Quels sont les dangers du Doliprane ?

Le Doliprane est un médicament à base de paracétamol indiqué en cas de douleur (maux de tête, courbatures, douleurs dentaires...) et de fièvre. Délivré avec ou sans ordonnance, il peut s'avérer dangereux... Rappel des précautions à prendre.

Quels sont les dangers du Doliprane ?
© 123RF-Aleksandr Davydov

C'est quoi le Doliprane ?

La substance active de ce médicament est le paracétamol. Doliprane® est un antalgique (calme la douleur) et un antipyrétique (fait baisser la fièvre). Il est utilisé pour traiter la douleur et/ou la fièvre, par exemple en cas de maux de tête, d'état grippal, de douleurs dentaires, de courbatures, de règles douloureuses. Il peut également être prescrit par votre médecin dans les douleurs de l'arthrose. Le délai d'action est d'environ 30 à 60 minutes selon la forme pharmaceutique (comprimés, suppositoires...).

Quels sont les dangers possibles du Doliprane ?

En cas de surdosage, le paracétamol présent dans le Doliprane® (et d'autres médicaments) peut entraîner des lésions graves du foie irréversibles. Le terme surdosage s'entend par l'utilisation d'un dosage non adapté, une dose trop importante par prise ou par jour, et un délai minimum entre les prises non respecté.  La mauvaise utilisation du paracétamol est la première cause de greffe hépatique d'origine médicamenteuse en France. Face à ces dangers, l'Agence nationale du médicament a décidé de retirer les médicaments à base de paracétamol du libre accès dans les pharmacies françaises, à partir du 15 janvier 2020.

Prendre la dose la plus faible, le moins longtemps possible.

Quelles précautions prendre avec le Doliprane ?

  • Prendre la dose la plus faible, le moins longtemps possible.
  • Respecter la dose maximale par prise, la dose maximale quotidienne (60 mg/kg par jour (sans dépasser 3 g par jour)), l'intervalle minimum entre les prises (au moins 4 heures en temps normal et au moins 8 heures en cas de pathologie grave des reins (insuffisance rénale sévère)) et la durée maximale de traitement recommandée (3 jours en cas de fièvre, 5 jours en cas de douleur, en l'absence d'ordonnance).
  • Vérifier la présence de paracétamol dans les autres médicaments (utilisés pour douleurs, fièvre, allergies, symptômes du rhume ou état grippal)
  • Ne pas associer plusieurs médicaments contenant du paracétamol afin d'éviter de dépasser la dose quotidienne recommandée.
  • "La prise de gélules ou de comprimés est contre-indiquée chez l'enfant avant l'âge de 6 ans car il risque d'avaler de travers et de s'étouffer" rappelle le généraliste.
  • "Si la douleur persiste plus de 5 jours ou la fièvre plus de 3 jours, ou en cas d'efficacité insuffisante ou de survenue de tout autre signe, ne pas continuer le traitement sans avis médical", insiste notre interlocuteur.
  • Prévenez votre médecin si c'est le cas, mais également en cas de maladie du foie ou des reins, et d'alcoolisme chronique.
  • L'utilisation de ce médicament est déconseillée chez les personnes présentant une intolérance au lactose, un déficit en lactase de Lapp ou bien un syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose (maladies héréditaires rares). 
  • Doliprane® ne doit pas être utilisé en cas d'allergie ou d'hypersensibilité connue au paracétamol ou à l'un des constituants (en particulier au blé en raison de la présence d'amidon de blé), ni en cas de maladie grave du foie.
  • Signalez que vous ou votre enfant prenez ce médicament si votre médecin vous prescrit un dosage du taux d'acide urique dans le sang. Si vous ou votre enfant prenez ou avez pris un autre médicament récemment, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Posologie

La dose quotidienne de paracétamol recommandée est d'environ 60 mg/kg par jour, à répartir en 4 ou 6 prises, soit environ 15 mg/kg toutes les 6 heures ou 10 mg/kg toutes les 4 heures. La dose maximale à ne pas dépasser est en général de 3 g/jour. "Il arrive parfois, sous réserves des cas nécessitant un avis médical, pour des douleurs plus intenses la dose puisse être augmentée à 4 g/j pour une courte durée" explique le Dr Jean-Luc Leymarie, médecin généraliste. Le traitement est limité à une durée 5 jours en cas de douleurs et à une durée de 3 jours en cas de fièvre.

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose simple que vous avez oublié de prendre. En cas de surdosage ou bien d'intoxication accidentelle, prévenir en urgence un médecin.

Doliprane® chez l'enfant

Chez l'enfant, la posologie du paracétamol dépend du poids et non de l'âge. La dose quotidienne recommandée est d'environ 60 mg par kilo et par jour, à répartir en 4 ou 6 prises, sans dépasser 3 grammes par jour. Si vous ne connaissez pas le poids de l'enfant, il faut le peser afin de lui donner la dose la mieux adaptée.

Le paracétamol existe en effet sous de nombreux dosages, permettant d'adapter le traitement au poids de chaque enfant.

  • Pour les enfants ayant un poids de 27 à 40 kg (environ 8 à 13 ans), la posologie est de 1 comprimé de 500 mg par prise, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 comprimés par jour.
  • Pour les enfants ayant un poids de 41 à 50 kg (environ 12 à 15 ans), la posologie est de 1 comprimé de 500 mg par prise, à renouveler si besoin au bout de 4 heures, sans dépasser 6 comprimés par jour.
  • Pour les enfants dont le poids est supérieur à 50 kg (à partir d'environ 15 ans), la posologie usuelle est de 1 ou 2 comprimés à 500 mg par prise (selon l'intensité de la douleur), à renouveler si nécessaire au bout de 4 heures minimum. Il n'est généralement pas nécessaire de dépasser 3 g de paracétamol par jour, soit 6 comprimés par jour. Cependant, en cas de douleurs plus intenses, et sur conseil de votre médecin, la dose totale peut être augmentée jusqu'à 4 g par jour, soit 8 comprimés par jour.

Chez l'enfant, les prises doivent être régulièrement espacées de préférence de 6 heures et d'au moins 4 heures, y compris la nuit.

Doliprane chez le bébé

Pour faire baisser la fièvre de bébé, donnez-lui uniquement du paracétamol (Doliprane sirop 2,4%). Maximum 60 mg par kilo et par jour, à répartir en 4 ou 6 prises, soit environ 15 mg/kg toutes les 6 heures ou 10 mg/kg toutes les 4 heures.

Effets secondaires et indésirables connus

Comme tous les médicaments, Doliprane® est susceptible d'avoir des effets indésirables, même si tout le monde n'y est pas sujet. Dans certains cas rares, il est possible que survienne une éruption ou une rougeur cutanée ou une réaction allergique pouvant se manifester par un brusque gonflement du visage et du cou ou par un malaise brutal avec chute de la pression artérielle. Il faut alors immédiatement arrêter le traitement, le signaler à votre médecin et ne plus jamais reprendre de médicaments contenant du paracétamol. Exceptionnellement, des modifications biologiques qui nécessitent un contrôle du bilan sanguin ont pu être observées : taux anormalement bas de certains globules blancs ou de certaines cellules du sang comme les plaquettes pouvant se traduire par des saignements de nez ou des gencives. Dans ce cas, consultez un médecin. Si vous notez des effets indésirables non mentionnés dans cette notice, ou bien si certains effets indésirables s'aggravent, veuillez en informer votre médecin ou votre pharmacien. Tenir hors de portée et hors de vue des enfants.

Validé par le Dr Jean-Luc Leymarie, médecin généraliste à Rueil-Malmaison (92).

Conseils médicaments