Daltonisme : comment savoir si on est daltonien ?

Le daltonisme est une maladie génétique affectant la perception des couleurs. Le daltonien peut par exemple ne pas voir le rouge et le vert ou ne voir qu'en noir et blanc. Types de daltonisme, signes caractéristiques, tests, solutions...

Daltonisme : comment savoir si on est daltonien ?
© Olena Kachmar-123RF

Le daltonisme est une maladie génétique touchant surtout les hommes (8 % des hommes souffrent de daltonisme contre 0,5 % seulement de femmes). Trop souvent réduit à une incapacité à voir le rouge ou le vert, il existe en réalité plusieurs degrés de daltonisme. Bien que cette maladie ne se traite pas encore complètement, les personnes atteintes développent en général d'autres façons de voir le monde.

Définition

Le daltonisme la plus connue des dyschromatopsies (maladie touchant la perception des couleurs). Décrit par le chimiste anglais John Dalton au 18e siècle, le daltonisme est une maladie génétique qui touche les chromosomes sexuels Y et X. Si l'œil normal perçoit les trois couleurs fondamentales grâce à trois types de cellules rétiniennes appelées "cônes", le daltonien peut souffrir d'un dysfonctionnement de ses cônes ou bien ne pas en être pourvus du tout.

Type de daltonisme

On distingue classiquement trois types de daltonisme :

  • Le dichromatisme : qui se traduit par la présence de 2 cônes seulement qui ne peuvent donner une perception que du vert et du bleu, du rouge et du bleu, ou du rouge et du vert seulement.
  • Le monochromatisme (ou achromate): qui se traduit par une absence de cône, le sujet daltonien ne voit qu'en noir et blanc et en nuances de gris. Ce type très rare touche une personne sur 40 000.
  • Le trichromatisme anormal : qui se traduit par une perception anormale de l'intensité des couleurs à cause des 3 cônes incapables de transmettre l'information correctement vers le cerveau. Il peut exister une lacune au niveau de la perception du rouge, du vert, ou du bleu.

Symptômes

Chez le daltonien, un des canaux de transmission (les cônes) est absent ou déficient. Il est habituel de dire que le daltonien confond le rouge et le vert. En fait, il ne perçoit vraiment que deux couleurs dominantes, le bleu et le jaune mais il existe beaucoup de nuances. Au quotidien, le daltonisme peut poser problème dans la conduite sur route, en particulier dans la perception des feux tricolores, des carrefours ou des feux arrière des voitures. Le dyschromate peut aussi être incapable de reconnaître clairement les caractéristiques d'une personne (maquillage, couleur des yeux, des cheveux, des vêtements…) ou certains aliments (viande saignante ou cuite, couleur des fruits et légumes, différence entre certains aliments...).

Causes

La transmission de la maladie est généralement héréditaire. En fait, il existe naturellement trois gènes pour les couleurs, codant trois pigments différents : rouge, vert et bleu. Dans la rétine de l'œil humain existent des récepteurs spécifiques à la couleur. Appelés photorécepteurs, ils sont stimulés par une longueur d'onde bien spécifique correspondant à une couleur donnée : rouge, vert ou bleu. Nous percevons ensuite des nuances de ces couleurs suite à l'activation simultanée de ces récepteurs. Les gènes codant les pigments rouges et verts se trouvent sur le chromosome X, chromosome sexuel porté en un seul exemplaire chez les hommes. Le gène codant le pigment bleu se trouve lui sur le chromosome 7. Ce trouble touche le plus souvent les pigments rouges et verts dont les gènes correspondants ont plus de chance de muter. De plus, comme les mutations concernent le chromosome X, les hommes ont plus de chance d'être concernés car ils n'ont qu'un seul exemplaire de ce chromosome (X et Y pour l'homme) hérité de leur mère. Alors que les femmes ont deux chromosomes X et qu'elles doivent donc recevoir la mutation de leurs deux parents.

Dans d'autres cas, assez rares, le daltonisme peut apparaître suite à des lésions nerveuses, oculaires ou cérébrales, ou à l'exposition de certaines substances chimiques.

Quel âge ?

Comme le daltonisme est une maladie héréditaire, il se manifeste depuis la naissance. Dès son plus jeune âge, un enfant peut être détecté au cours d'un examen ophtalmologique.

Transmission

Dans la grande majorité des cas, le daltonisme est héréditaire et dépend du chromosome 7 et du chromosome sexuel X. Il est donc transmis pas l'un des deux parents ou les deux dans des cas très rares.

Tests

Le test le plus courant et le plus connu pour diagnostiquer le daltonisme est le test d'Ishihara, du nom de l'ophtamologue japonais qui l'a inventé, Shinobu Ishihara. Il se compose de 38 planches de couleurs contenant un chiffre coloré. Le daltonien n'est pas capable de percevoir le chiffre et sa couleur.

test daltonisme
© Extraits des planches du test d'Ishihara pour les adultes.

D'autres tests sont disponibles :

Test de Holmgren : le principe est de rapprocher des brins de laine selon la teinte sur un fond gris.

Test de Farnsworth : le principe est de classer des jetons noirs avec une pastille de couleur dans un ordre de couleur allant du bleuâtre vers le rougeâtre.

Un examen de la vision colorée peut être pratiqué dès l'âge de 3 ans, en utilisant des tests spécifiques adaptes à l'âge, comme le test d'Ishihara destiné aux 4-6 ans (composée de 8 planches représentant des formes simples: cercles, carrés, lignes, crayons, bateaux, etc.) et le test de Verriest, composé de jetons colorés que l'enfant doit réunir à la façon de dominos.

Que faire ? 

Le daltonisme héréditaire est incurable mais permet tout de même aux daltoniens de vivre une vie normale en apprenant à développer d'autres référents pour compenser leur non perception d'une couleur. Dans certains cas, après consultation auprès d'un ophtalmologue, des lentilles et des lunettes peuvent être proposées pour filtrer les couleurs manquantes et en donner une meilleure perception. Des recherches en thérapie génétique sont actuellement en cours pour soigner les formes les plus graves. En cas de daltonisme acquis, il est parfois possible de traiter la maladie ou la blessure.

Est-ce un handicap reconnu ?

Le daltonisme peut être reconnu comme un handicap visuel, en particulier dans certains métiers.

Conséquences sur l'école et le travail

Certaines formes de daltonisme nécessitent une adaptation scolaire pour permettre à l'enfant d'apprendre en fonction de son trouble. Il en est de même à l'âge adulte, car même si l'affection n'est pas très gênante dans la vie courante, elle ferme définitivement l'accès à certaines professions et nécessite parfois un aménagement de poste.

Mes conseils

Le daltonisme est très facile à repérer. N'hésitez pas à consulter un ophtalmologue dès le plus jeune âge pour faire un dépistage.

Daltonisme : comment savoir si on est daltonien ?
Daltonisme : comment savoir si on est daltonien ?

Sommaire Définition Types Dichromatisme Monochromatisme Trichromatisme anormal Symptômes Causes Age Transmission Tests Test de Holmgren Test de Farnsworth Que faire ? Handicap reconnu ? Ecole,...