Tigre du platane : piqûre, traitement, comment s'en débarrasser ?

Le tigre du platane est un tout petit insecte qui pique et a sévi particulièrement en Ile-de-France au cours de l'été 2021. Ses piqûres, similaires à celles des puces et punaises, sont sans danger pour l'Homme, mais grattent intensément. Quel traitement en cas de démangeaison ? De bouton ? D'allergie ?

Tigre du platane : piqûre, traitement, comment s'en débarrasser ?
© Corythucha Ciliata (Tigre du Platane) - Eduardo Gonzalez - 123RF

Encore peu connu, le tigre du platane est un tout petit insecte qui, comme son nom l'indique, se niche dans les platanes. Lorsque les beaux jours arrivent, la femelle pond entre 200 et 300 œufs sur les feuilles et prolifère. C'est donc au printemps et en été que ce nuisible agace et pique les humains. Cette petite bête est discrète, elle pique sans bruit et provoque des petits boutons rouges, ressemblant à des petites piqûres de punaise de lit. Si ses piqûres démangent, elles ne sont pour autant pas dangereuses. L'Ile-de-France, et surtout les Hauts-de-Seine, ont été particulièrement touchés au cours de l'été 2021. Quels sont les symptômes d'une piqûre ? Que faire en cas d'allergie ? De boutons qui grattent fort ? Quels sont les meilleurs traitements contre les démangeaisons ?

Corythucha Ciliata
Corythucha Ciliata ou tigre du platane © Eduardo Gonzalez - 123RF

Définition, photo : qu'est-ce que le tigre du platane ?

Le tigre du platane (de son nom officiel Corythucha ciliata) est un insecte piqueur-suceur volant peu connu et particulièrement discret, car il est transparent et minuscule. Il mesure environ 3 mm de long et ressemble à une punaise avec, sur son corps, un motif de filet de pêche, d'où l'un de ses surnoms : la punaise réticulée du platane. Il possède des ailes membraneuses et blanches - quasiment translucides - faisant penser à de la dentelle. En hiver, il se cache sous l'écorce du platane pour se protéger du froid. Mais dès que les températures commencent à remonter, il se développe au printemps, à partir du mois d'avril.

Localisation : où se trouve-t-il ?

Comme son nom le laisse deviner, le tigre du platane se niche dans les platanes et se nourrit en suçant la sève des feuilles jusqu'à leur décoloration. On le croise donc dans les rues bordées de platanes, les parcs et jardins. Le miellat collant qu'il produit peut se retrouver sur les vêtements, les cheveux, le mobilier d'extérieur, les pare-brise et carrosseries des voitures... Sans être dangereux, il entraîne une forte nuisibilité pour les riverains et les promeneurs. Cet insecte est d'abord apparu en Amérique du Nord, aux Etats-Unis, en Italie dans les années 1960, puis dans le sud de la France (Antibes) dans les années 1970. Depuis le début des années 2000, il est particulièrement présent en Ile-de-France car le platane est l'arbre d'alignement le plus représenté dans les villes. Dans les Hauts-de-Seine, le platane représente près de 40% du patrimoine arboré. Le tigre du platane peut envahir les habitations, se coller aux murs ou aux meubles, mais il n'y restera pas très longtemps car il ne pourra pas se nourrir.

Symptômes, boutons : comment reconnaître une piqûre ?

Le tigre du platane cause des dommages avant tout esthétiques car ils rongent les feuilles du platane. Il affaiblit l'arbre et l'expose à des maladies et des champignons. En revanche, il n'est pas dangereux pour l'Homme quand il le pique. Les piqûres de tigre du platane se manifestent par des boutons :

  • rouges
  • de petite taille (comme les boutons causés par les punaises ou puces de lit)
  • qui démangent intensément, surtout les peaux sensibles.

Que faire en cas d'allergie ?

Pour le moment, aucun cas d'allergie au tigre du platane n'a été recensé. Les boutons disparaissent spontanément au bout de quelques jours. 

Quel est le traitement en cas de piqûre ?

Comme dit précédemment, la piqûre de tigre du platane est inoffensive pour l'Homme. Cet insecte ne risque pas de transmettre une maladie ou une infection. Aucun traitement n'est en théorie nécessaire. Pour calmer les démangeaisons, une crème apaisante (à base d'huiles essentielles de calendula, camomille et lavande, ou d'aloe vera par exemple) peut vous être conseillée par votre pharmacien.  

Comment s'en débarrasser ?

Pour savoir si le tigre du platane est présent dans votre jardin, observez les feuilles de vos arbres à la loupe. S'il est présent, vous verrez une décoloration jaune sur les feuilles, des larves et des petits amas d'excréments noirs. 

Difficile de s'en protéger tellement le tigre du platane est discret. Néanmoins, si vous constatez sa présence dans votre jardin, vous pouvez :

  • traiter les troncs des arbres à base de nématodes (tous petits vers qui parasitent le système digestif des tigres du platane)
  • badigeonner les troncs des arbres d'une huile végétale, pour asphyxier les insectes.
  • pulvériser les troncs des arbres avec un jet à haute pression. 
  • en automne, enlever de votre rue ou de votre jardin toutes les feuilles mortes et autres débris végétaux.

Les villes qui sont particulièrement envahies par les tigres du platane mettent en place des solutions pour en venir à bout, notamment :

  • Le traitement des troncs d'arbres avec des nématodes ou une huile végétale.
  • La diversification des plantations avec de nouvelles essences d'arbres
  • La plantation de végétation hôte favorisant les insectes auxiliaires
  • La pratique de la taille douce.

Source : Fiche sur le tigre du platane, publiée sur le site du département des Hauts-de-Seine

Piqûres