Ultrasons en kiné : indications, séance, effets secondaires

Les ultrasons sont utilisés en kinésithérapie pour traiter de nombreux troubles musculo-articulaires. En quoi consiste cette technique ? Est-elle efficace ? Quelles sont les contre-indications ? Explications avec Denis Bellaiche, masseur kinésithérapeute à Paris.

Ultrasons en kiné : indications, séance, effets secondaires
© microgen-123RF

Définition : c'est quoi des ultrasons ?

Les ultrasons sont des ondes sonores non audibles par l'oreille humaine de par leur fréquence élevée. Ils sont utilisés en médecine notamment dans l'échographie qui permet via informatique de générer des images en fonction de la réponse des différents tissus face à l'émission à leur niveau de ces ultrasons. Dans d'autres cas, ils permettent de détruire des substances ou tissus indésirables. Ils sont également utilisés en kinésithérapie dans un but thérapeutique. Le kinésithérapeute utilise un générateur dont l'application permet, grâce à la chaleur créée par ces hautes fréquences, de diminuer les douleurs, de lutter contre l'inflammation ou favoriser la cicatrisation d'un  ligament. 

Quelles sont les indications des ultrasons en kiné ? 

Les indications des ultrasons en kinésithérapie sont nombreuses : 

  • Les pathologies tendineuses : tendinite, ténosynovite, bursite, enthésopathie, tendinopathie...). Le tendon est la structure qui relie un muscle à un os. 
  • Les pathologies ligamentaires : entorses ou élongations ligamentaires, déchirures (ruptures) ligamentaires telle que la rupture des ligaments croisés du genou. Le ligament est une bande de tissu qui permet de limiter les mouvements articulaires et de stabiliser les articulations. 
  • Les pathologies des nerfs : compression, inflammation, syndrome du canal carpien...
  • Les pathologies des muscles : contractions, inflammations, déchirures, claquages...
  • Les douleurs articulaires : arthrose.

Comment se déroule une séance d'ultrasons ?

Un patient ne doit pas utiliser l'appareil seul

Les ultrasons ne font pas l'objet d'une séance de kinésithérapie à part entière. Ils sont utilisés en complément de massages, d'exercices et d'étirements. Après avoir appliqué du gel sur la peau, le kinésithérapeute passe la sonde à ultrasons sur la zone douloureuse pendant une durée limitée, généralement pas plus de cinq minutes d'affilée. Les vibrations sont donc transmises de manière localisée. Le professionnel de santé fait varier l'intensité, la durée et le mode (pulsé ou continu) de l'appareil. "L'ultrasonothérapie est un acte de kinésithérapie : un patient ne doit pas utiliser l'appareil seul, sinon le kinésithérapeute engage sa responsabilité", prévient Denis Bellaiche.

Quel est l'appareil à ultrasons utilisé ?

"Il existe de nombreuses marques d'appareils à ultrasons. Chaque kinésithérapeute peut choisir celui qui lui convient le mieux", informe notre interlocuteur. 

Quelle est l'efficacité des ultrasons en kiné ?

"Les ultrasons représentent la technique la plus ancienne, la plus efficace, la plus inoffensive et la moins traumatisante pour les tissus utilisée en kinésithérapie. C'est l'outil de base lorsqu'il y a des problèmes tendineux et ligamentaires. Les ultrasons constituent un traitement qui est à la fois antalgique, anti-inflammatoire, cicatrisant, défibrosant et décontracturant. Il y a beaucoup de jeunes kinésithérapeutes qui considèrent que cette pratique est désuète alors que son efficacité a été prouvée", indique le kinésithérapeute. 

Combien de séances d'ultrasons faire ?

"Le nombre de séances d'ultrasons recommandé dépend de la pathologie. Dans tous les cas, il ne faut pas dépasser  dix séances, et si le patient ne remarque aucune amélioration au bout de quelques séances, d'autres techniques seront privilégiées", détaille le spécialiste. 

Il ne faut pas dépasser dix séances

Quels sont les effets secondaires et les dangers des ultrasons ?

Le risque principal lié à une mauvaise utilisation des ultrasons est le risque de brûlures, notamment si on n'applique pas de gel au préalable. 

Quelles sont les contre-indications des ultrasons ?

L'ultrasonothérapie est contre-indiquée en cas de grossesse, de cancer, de lésion cutanée sur la zone à traiter, ainsi que chez les sujets porteurs d'une prothèse (hanche, genou). 

Quel est le prix d'une séance d'ultrasons et quel remboursement ?

La séance d'ultrasons est comprise dans une séance de kinésithérapie classique. Le tarif d'une séance oscille entre 17 et 21 euros. La sécurité sociale rembourse 60% de ce montant, le reste est généralement pris en charge par la mutuelle. Mais pour être remboursé, il est nécessaire de présenter l'ordonnance d'un médecin (pas nécessairement de son médecin traitant). 

Merci à Denis Bellaiche, masseur kinésithérapeute à Paris.

Blessures