piqûre mortelle, à la différence des morsures de vipère. "Mais le risque des piqûres de frelons, c'est qu'il y a des personnes allergiques au venin des néoptères (la famille des guêpes). Ces personnes-là peuvent en mourir", déclare-t-il. En plus de cela, les bébés et jeunes enfants sont très sensibles "car les piqûres peuvent leur provoquer un œdème ou faire baisser leur tension. Les jeunes enfants peuvent en mourir, il faut donc immédiatement contacter les secours". Les adultes, eux, n'en meuvent pas s'ils ne sont pas allergiques, sauf s'ils sont piqués par de nombreux frelons.

Précautions à prendre pour éviter les piqûres de frelon asiatique

nid frelon asiatique
© 123RF-Bidouze Stephane

Le risque principal des frelons asiatiques vient des nids de frelons à proximité des maisons. "Il faut distinguer le nid primaire, d'une petite taille (comme une orange), contenant une reine avec quelques dizaines d'ouvrières, et le nid principal, qui a facilement la taille d'un ballon de football et se trouve généralement dans les arbres, qui lui contient des milliers d'ouvrières, détaille le spécialiste. Plus le nid est gros, plus il y a un risque. Mais peu importe la taille, il ne faut jamais essayer de les détruire soi-même."

Si le nid est proche d'une habitation : on peut appeler les pompiers qui viendront l'enlever, mais parfois, cette opération est facturée. Néanmoins, ils peuvent refuser d'agir quand ils estiment que le risque n'est pas très important. Dans ce cas, il faudra s'adresser à une société privée spécialisée, ce qui peut avoir un coût plus élevé. "Néanmoins, ce sont des insectes pacifiques, qui se nourrissent de fruits et chassent les insectes iniquement pour nourrir les larves, rappelle Stéphane Gayet. On peut avoir un nid pendant des mois sans le savoir !", conclut-il.

Merci à Stéphane Gayet, infectiologue.

Frelon asiatique : photo, que faire en cas de piqûre ?
Frelon asiatique : photo, que faire en cas de piqûre ?

Sommaire Reconnaître le frelon asiatique Pourquoi le frelon asiatique pique ? Que faire quand on est piqué ? Risques en cas de piqûres Eviter les piqûres Reconnaître le frelon asiatique "Le frelon asiatique est arrivé dans...