Quels sont les bienfaits de la boxe ? Pour le mental ?

La boxe, autrefois majoritairement masculine, séduit de plus en plus de femmes. Et c'est une bonne chose car la pratique de cette activité présente de nombreux bienfaits pour la santé.

Quels sont les bienfaits de la boxe ? Pour le mental ?
© galinkazhi-123RF

Pendant longtemps la boxe était considérée comme un sport assez violent et exclusivement masculin. Depuis quelques années, la pratique de ce sport se démocratise. En 2022, la Fédération Française de Boxe compte 59 874 licenciés dont 17 436 femmes. La boxe se décline en plusieurs disciplines : la boxe française, la boxe anglaise, la boxe thaïlandaise, le kick-boxing et le MMA (Mixed Martial Arts, arts martiaux mixtes en français). Parmi les lieux où on peut la pratiquer, le Cercle Boxing est un concept de boxing club à Paris qui propose des sessions de 50 minutes alternant mouvements de boxe sur des sacs de frappe suspendus et renforcement musculaire sur un banc fitness. Découverte des bienfaits de la boxe avec Lexi, personal trainer au Cercle Boxing.

Quels sont les bienfaits de la boxe sur la santé ?

"La pratique de la boxe permet d'activer le corps et de sculpter ses muscles. La boxe améliore la posture en renforçant les bras, les jambes, la sangle abdominale mais également le dos et les hanches par les mouvements de torsions. On entretient la globalité de son corps" indique Lexi, personal trainer. Au Cercle Boxing, la séance entretient le cardio et peut prévenir les problèmes de tension. "Au-delà des aspects physiques, la boxe améliore la santé mentale notamment par une prise de confiance en soi" ajoute Lexi. Les muscles sollicités par la pratique de la boxe sont nombreux puisque les coups de pieds, les sauts et déplacements tonifient le bas du corps et les coups de poings et rotations du tronc font travailler les abdos, le dos et les bras. Plus précisément, les muscles renforcés par la boxe sont :

  • les membres supérieurs : les muscles des épaules (coiffe des rotateurs, trapèzes, deltoïdes etc), biceps et triceps
  • le tronc et le bassin : pectoraux, abdominaux
  • les membres inférieurs : fessiers, quadriceps, ischio-jambiers, muscles du mollet

Quels sont les bienfaits de la boxe sur le mental ?

La pratique sportive permet la libération de nombreuses hormones (comme l'adrénaline, la dopamine, l'endorphine, etc). "L'endorphine est l'hormone du plaisir, elle contribue à la sensation de douceur que l'on peut ressentir après la séance. La boxe réduit le stress et l'anxiété. Certains psychologues recommandent la pratique sportive pour réguler le système hormonal et lutter contre la dépression. L'exercice cardio produit de l'endorphine qui permet de réguler les hormones et de les harmoniser pour éviter les pics" soutient la personal trainer. La boxe renforce aussi la confiance de soi.

Quels sont les bienfaits de la boxe pour les femmes ?

La boxe est très intéressante pour les femmes parce qu'elle leur permet de se défouler et de (re)prendre confiance en elles. "On apprend aux femmes à faire attention à tout, à être dans la mesure et lors des sessions de boxing on leur préconise de lâcher prise, de frapper fort dans les sacs. Cela afin qu'elles se sentent fortes et capables de se défendre dans une situation inconfortable par exemple" souligne notre interlocutrice. La boxe féminine est incluse aux Jeux Olympiques de Londres depuis 2012. La pratique masculine est, elle, au programme des Jeux Olympiques depuis 1904. La pratique de la boxe féminine est aussi intense et les mouvements sont aussi techniques que la boxe dite masculine. Les types de boxe les plus plébiscités par les femmes sont :

La boxe combat englobant la boxe anglaise, la boxe française, la boxe thaï. Cette boxe implique des coups portés sur un ring après un échauffement.

La boxe fitness qui regroupe le cardio boxing, le fit boxing, le piloxing (pilate-boxe-danse). Cette pratique exclut l'affrontement et mise sur le renforcement musculaire et le cardio avec des enchaînements de mouvements de boxe dans le vide ou sur des sacs de frappe.

► Le lady boxing comme proposé par le Cercle boxing à Paris : boxe féminine sans les coups en divisant la session entre 50% de boxe sur aquabag (sac rempli d'eau) et 50% de cardio/musculation sur banc de fitness.

Quels sont les bienfaits de la boxe sur le cerveau ?

La boxe est un travail de coordination, d'anticipation et de réflexes qui nécessite de la concentration. "Elle contribue donc à rendre le cerveau "plus rapide". A l'heure où nous passons de nombreuses heures sur nos écrans, la pratique de la boxe conserve notre cerveau jeune et éveillé. Les écrans provoquent des déficits de l'attention et la boxe à l'inverse entraîne notre concentration et notre attention" note Lexi.

Toute activité physique fait maigrir seulement s'il y a un déficit calorique.

Est-ce que la boxe fait maigrir ?

La boxe booste l'action cardiovasculaire et entraine une dépense calorique. L'association cardio et renforcement musculaire choisie par le Cercle Boxing dessine et fait travailler les muscles. "Oui la boxe fait maigrir mais attention toute activité physique fait maigrir seulement s'il y a un déficit calorique. 80% du travail est lié à ce qu'on met dans notre assiette" rappelle la personal trainer.

Quelles sont les contre-indications à la boxe ?

Il est préférable de demander l'avis de son médecin avant de pratiquer une activité sportive telle que la boxe. "Elle n'est pas recommandée en cas de blessures articulaires au niveau des épaules et poignets. On préconisera un suivi chez un kiné. Au Cercle Boxing, les femmes enceintes peuvent venir mais dans un club de boxe classique avec la prise de coup la pratique sera contre-indiquée" met en garde notre interlocutrice. "Les épileptiques peuvent être en difficulté à cause des lumières projetées durant la séance qui se déroule dans le noir. Il vaut mieux appeler et préciser son épilepsie avant une session. Le coach pourra adapter la luminosité en fonction" ajoute la personal trainer.

A partir de quel âge peut-on pratiquer la boxe ?

On peut commencer la pratique de la boxe classique à partir de 5-6 ans. "Au Cercle Boxing, on accepte les jeunes à partir de 16 ans s'ils sont accompagnés. Boxer n'impose pas de limite d'âge, il faut seulement être en forme" conclut la personal trainer.

Merci à Lexi, personal trainer au Cercle Boxing, à Paris.

Sources : 

- Pratiques culturelles et sportives, vie associative, Insee, mars 2022

- Fédération Française de Boxe

- Cercle Boxing

Forme