Douleur à l'orteil : causes, symptômes et solutions

Nos pieds n'ont pas vraiment la belle vie : ils supportent notre poids toute la journée, parfois engoncés dans des chaussures trop étroites… De petits maux finissent pas apparaître (ampoules, cors, etc.). Mais si l'orteil devient douloureux, il peut s'agir d'une infection ou d'un problème articulaire.

Causes : fracture, infections, crise de goutte

La douleur à l'orteil peut faire suite à un traumatisme (contusion, luxation ou fracture). La présence d'une callosité, due au port de chaussures inadaptées, peut aussi provoquer des douleurs plus ou moins intenses et gêner la marche, comme nous l'explique K. Poirier, pédicure-podologue : "Les cors et durillons sont provoqués par un défaut d'appui et/ou un frottement avec la chaussure. Ils sont généralement localisés au niveau de la pulpe du gros orteil, sur le bord externe du gros orteil ou même au niveau de l'espace interdigital (frottement entre le gros orteil et le deuxième orteil). On peut également trouver un ou des cor(s) dans les sillons de l'ongle ou même sous l'ongle."

Parfois, la douleur est d'origine infectieuse : des frottements répétés ou un ongle incarné peuvent par exemple entraîner des plaies qui s'infectent rapidement. Les personnes diabétiques notamment sont sujettes à ces infections, de par la perte de sensibilité au niveau des nerfs de contact : les petites blessures ne sont pas perçues suffisamment tôt et finissent par s'infecter.

Par ailleurs, un gros orteil douloureux, rouge et enflé peut être le signe typique d'une crise de goutte, la plus fréquente des arthrites inflammatoires de l'homme adulte et âgé.

La présence d'arthrose sur l'articulation, une pathologie que l'on nomme hallux rigidus, peut elle aussi expliquer la douleur ; elle entraîne peu à peu une raideur de l'orteil. Enfin, l'hallux valgus, communément appelé "oignon" est lui aussi particulièrement douloureux : il s'agit d'une déformation osseuse qui dévie peu à peu le gros orteil de son axe. "On peut suspecter un hallux valgus très tôt, même chez l'enfant, notamment dans le cas d'un hallux valgus héréditaire, avertit notre spécialiste. La déformation se voit rapidement, le gros orteil ayant tendance à dévier vers l'extérieur."

Symptômes : orteil rouge, enflé

Selon l'origine de la douleur, l'orteil peut apparaître rouge et enflé, déformé et/ou présenter une plaie cutanée. Un épaississement de la peau, sous forme de cor ou de durillon, peut également être observé. "Dans le cas d'un hallux valgus provoqué par le port de chaussures inadaptées (pointues et à talons hauts), la crise inflammatoire articulaire entre le premier métatarsien et la première phalange sera le premier signe de l'apparition de l'hallux valgus", précise K. Poirier.

Traitement : la visite chez le podologue

Pour les cors et durillons, une visite chez un professionnel est vivement conseillée : "Seul un pédicure-podologue traite ces affections, souligne K. Poirier. Il enlève sans douleur les cors et les durillons, limite leur réapparition en proposant des protections, donne des conseils de chaussage pour éviter tout nouveau frottement et propose un appareillage adapté pour modifier les appuis si nécessaire."

Un ongle incarné doit quant à lui être traité au plus vite pour éviter une sévère infection et la formation d'un bourgeon : "Afin d'éviter l'ongle incarné, il faut couper ses ongles droits, régulièrement, avec une pince ou un coupe-ongle, conseille notre experte. Il ne faut pas essayer d'aller dans les coins, mais limer les angles. En outre, il faut veiller à traiter une éventuelle transpiration excessive, qui aurait tendance à ramollir la peau et ainsi favoriser la pénétration de l'ongle dans les sillons. Enfin, le port de chaussures trop pointues ou trop serrées est à éviter. "

Si la présence d'arthrose est confirmée, le port de semelles orthopédiques et des séances de kinésithérapie peuvent permettre de soulager les symptômes.

Si l'hallux valgus devient trop douloureux au quotidien, des orthèses plantaires adaptées sur-mesure par le pédicure-podologue et des chaussures plus larges, moins hautes et sans coutures permettent de soulager les douleurs. Si l'hallux valgus est trop important et douloureux, sa correction par chirurgie peut également être envisagée.

Quand consulter ?

Les cors et durillons peuvent gêner la marche : il est conseillé de les faire retirer par un pédicure-podologue. En l'absence d'une maladie chronique (de type diabète, pathologie cardiaque, immunodépression, etc.), une douleur liée à un ongle incarné ne relève pas de l'urgence médicale s'il est rapidement pris en charge par le pédicure-podologue. Néanmoins, il faut veiller à bien soigner la plaie pour éviter l'évolution de l'infection : si aucune amélioration n'est constatée sous 48 heures, il est conseillé de consulter un médecin.

Douleur à l'orteil : causes, symptômes et solutions
Douleur à l'orteil : causes, symptômes et solutions

Sommaire Causes Symptômes Traitements Quand consulter ? Causes : fracture, infections, crise de goutte La douleur à l'orteil peut faire suite à un traumatisme (contusion, luxation ou fracture). La présence d'une...

Autour du même sujet