Quel régime suivre quand on a du diabète ?

L'alimentation est la première clé de prise en charge du diabète. Quel régime alimentaire suivre en cas de diabète de type 1, de type 2 ou gestationnel ? Faut-il bannir tous les sucres ? Réponses avec Catherine Conan, diététicienne-nutritionniste.

Définition 

Le diabète est une maladie chronique métabolique qui se traduit par une hyperglycémie chronique (augmentation du taux de sucre dans le sang). Il existe plusieurs types de diabètes mais les plus connus sont : le diabète de type 1 ou diabète insulinodépendant qui se caractérise par une carence totale en insuline d'où des injections pluriquotidiennes d'insuline et le diabète de type 2 appelé également diabète gras ou non insulinodépendant (le plus fréquent et associé à l'obésité) qui se caractérise par une carence partielle de la sécrétion d'insuline couplée à une résistance à l'action de l'insuline. Dans les deux cas, l'hyperglycémie étant commune, la surveillance de l'alimentation est la clé de voûte du traitement.

Quel régime pour un diabétique insulinodépendant (type 1) ?

L'alimentation bien conduite permet de mieux contrôler sa glycémie et d'éviter ainsi au long terme les complications du diabète, à savoir cardio-vasculaires, rénales (insuffisance rénale), ophtalmiques (cécité)… Contrairement aux idées reçues, un régime draconien en sucres n'est pas souhaitable et supprimer le pain et les féculents n'est pas une bonne idée ! Les produits sucrés doivent être consommés de façon raisonnable à la fin d'un repas.

Attention : les produits affichés sans sucre comme les compotes ou le chocolat contiennent des sucres parfois en quantité plus importante que les produits standards !

Il faut réduire globalement les apports en sucres mais surtout bien les choisir. 

Il faudra privilégier des aliments dits à IG bas (index glycémique bas) : comme les produits complets (pain aux céréales, pain complet, pâtes semi-complètes), le riz basmati, les légumes secs (lentilles, pois chiches, pois cassés…), à IG moyen comme les fruits frais plutôt que des aliments à IG élevés comme la baguette fraîche, la purée, les pâtes et semoules, le sucre, la confiture… plutôt réservés à des incidents hypoglycémiques. Une part belle sera donc réservée aux légumes cuits, aux fruits frais, la volaille, les poissons, les huiles végétales crues de préférence.

Quel régime pour un diabétique non insulinodépendant (type 2) ?

Ce diabète est généralement l'apanage des personnes âgées de plus de 40 ans en surcharge pondérale ou présentant un petit embonpoint. Il importe donc de faire en sorte de perdre du poids avec la mise en place d'un régime hypocalorique mais non triste en opérant un changement d'habitudes alimentaires. Une perte de poids permet de rétablir le profil glycémique et prévenir les complications.

L'ennemi ici : les graisses !

Optez pour : une consommation de féculents, fruits, légumes, lait et produits laitiers au détriment de celle du sucre et des produits sucrés. Aussi, l'ennemi de vos artères n'est pas tant le sucre mais les graisses.

Évitez : les viandes en sauce, les plats cuisinés du commerce, les charcuteries, les fromages, la crème fraîche, le beurre cuit en grandes quantités, les fritures, les biscuits apéritifs, les viennoiseries… car ces aliments sont riches en graisses saturées néfastes pour le cœur et les vaisseaux.

Choisissez de préférence: de bonnes graisses pour l'assaisonnement, à savoir des matières grasses végétales comme l'huile de colza ou de tournesol pour leur apport en acides gras indispensables et en certaines vitamines liposolubles comme la vitamine E (anti-oxydante). Pour les cuissons, optez pour l'huile d'olive en petites quantités.

Côté boissons alcoolisées, jouez la modération ! Mais l'alimentation seule ne suffit pas, il convient d'y adjoindre une dose d'activité physique.

Quel régime pour un diabète gestationnel ?

Le diabète gestationnel qui peut survenir pendant la grossesse et qui disparaît après l'accouchement correspond à un trouble de la tolérance au glucose chez des femmes qui n'avaient pas de diabète jusque là. Il se traduit par une glycémie à jeun élevée due aux hormones placentaires qui ont une action antagoniste à l'insuline. Une alimentation équilibrée contrôlée en qualité et en quantité suffit à maintenir une glycémie stable, 3 repas à heures régulières et 2 collations en contrôlant la glycémie à jeun et après chaque repas. Ne sautez pas de repas !

Exemple de menu sur une journée-type

Petit déjeuner : Thé nature + Bol de flocons d'avoine/ fruits rouges frais / sirop d'agave + Fromage blanc nature

Déjeuner : Mâche vinaigrette aux agrumes + Poulet rôti et quinoa + Yaourt nature aux graines de lin + Compote de pommes sans sucre ajouté

Collation : Pain au céréales et chocolat noir

Diner : Gazpacho maison + Œuf cocotte + Riz basmati + Yaourt nature + Salade de fruits frais de saison

Alcool et diabète : la bière est le pire boisson !

Il est important de savoir que l'alcool contient du sucre, pouvant être à l'origine de l'augmentation de la glycémie suivi d'un risque d'hypoglycémie ; l'effet est potentialisé si la consommation a lieu à jeun et sans manger. La bière a un IG de 110, ce qui est considérable. C'est donc la boisson phare à éviter chez un diabétique. Les cocktails à base de fruits et de boissons alcoolisées sont également sources de déséquilibre du diabète car riches en sucres, en alcool et par conséquent en calories. Cependant, une consommation de vin rouge à raison de 1 à 2 verres par jour est raisonnable.

Mes conseils de diététicienne

L'alimentation conseillée aux diabétiques est identique à celle recommandée à la majorité des personnes. Une alimentation équilibrée, variée et diversifiée combinée à une dose de sport adaptée. Les repas doivent être fractionnés en 3 repas principaux et 2 collations si nécessaire, ne sautez pas de repas, consommez des féculents, des fruits et légumes à chaque repas, évitez les aliments trop concentrés en sucres. Troquez les plats cuisinés du commerce par des plats cuisinés maison. Pensez à boire de l'eau surtout s'il fait chaud ou en cas d'activité sportive; évitez les boissons sucrées. Café, thé, infusion peuvent faire partie de votre quotidien mais sans sucre ajouté.

Quel régime suivre quand on a du diabète ?
Quel régime suivre quand on a du diabète ?

Sommaire Définition Régime diabète de type 1 Régime diabète de type 2 Régime diabète gestationnel Menu Alcool et diabète Conseils de la diététicienne Définition  Le diabète est une maladie chronique métabolique qui...