Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

Les piqûres de guêpe provoquent le plus souvent des symptômes modérés et qui disparaissent rapidement, sauf chez les personnes allergiques. Traitement des piqûres de guêpe et des réactions allergiques.

Symptômes : gonflement, démangeaisons...

La plupart du temps, une piqûre de guêpe entraîne une simple réaction inflammatoire locale modérée. Le premier signe de la piqûre de guêpe est une vive douleur. Le plus souvent elle est suivie d'un gonflement au niveau de la zone piquée. "Cela forme une petite boule, informe le Dr Jean-Marc Chavigny, dermatologue et allergologue, la réaction peut être beaucoup plus importante. Le gonflement peut alors s'étendre jusqu'à une articulation". Mais comment différencier une piqûre de guêpe d'une piqûre d'abeille si vous n'avez pas vu l'insecte ? L'abeille laisse son dard dans la zone de piqûre contrairement à la guêpe.

Allergie aux piqûres de guêpe

La réaction peut être beaucoup plus violente lorsque la personne piquée est allergique. 1 à 4% de la population est allergique aux piqûres de guêpes ou d'abeille. "Il y a moins d'allergie aux piqûres de guêpe qu'aux piqûres d'abeille et ces allergies sont moins graves", souligne le Dr Jean-Marc Chavigny,

La réaction allergique peut être régionale. "Si deux articulations gonflent dans la zone de la piqûre, il s'agit d'une réaction allergique", explique le dermatologue et allergologue.

La réaction peut être généralisée et modérée : la personne a le plus souvent une urticaire (apparition de plaques rouges qui démangent). Elle peut être généralisée et sévère : c'est le choc anaphylactique. Les signes ? Malaise, nausées, gonflement des lèvres, de la gorge, de la langue, respiration difficile, éruption cutanée...

Photos allergie après une piqûre de guêpe

© Siegfried Kopp - 123RF

Quand consulter ?

  • Le choc anaphylactique est une urgence médicale. Une injection d'adrénaline intra-musculaire doit être faite le plus rapidement possible.
  • Une urticaire après une piqûre de guêpe (ou d'abeille) doit entraîner une consultation médicale. Un bilan allergologique permet d'évaluer la sévérité de l'allergie et d'envisager une désensibilisation selon les cas. "Une désensibilisation est conseillée mais elle est à discuter avec l'allergologue car cette désensibilisation, si elle donne de bons résultats, n'est pas dénuée de risque " indique l'allergologue.

Désensibilisation à l'allergie aux piqûres de guêpe

Cette désensibilisation qui s'effectue sous forme d'injection, nécessite 2 phases :

  • La première phase s'effectue en milieu hospitalier et dure une-demi à une journée : c'est la rushthérapie, phase pendant laquelle le patient reçoit des injections régulières à un rythme déterminé par un protocole précis de façon à atteindre la dose maximale tolérée et protectrice.
  • La seconde phase consiste à effectuer une injection mensuelle, qui peut être pratiquée chez un médecin allergologue, et ceci durant plusieurs années.

Remèdes et traitements : que faire en cas de piqûre de guêpe ?

De petits moyens peuvent aider à prévenir les complications, à diminuer la douleur et la quantité de venin.

Soulager la piqûre de guêpe : antihistaminique, froid, cortisone...

"Le premier geste à faire est de désinfecter la plaie, le dard de la guêpe pouvant apporter des microbes", explique le Dr Jean-Marc Chavigny. "Le froid permet ensuite de calmer la douleur : vous pouvez mettre des glaçons dans un gant humide et appliquer celui-ci sur la zone douloureuse", conseille le médecin. Approcher la lésion d'une source de chaleur (de type briquet) est plutôt déconseillé à cause des risques de brûlure, notamment chez les enfants qui peuvent bouger. "L'application d'une pommade faiblement dosée en cortisone calme l'inflammation", informe le Dr Jean-Marc Chavigny. En cas de réaction allergique localisée (gonflement important) une crème antihistaminique diminue l'œdème.

Appliquer du vinaigre de cidre et des huiles essentielles

L'application de vinaigre de cidre sur un coton peut également vous soulager. Certaines huiles essentielles comme l'huile essentielle de lavande aspic ont des propriétés anti-inflammatoires et anesthésiantes. Attention cependant au risque d'allergies. L'huile essentielle de lavande aspic ne doit pas être utilisée chez les enfants de moins de 7 ans, les femmes enceintes ou qui allaitent.

Aspivenin et risques d'allergie

L'aspivenin permet d'enlever des fractions du venin et de diminuer la quantité de venin mais il ne permet pas de prévenir la réaction allergique aiguë. "Les personnes qui ont une allergie connue aux piqûres de guêpe ou d'abeille doivent avoir sur eux une trousse d'urgence avec un protocole", prévient le dermatologue et allergologue. Celle-ci contient notamment une seringue d'adrénaline auto-injectable.

Merci au Dr Jean-Marc Chavigny, dermatologue et allergologue. 

Que faire en cas de piqûre de guêpe ?
Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

Sommaire Symptômes et gonflement Allergies Piqûre de guêpe en photo Quand consulter ? • Désensibilisation à l'allergie Que faire en cas de piqûre ? • Antihistaminique et cortisone • Vinaigre et huiles essentielles ...