Enthésopathie du genou, de la hanche, du coude : quels traitements ?

L'enthésopathie est une maladie qui se caractérise par des douleurs au niveau de l'insertion des tendons. Elle peut toucher le genou, la hanche, le coude, l'épaule, le pied ou encore le talon d'Achille. Symptômes, causes et traitements... Eclairage du Dr Christelle Darrieutort-Laffite, rhumatologue au CHU de Nantes.

Définition : qu'est-ce que l'enthésopathie ?

"L'enthésopathie est une pathologie qui touche les enthèses, zones d'insertion des tendons dans l'os" explique d'emblée le Dr Christelle Darrieutort-Laffite, rhumatologue au CHU de Nantes. Une enthèse est la zone où le tendon, le ligament et les capsules s'insèrent dans l'os. "Globalement, on différencie les enthésopathies mécaniques et les enthésopathies inflammatoires", précise-t-elle.

Localisation : enthésopathie calcanéenne ou calcifiante ?

"Ce sont plus les membres inférieurs qui sont sujets aux enthésopathies, notamment le pied et la hanche, éventuellement aussi le genou", indique le Dr Christelle Darrieutort-Laffite. Il existe notamment une enthésopathie fréquente au niveau du talon : l'enthésopathie calcanéenne qui touche l'os du talon ou l'aponévrose plantaire (plante du pied). Cette enthésopathie calcanéenne peut être calcifiante lorsqu'elle est chronique.  

Causes : sport, mouvements répétitifs, spondylarthrite...

"L'enthésopathie peut être due à une sursollicitation, à un excès de réaction-traction de la zone d'insertion du tendon", informe la rhumatologue. On parle alors d'enthésopathie mécanique. Elle se produit dans un cadre sportif ou dans un cadre professionnel lors de mouvements répétitifs.

Dans ce cas, elles peuvent être associées à une atteinte du corps du tendon (par exemple, avec une tendinite du tendon achilléen). Une enthésopathie peut aussi survenir dans le cadre de l'évolution d'une maladie inflammatoire chronique, notamment la spondylarthrite ou le rhumatisme psoriasique. Il s'agit alors d'une enthésite.

Symptômes et douleurs

Les symptômes diffèrent selon que l'enthésopathie soit mécanique ou inflammatoire. "Lorsque l'enthésopathie est d'origine mécanique, ce sont des douleurs à l'effort, lors des mouvements qui sollicitent le tendon. Si elle a une cause inflammatoire, cela entraîne des douleurs plutôt au repos, ou le matin au réveil", informe le Dr Christelle Darrieutort-Laffite.

Diagnostic

Il n'est pas toujours facile de distinguer enthésopathie mécanique et inflammatoire. Interrogatoire et examen cliniques soigneux sont nécessaires. "La localisation et le rythme de la douleur sont des critères de diagnostic" explique la rhumatologue. La radiographie peut montrer des signes indirects d'enthésopahie : des enthésophytes, excroissances osseuses, conséquences de la pathologie des enthèses. "Une échographie ou une IRM pour voir les tendons et leur insertion sont faites seulement lorsque le traitement ne fonctionne pas alors qu'un diagnostic a été établi cliniquement " ajoute la spécialiste.

Traitement : comment soigner une enthésopathie ?

Port de semelles et repos

"Le traitement dépend de la localisation de l'enthésopathie", indique la rhumatologue. Lorsque c'est le pied qui est touché, le traitement passe par une adaptation du chaussage ou le port de semelles (s'il y a une douleur au niveau du talon d'Achille, on met un talon un peu surélevé). "Cela permet d'avoir une sollicitation moindre sur la zone qui fait mal", explique le Dr Christelle Darrieutort. Si le genou est touché, il faut une mise au repos, en faisant moins de sport par exemple. En cas de rhumatisme inflammatoire chronique, le traitement consiste également en la prise en charge de cette pathologie.

Médicaments

Des médicaments antalgiques ou anti-inflammatoires peuvent être associés. 

Kinésithérapie et infiltrations

"De la kinésithérapie et des infiltrations peuvent être réalisées si besoin, mais les infiltrations se font pour certaines localisations seulement", ajoute la rhumatologue. "Certains kinésithérapeutes proposent des ultrasons à visée anti-douleur mais ces techniques n'ont jamais été bien évaluées sur le plan scientifique", indique-t-elle.

Merci au Dr Christelle Darrieutort-Laffite, rhumatologue au CHU de Nantes.

Enthésopathie du genou, de la hanche, du coude : quels traitements ?
Enthésopathie du genou, de la hanche, du coude : quels traitements ?

Sommaire Définition Localisation Causes Symptômes et douleurs Diagnostic Traitements • Semelles et repos • Médicaments • Kiné et infiltrations Définition : qu'est-ce que l'enthésopathie ? ...