Règles Covid au Nouvel An : nombres de personnes, test, masque...

Chargement de votre vidéo
"Règles Covid au Nouvel An : nombres de personnes, test, masque..."

Nombre de personnes, distance, masque, test, amende, voyage... En pleine épidémie de Covid-19, la soirée du Nouvel An 2020 a imposé plusieurs consignes sanitaires pour réduire les risques de transmission du virus. Liste des mesures et restrictions pour le 31 décembre.

Malgré l'épidémie de Covid-19, fêter le Nouvel An n'a pas été interdit le 31 décembre 2020. Mais pour éviter un pic de contaminations le soir de la Saint-Sylvestre, le gouvernement a mis en place une série de recommandations sanitaires. A commencer par un couvre-feu de 20 heures à 6 heures du matin, empêchant les déplacements (sauf motifs impérieux compris dans l'attestation) durant la nuit du 31 décembreLes bars, restaurants et boîtes de nuit n'étaient pas ouverts. Les salles des fêtes et polyvalentes ne pourront pas accueillir du public. Tests, consignes de sécurité, nombre de personnes maximum... Guide de la Saint-Sylvestre 2021-2021 sans risque.

Quelles sont les mesures sanitaires pour Nouvel An ?

La soirée du Nouvel An 2020 n'a pas ressemblé à celle des années précédentes. Les possibilités étaient : 

  • Rester dîner chez soi avec les membres de son foyer et envisager de célébrer la nouvelle année un peu plus tard en 2021 avec les amis et proches lorsque les conditions sanitaires seront propices aux rassemblements.
  • Rester dîner chez soi avec les membres de son foyer et organiser un appel en visio avec ses proches.
  • Se réunir à 6 adultes maximum : "Est-ce qu'on peut inviter quelques personnes chez soi qui arriveront avant 20 heures et qui partiront après 6 heures ? Oui ce sera possible mais l'objectif est de limiter au maximum les mouvements" a déclaré Jean Castex lors de la conférence du 10 décembre.

Pour célébrer le Nouvel An chez soi, ou chez des amis ou de la famille, il fallait arriver avant 20 heures et repartir après 6 heures du matin. Pour réduire les risques de contamination, il était nécessaire de prendre un certain nombre de précautions :

► Organiser les festivités en amont afin de prévoir toutes les situations et envisager un plan B si besoin.

► S'isoler ou limiter les contacts pendant la semaine qui précède les retrouvailles. L'exécutif recommande de limiter ses interactions au cours des 5 jours qui précèdent le rassemblement. Concrètement, si on veut être prudent le soir de la Saint-Sylvestre, il est conseillé de limiter les rencontres et de rester le plus possible chez soi du samedi 26 au jeudi 31 décembre

► Renoncer à rejoindre sa famille ou ses amis en cas de contacts à risque ou si on présente des symptômes. Par exemple, on peut utiliser l'application TousAntiCovid qui permet de savoir si on a été en contact avec des personnes malades.

► Se laver les mains régulièrement, garder le maximum de distance, nettoyer les surfaces touchées par tout le monde (meubles, poignées de portes...) ;

► Aérer les espaces intérieurs 10 minutes toutes les heures (la durée d'aération dépend du volume de la pièce et du renouvellement de l'air). Si c'est un petit appartement, aérer entre 15 et 20 minutes. 

► Adapter le plan de table pour le repas, avec une jauge de 6 adultes maximum (sans compter les enfants), en espaçant les convives avec une distance plus importante pour les personnes présentant le plus de risques du fait de leur âge ou de comorbidités. Idéalement, il faut compter 4 m² par personne (soit un espace de 1 m de chaque côté), selon le Haut Conseil de la Santé publique. 

Porter systématiquement le masque jusqu'au moment où on mange, puis le remettre pour continuer à discuter entre deux plats ainsi qu'à la fin du repas.

► Éviter de partager des objets : par exemple, mettre des piques sur les toasts ou les petits fours pour éviter de les prendre avec la main, ne pas se passer les plats, mais privilégier le service par une seule personne. Concrètement, une seule personne doit manipuler les ustensiles de service. Préférer les portions individuelles plutôt que les grands plats familiaux.

► Ne pas s'embrasser ou se serrer dans les bras pour se dire bonjour ou se souhaiter une bonne année à minuit. 

► Réduire le temps passé ensemble et sortir à l'extérieur lorsque cela est possible.

Combien de personnes maximum au Nouvel An ?

