Mon check-up santé pour la rentrée A partir de 25 ans, un frottis tous les 3 ans

\r\n\t\t\t\"la\r\n\t\t\t\r\n\t\t\t\r\n\t\t\t\r\n\t\t\r\n\t\t\r\n\t\t\t
 \r\n\t\t\t\r\n\t\t\t\t
\n\n\nLa visite annuelle chez le gynécologue n'implique pas automatiquement un frottis.\n\n \r\n\t\t\t\t\t © \n\n\nendostock - Fotolia\n\n\r\n\t\t\t\t\r\n\t\t\t\r\n\t\t\t
 \r\n\t\t\r\n\t\r\n","data":{"id":"1196218","ext":"jpg","key":null,"type":"CMS","format":"0","align":"right","legend":"La visite annuelle chez le gyn\u00e9cologue n'implique pas automatiquement un frottis.","credit":"endostock - Fotolia","url":"https:\/\/img-3.journaldesfemmes.fr\/CqbconVvV45PWgAVxNsFpUqz6Qk=\/200x\/smart\/0b96ce1604f645a2b1a7c5952f8cf52e\/ccmcms-jdf\/1196218.jpg","src":"\"la","width":200,"height":150,"alt":"la visite annuelle chez le gyn\u00e9cologue n'implique pas automatiquement un","url-zoom":"https:\/\/img-3.journaldesfemmes.fr\/CqbconVvV45PWgAVxNsFpUqz6Qk=\/200x\/smart\/0b96ce1604f645a2b1a7c5952f8cf52e\/ccmcms-jdf\/1196218.jpg"}}@EOM@-->

Pourquoi ?

Le frottis cervical n'est pas un examen particulièrement apprécié par les femmes et pour cause, pourtant il est indispensable de le faire. Le but est de repérer les lésions précancéreuses qui peuvent apparaître sur le col de l'utérus. Ces lésions, si on ne les retire pas, peuvent évoluer en cancer.

L'apparition de lésions sur le col de l'utérus peut être due aux papillomavirus humains, aussi appelés HPV. Ces virus sont responsables de l'infection sexuellement transmissible la plus fréquente au monde. Et une fois dans le corps de la femme, les virus HPV atteignent et infectent les cellules du col de l'utérus. Ils sont généralement éliminés du corps de la femme grâce à son système immunitaire. Mais dans 1 % des cas, les virus subsistent et infectent les cellules, ils créent une lésion sur le col. Cette lésion peut être la première étape du cancer du col de l'utérus.

Pour qui ?

Les frottis cervicaux sont recommandés pour toutes les femmes, dès le premier rapport sexuel. Il est inutile d'en faire un avant le début de la vie sexuelle afin de ne pas traumatiser les jeunes filles. Il est ensuite conseillé d'en faire un second l'année suivant le premier rapport, puis d'espacer les frottis tous les trois ans.

Il existe également un vaccin contre les HPV les plus couramment retrouvés dans les cancers du col de l'utérus. Il s'agit d'un vaccin préventif : il faut donc être vacciné avant d'être infecté. Il est recommandé (mais non obligatoire) pour les jeunes filles et femmes de 11 ans à 19 ans, vierges ou dont la vie sexuelle a débuté il y a moins d'un an.

Cependant, la vaccination ne protège pas contre tous les HPV. Les femmes vaccinées doivent donc également faire leur premier frottis à 25 ans et continuer leur surveillance au même rythme que les femmes non vaccinées (un frottis tous les trois ans jusqu'à l'âge de 65 ans).

 Pour en savoir plus : Tout ce que vous devez savoir sur le cancer du col de l'utérus

Sommaire