Allergie au pollen : risque élevé sur toute la France

ALLERGIE AU POLLEN - Soleil et chaleur sont très favorables à la dispersion des fortes concentrations de pollens de graminées dans l'air. Selon le dernier bulletin du Réseau national de surveillance aérobiologique, toutes les régions françaises sont à risque "élevé" à "très élevé".

Allergie au pollen : risque élevé sur toute la France
© RNSA

[Mis à jour le 17/06/2019] Selon le dernier bulletin du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) actualisé le 14 juin 2019, les risques d'allergie liés aux pollens de graminées sont élevés à très élevés sur l'ensemble du territoire français. Le centre et le sud de la France ainsi que le Pays de la Loire sont particulièrement dans le rouge. "Les conditions météorologiques actuelles sont très favorables à la dispersion des fortes concentrations de pollens de graminées dans l'air. Seules les averses de pluie, lors de leur passage, pourront apporter un répit temporaire aux allergiques", est-il précisé sur le site du RNSA. 

  • Les pollens d'olivier et de chêne sont présents essentiellement sur les côtes méditerranéennes avec un risque de niveau moyen.
  • Les pollens d'urticacées gagnent du terrain sur l'ensemble du territoire avec un risque d'allergie de niveau faible à localement moyen.
  • Les pollens d'oseille, de plantain et de tilleul sont aussi présents dans l'air avec un risque d'allergie restant néanmoins très faible.

Carte de vigilance des pollens - 14 juin 2019

carte pollen allergie france
© RNSA

Graminées, bouleau, cyprès et ambroisie, particulièrement présents en France

Le pollen produit par les fleurs est composé de minuscules grains servant à la reproduction des plantes. Les principales manifestations de l'allergie au pollen sont la rhinite allergique (ou la rhino-conjonctivite allergique), aussi appelée "rhume des foins". Il existe trois grandes catégories de pollens : les pollens d'arbres (bouleau, platane…), les graminées (blé, avoine…) et les herbacés (ortie, ambroisie…). En France, les principales espèces végétales responsables des allergies sont :

  • les graminées (avril à juillet)
  • le bouleau (avril, surtout au nord de la France)
  • le cyprès (février à avril)
  • l'ambroisie à feuilles d'armoise (août, septembre) 

Symptômes, toux, fatigue... Etes-vous allergique au pollen ?

Une allergie au pollen se manifeste par plusieurs symptômes caractéristiques : démangeaisons des yeux, rougeur conjonctivale, larmoiement, paupières enflées et collées, nez qui gratte, parfois bouché et avec des écoulements claires et répétés. Face à ces symptômes, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin (généraliste, allergologue). Une allergie au pollen est gênante, fatigante. Le praticien pourra demander le passage de tests allergologiques (tests cutanés ou dosages d'immunoglobines E ou IgE) afin de confirmer le diagnostic et mettre en place un traitement visant à soulager les symptômes.

Lire aussi : 

Allergie au pollen : risque élevé sur toute la France
Allergie au pollen : risque élevé sur toute la France

[Mis à jour le 17/06/2019] Selon le dernier bulletin du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) actualisé le 14 juin 2019, les risques d'allergie liés aux pollens de graminées sont élevés à très élevés sur l'ensemble du...