Lors d'une conférence de presse du 10 décembre, le Premier ministre Jean Castex a recommandé de limiter les rassemblements et les repas à table à 6 adultes maximum de manière générale et pendant les fêtes (les enfants ne sont pas comptés). "Au-delà de six, on prend des risques", avait insisté le Pr Eric Caumes, chef de service des maladies infectieuses à la Pitié Salpêtrière, interviewé sur RMC le 27 novembre.

Faut-il se faire tester avant Nouvel An ?

Les "tests de confort" ne doivent pas rassurer à 100% !

Faire un test n'est pas obligatoire avant de se réunir avec ses proches. En revanche, cela reste envisageable. A noter qu'il y a toujours un risque de "faux négatif" (le test ne parvient pas à détecter la charge virale dans l'organisme alors que celle-ci est bien présente) et que ces tests préventifs favorisent l'engorgement des laboratoires, des pharmacies et des cabinets qui les réalisent. Les médecins ne sont pas tous d'accord sur le dépistage systématique avant les fêtes. "Il faut distinguer les gens qui ont des symptômes (toux, fièvre…) Ceux-là doivent absolument aller voir un médecin [qui pourra leur proposer de faire] un test antigénique ou un test PCR", explique Francis Blanchecotte, Président du syndicat national des biologistes, mardi 8 décembre sur Europe 1. En revanche, "pour tous les gens qui sont asymptomatiques, s'ils ont pris toutes les précautions, ont respecté des mesures barrières, il n'y a pas de raison fondamentale de se faire tester" avant les fêtes, poursuit-il. Il ne faut pas qu'on soit submergé par des tests que j'appellerai de confort".  Dans une note d'éclairage du 14 décembre, le Conseil Scientifique préconisait la réalisation de tests avant les soirées de réveillon du 24 et 31 décembre. 

>> Donc, si on souhaite se faire tester avant le Nouvel An, il est conseillé de réaliser le test entre 48h et 24h avant les festivités, soit entre le 29 et le 30 décembre. La personne doit absolument s'isoler sans attendre le résultat du test. Un test antigénique peut être réalisé si le début des symptômes est récent (< à 3 jours) et un test RT-PCR si le début des symptômes est plus ancien (⩾4 jours).

>> Dans tous les cas, "le test n'est pas un totem d'immunité", avait indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran le 10 décembre. Il n'offre pas la garantie d'être non porteur du virus le soir du 31 décembre. Autrement dit, un test négatif ne peut pas rassurer à 100% et ne doit pas justifier l'abandon des gestes barrières et des recommandations sanitaires.

Faut-il faire un auto-confinement avant le Nouvel An ?

Toujours dans sa note d'éclairage du 14 décembre, le Conseil Scientifique recommandait "un auto-confinement préventif des personnes qui ont prévu de passer les fêtes de fin d'année avec des personnes à risque (anciens ou personnes fragiles)". Chez les adultes, il s'agit de restreindre au maximum ses contacts une semaine avant le 31 décembre, en particulier pour ceux qui souhaitent passer des fêtes en famille. Ces derniers doivent être encouragés, s'ils le peuvent, à prendre des congés pendant cette période, à défaut, le télétravail est à privilégier. Dans tous les cas, il préconisait de limiter au maximum les réunions familiales et amicales en particulier durant cette période de fin d'année en en discutant les raisons avec son entourage.

Où peut-on voyager pour le Nouvel An ?

En France, les déplacements entre les régions étaient permis depuis le 15 décembre et donc pendant le Nouvel An. Il était également possible de se rendre dans une station de ski ou à la montagne pour passer le Réveillon. Les remontées mécaniques et les équipements collectifs n'étaient toutefois pas ouverts. Enfin, il était possible de réveillonner à l'étranger car les frontières étaient ouvertes.

Quelles amendes ?

Les contrôles de police étaient renforcés la nuit du Nouvel An 2020-2021. Etaient passibles d'amende :

→ Les déplacements non justifiés par attestation entre 20 heures et 6 heures du matin : 135 euros pour non-respect du couvre-feu.

→ Le tapage nocturne. Les forces de l'ordre peuvent se rendre à une soirée et dresser une amende de 68 euros pour tapage nocturne. Les agents n'ont pas le droit de pénétrer dans le domicile sans permission, la constatation se fait sur le pas de la porte.

Source : Fêtes de fin d'année : les recommandations sanitaires, Service-Public.fr, le 10 décembre 2020