Mâchoire bloquée : quelles solutions ?

L'articulation de la mâchoire, ou articulation temporo-mandibulaire, est l'une des plus complexes. Certains troubles peuvent provoquer un dysfonctionnement plus ou moins douloureux, allant jusqu'au blocage. Quels exercices faire pour soulager la douleur ?

Définition : qu'appelle-t-on "mâchoire" ?

L'articulation temporo-mandibulaire (ATM) relie la mâchoire au côté de la tête devant l'oreille. Il s'agit d'une articulation double et aux mouvements synchronisés : elle s'ouvre, se ferme, glisse d'un côté vers l'autre. Lorsque les deux articulations manquent de coordination, cela provoque des troubles temporo-mandibulaires (TTM) et peut bloquer la mâchoire.

Symptômes d'une mâchoire bloquée

Les symptômes les plus courants d'un blocage de la mâchoire sont sonores :

  • des bruits de craquement ou de crépitement lors de la mastication, ou en ouvrant la bouche.
  • une douleur antérieure aux oreilles plus ou moins forte,
  • une sensibilité musculaire,
  • des céphalées (maux de tête).

En cas de blocage complet, l'ouverture de la mâchoire est difficile. L'articulation se disloque en position semi-fermée ou ouverte et la mastication est douloureuse. Les symptômes d'un blocage de la mâchoire peuvent être aigus ou bien chroniques et persister dans le temps.

Mâchoire bloquée et appareils dentaires

Les traitements orthodontiques comme les appareils dentaires ne sont pas à l'origine de troubles temporo-mandibulaires, y compris d'un blocage de la mâchoire. Cependant, dans certains cas, c'est un traitement orthodontique qui peut aider à résoudre un problème récurrent de mâchoire bloquée.

Causes : choc, coup, impact lors d'un sport, accident de la route...

Certains chocs ou traumatismes sont susceptibles de provoquer un blocage de l'articulation, par exemple suite à un impact violent dans une activité sportive, un accident de la circulation ou un coup reçu à la mâchoire.

Serrer la mâchoire et de grincer des dents la nuit, est un facteur de risque important.

D'autres causes de blocage de la mâchoire ont été identifiées. Le bruxisme, le fait de serrer la mâchoire et de grincer des dents la nuit, est un facteur de risque important, de même que le stress ou le fait de se ronger les ongles. Les troubles temporo-mandibulaires peuvent aussi faire suite à un mauvais alignement des mandibules ou des dents (malocclusion), ou à une extraction dentaire mal équilibrée.

Facteurs de risque

Le bruxisme, le stress, la pratique d'un sport violent et le mauvais alignement des mandibules et/ou des dents sont des facteurs de risque d'un blocage de la mâchoire. Certaines pathologies, comme l'arthrose et l'arthrite rhumatoïde sont aussi des facteurs à prendre en compte.

Diagnostic

Le diagnostic est clinique, et il est établi par le médecin traitant ou par un spécialiste (stomatologue, ORL ou dentiste). Les causes sont recherchées lors de l'interrogatoire médical.

Traitement : que faire en cas de mâchoire bloquée ?

  • Le traitement de première intention est symptomatique, pour réduire la douleur et favoriser le repos de la mâchoire : prise d'un antidouleur, d'un myorelaxant, et pose de glace. L'alimentation peut être adaptée pour éviter les aliments trop durs.
  • La prise en charge est ensuite fonctionnelle : exercices de la mâchoire, relaxation musculaire, correction des postures. Les troubles faisant suite à une malocclusion peuvent être traités en orthodontie ou en chirurgie.

Exercices

Appelée aussi "gymnothérapie", certains exercices permettent de soulager les sensibilités et l'inconfort lie au blocage de la mâchoire. Réalisés une à trois fois par jour, ils doivent se faire en douceur, sans jamais provoquer de douleurs. Dans un endroit calme, assis confortablement, débutez par un échauffement musculaire en appliquant de part et d'autre du visage deux gants de toilettes humides et chauds pendant trois à cinq minutes.

Tout en respirant tranquillement, étirez votre mâchoire lentement et en douceur. Ouvrez la bouche en inspirant et en guidant avec le doigt, puis relâchez pour fermer en expirant. Faites ce mouvement pendant 3 à 5 minutes, au minimum trois fois par jour.

Les conseils du médecin

Dans le cas où un traitement dentaire est nécessaire (couronnes, implants dentaires, prothèse ou orthodontie) il est fortement recommandé de ne débuter le traitement qu'après avoir résolu les symptômes (douleurs, blocages ou inconfort dentaire) par une méthode réversible comme des orthèses.

Mâchoire bloquée : quelles solutions ?
Mâchoire bloquée : quelles solutions ?

Sommaire Définition Symptômes Appareil dentaire Causes Facteurs de risque Diagnostic Traitements Exercices Conseils du médecin Définition : qu'appelle-t-on "mâchoire" ? L'articulation temporo...