Langue qui pique : à cause de quoi ?

Il arrive que l'on ressente de légers picotements, voir une douleur à la langue. Pour identifier la cause, il faut vérifier qu'il n'y ait pas d'autres symptômes : tache blanche, aphtes… Si les picotements persistent plusieurs jours, il vaut mieux consulter son médecin.

Langue qui pique : le symptôme de plusieurs pathologies

Il arrive que la langue présente des sensations de brûlures, de picotements, généralement accompagnés d'une douleur plus ou moins intense. "La langue qui pique étant un symptôme qui peut intervenir dans diverses pathologies, il peut être compliqué de faire un diagnostic", explique le docteur Romain Troalen, généraliste dans la région parisienne. "Il faut surtout chercher s'il y a des symptômes associés : vérifier si la langue est blanchâtre ou dépapillée (lisse), s'il y a une sensation de sécheresse, une disparition du gout, une présence de lésion localisée… " énumère le médecin. Il peut également y avoir "un gonflement de la langue, des ganglions au niveau du cou, une atteinte gingivale (de la gencive)". D'autres symptômes associés comme la fièvre, une anorexie (perte d'appétit), une soif récurrente, une fatigue, des symptômes digestifs ou encore des atteintes ORL peuvent aider à établir le diagnostic. 

Causes

Glossite

L'une des causes de la langue qui pique est la glossite : " Il s'agit d'une maladie infectieuse et auto-immune. Les symptômes sont un gonflement, un changement de couleur de la langue, et souvent une langue qui devient lisse (les papilles disparaissent) ", explique le médecin.

Bouche brûlante

Une autre cause peut être le syndrome de la bouche brûlante : il s'agit de personnes se plaignant d'une sensation de brûlure ou de picotements dans la bouche, alors qu'on ne peut constater aucune anomalie chez eux. " C'est une pathologie dont on ne connaît pas la cause : certains soupçonne qu'elle est neurologique, d'autres psychologique ".

Allergies

Si les picotements se produisent au contact d'une substance en particulier (un aliment, un médicament, du maquillage, du dentifrice…), il faut alors soupçonner une allergie à celle-ci.

Mycose (candidose)

La mycose buccale est la conséquence d'une prolifération anormale de champignons sur la langue, dans la bouche, voir sur la gorge. Les symptômes de la mycose buccale sont des plaques blanches dans la bouche, ressemblant à du "lait caillé".

Alimentation et aphtes

Certains aliments peuvent engendrer une irritation de la langue chez certaines personnes : la mangue, les ananas, les kiwis… Ceux-ci entraînent des brûlures, voir des aphtes. Ces derniers sont fréquents, mais partent d'eux-mêmes en une à deux semaines sans laisser de cicatrices.

Stress

Le stress peut-être un facteur aggravant de certaines pathologies, comme les aphtes.

Tabac

Le tabac peut engendrer de nombreux problèmes au niveau de la bouche. Il peut être la cause de glossite ou de bouche brulante. De plus, il entraîne des symptômes associés comme une langue noire.

RGO, carence en vitamines, cancer

"La langue qui pique peut-être l'un des symptômes d'une autre pathologie : par exemple, elle peut survenir lors de reflux gastro-œsophagien (RGO)" indique le médecin. Elle peut aussi être le signe d'un problème dentaire irritation de la langue. Dans les cas les plus rares, "elle peut être induite par un déficit de certaines vitamines (B1, B2, B6, B12) ou de fer". Pour finir, cela peut être le signe d'un éventuel cancer, "même si c'est très rare, il faut le chercher quand même au cas-où", estime le généraliste.

Traitements

Le traitement dépend bien évidemment de la cause : on traitera les allergies par des médicaments, les mycoses buccales par des antifongiques, et les reflux avec des pansements gastriques et des Inhibiteurs de la Pompe à Protons (IPP). Des bains de bouche peuvent aussi être prescrits.

Remèdes naturels

Toujours avec l'accord de votre médecin, il est possible de traiter les petites affectations par des remèdes alternatifs. Pour la mycose buccale par exemple, un bain de bouche quotidien au bicarbonate peut enrayer la mycose.

Quand consulter ?

Selon le docteur Troalen, il faut consulter si le symptôme de langue qui pique dure plusieurs jours, "ou s'il y a la présence d'une anomalie objectivable, en plus des picotements : par exemple, une langue gonflée ou des lésions sur la langue". Dans tous les cas, une langue d'aspect anormal doit amener à consulter.

Merci au docteur Romain Troalen, médecin généraliste.

Langue qui pique : à cause de quoi ?
Langue qui pique : à cause de quoi ?

Sommaire Description du symptôme Causes de la langue qui pique • Glossite • Bouche brûlante • Allergies • Mycose • Aphte et aliments • Stress • Tabac • RGO, carence, cancer Traitements Remèdes naturels Quand...